Diaporama 3 photos, 1 vidéo
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Défilés couture : Stéphanie Coudert, la couturière de Belleville sort de l'ombre

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/07/2014 à 10H18

3 créatrices pour la 1re journée de la haute couture automne-hiver 2014-15 et une belle surprise avec Stéphanie Coudert. La petite couturière de Belleville a offert une superbe illustration de l'élégance féminine pour sa 1re collection sur les podiums parisiens. Inspirée par Aliénor d'Aquitaine, "femme conquérante de la liberté", elle a proposé un vestiaire aux volumes innovants. A suivre de près!

  • Stéphanie Coudert haute couture automne-hiver 2014-15
    01 /04
    Stéphanie Coudert haute couture automne-hiver 2014-15
    Stéphanie Coudert était depuis dix ans couturière particulière créant des vêtements pour une poignée de clientes dans sa boutique parisienne du quartier populaire de Belleville. Dimanche, elle a présenté sa collection pendant les défilés haute couture à Paris. "Je faisais de la haute couture en secret", confie la créatrice de 39 ans dont le credo est "une femme, une robe". Ce fut la belle surprise de la journée avec une superbe illustration de l'élégance parisienne, sans tomber ni dans le classique, ni dans le sexy. Sa muse est Aliénor d'Aquitaine, femme "conquérante de la liberté". Avec la collection Croisade, on apprécie les coupes et les volumes innovants de la créatrice : volumes enroulés, basculés, construits comme un mouvement autour du corps. Le tout décliné dans des matières contemporaines : néoprènes soudés, double-faces, jerseys structurés, reliefs all-over. C'est une mode  très féminine mais jamais sexy. 
    © PATRICK KOVARIK / AFP
  • Versace haute couture automne-hiver 2014-15
    02 /04
    Versace haute couture automne-hiver 2014-15
    Au programme chez Atelier Versace : toujours du glamour, du sexy et des robes pour le soir, pour des femmes sûres de leur sex appeal comme la chanteuse Jennifer Lopez, présente au premier rang, qui devait déjà sélectionner son modèle pour fouler son prochain tapis rouge. "J'ai voulu  mettre à l'honneur la construction et la déconstruction, la provocation étant d'éliminer du tissu pour accentuer la modernité de la couture" indique Donatella Versace dans une note remise aux invités. Il y a du très court, du brillant, de la fourrure de renard et du vison bleu. On a aimé les pièces destructurées : une demi-veste attachée par un corset à boucles dorées, les fines bandes de vinyle apposées sur une base transparente qui crée des formes graphiques et les patchwork de vison bleu et de chaînes en cristaux qui s'immiscent sur d'opulents manteaux en organza de soie. 
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Fred Sathal haute couture automne-hiver 2014-15
    03 /04
    Fred Sathal haute couture automne-hiver 2014-15
    Après 8 ans d’absence, Fred Sathal a fait son retour sur les podiums, point de départ de la relance de sa maison. Élue membre invité par la chambre syndicale de la couture, elle a présenté une collection "Couleur lumière"  qui selon la note remise aux invités est un "parcours à travers les plis de l’âme. Il s’agit d’une garde-robe brodée recto et verso traversée de fils, de pampilles, de sequins, de paillettes et de teintures qui réfléchissent la lumière". Mais la promesse n'est pas tenue : des 36 modèles présentés seul l'endroit était visible. Dommage ! Fruit de 4 ans de recherches, le travail de la créatrice marseillaise manque de modernité. A noter cependant un incroyable poncho composé de queues de renards et un ensemble short-blouse rebrodé qui lui s'avérait plus contemporain. 
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • 04 /04
    Versace haute couture automne-hiver 2014-15 à Paris
    Défilé Versace haute couture automne-hiver 2014-15