Diaporama 4 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Défilés couture : les savants pliages de Dice Kayek

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/07/2014 à 09H15

La 5e et dernière journée s'est terminée en apothéose avec le défilé de Dice Kayek. La collection, très architecturée, aux tonalités monochromes franches, s'amuse de jeux d'origami et de savants pliages. La créatrice franco-turque, membre invité de la haute couture, a offert une superbe illustration d'une élégance épurée. Un de mes plus grands coups de coeur de cette semaine de la haute couture.

  • Dice Kayek haute couture automne-hiver 2014-15
    01 /04
    Dice Kayek haute couture automne-hiver 2014-15
    Ece Ege, D.A. de la marque Dice Kayek, et dont l’essence créative se résumerait à cette expression “Less is More”, ne se destinait pas à une carrière dans la mode. Pourtant, son instinct créatif aigu et un intérêt pour l’architecture la poussèrent à explorer la construction du vêtement. Avec Ayse Ege, sa soeur, elles fondent Dice Kayek en 1993 et établissent la maison à Paris. Pour sa première collection, en plein règne du Grunge, Ece Ege décline dans de la popeline blanche une série de chemises et de blouses travaillées selon les techniques de la couture. Le succès est immédiat, Dice Kayek se fait rapidement connaître en Europe et au Japon. Cette saison, la créatrice franco-turque qui défile en tant que membre invité de la semaine de la couture a proposé 15 modèles épurés aux effets chromatiques parfaits. 
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Serkan Cura haute couture automne-hiver 2014-15
    02 /04
    Serkan Cura haute couture automne-hiver 2014-15
    A la fin de ses études, Serkan Cura intègre la maison Jean Paul Gaultier où il travaille dans l’atelier de création durant 4 ans « en accomplissant les souhaits d’un des génies de la mode ». En plus de son expérience professionnelle dans les ateliers de couture et de prêt-à-porter de Paris, Serkan Cura est diplômé de l’Académie Royale d’Anvers en 2007 où le créateur belge d’origine turque a eu la liberté de réaliser ses rêves les plus créatifs. Ses collections explorent des silhouettes absurdes avec d’énormes vestes structurées ou de longues jupes, La plume est toujours le fil rouge de chaque collection, et celle de l'automne-hiver 2014-2015 intitulée "Les déesses du Nil" n'échappe pas à la règle. 
    © PATRICK KOVARIK / AFP
  • Zuhair Murad haute couture automne-hiver 2014-15
    03 /04
    Zuhair Murad haute couture automne-hiver 2014-15
    Les héroïnes de Zuhair Murad acquièrent une nouvelle dimension. Selon le texte remis aux invités, la collection est "inspirée par les architectures et volumes aéro-poétiques les plus modernes. Le couturier cisèle un vestiaire de faste et de rigueur, bâti sur une envie d’assurance réinventée. En perspective, donc :une féminité d’envergure… Au solide pouvoir de séduction".
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Ralph & Russo haute couture automne-hiver 2014-15
    04 /04
    Ralph & Russo haute couture automne-hiver 2014-15
    C'est lors d'un voyage à Londres en 2003 que Tamara Ralph rencontre son compatriote australien, Michael Russo. Ralph & Russo est le premier label britannique en près d'un siècle qui intègre le calendrier de la semaine de la haute couture. Leur souhait : rétablir l'héritage de la couture et de la fantaisie des grands maîtres tels que John Galliano, Christian Lacroix, Valentino et Yves Saint Laurent. 
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP