Diaporama 7 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Haute joaillerie : 7 maisons dévoilent leurs pièces d'exception

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2013 à 12H09

Depuis janvier 2010, des maisons de joaillerie de la place Vendôme présentent leurs collections en même temps que la haute couture. Cette saison, 7 d'entre-elles ont dévoilé, le 4 juillet 2013, leurs collections en marge des défilés automne-hiver 2014. Voici 7 pièces créatives d'exception en images.

  • Dior haute joaillerie : bague "Cher Dior" Exquise Diamant 3 quarts
    01 /07
    Dior haute joaillerie : bague "Cher Dior" Exquise Diamant 3 quarts
    Victoire de Castellane n’a de cesse de faire revivre Christian Dior à travers ses propres créations. Après « Dear Dior » en 2012, Victoire de Castellane propose « Cher Dior » : 21 pièces au travers desquelles la D.A de Dior Joaillerie évoque sa passion de la couleur. « Les rouges vifs - l’écarlate, le rouge anglais, cramoisi ou cerise - sont pleins de jeunesse et de gaieté, écrivait Christian Dior dans son Little dictionary of fashion". Choisir les nuances, harmoniser les teintes, les assortir ou les entrechoquer, ce talent du couturier, Victoire de Castellane aussi le maîtrise. Voici des diamants, grenats spessartites, grenats démantoïdes, tourmalines Paraïba, rubis, émeraudes et saphirs, du jaune clair au jaune intense, du bleu pâle au violet profond, en passant par les nuances de rose. Les sertis expriment la richesse de la palette de couleurs de Victoire de Castellane : en dégradés, en camaïeux, contrastées, voire éruptives. « C’est par la couleur que valent les bijoux. Ils donnent de l’éclat au visage », assurait Christian Dior en 1956. A noter qu’ici la face cachée d’une monture aussi réserve toutes les surprises de l’art et du plus grand artisanat. 
    © Dior
  • Chanel haute joaillerie : bague Lion San Marco en or jaune 18 carats et platine
    02 /07
    Chanel haute joaillerie : bague Lion San Marco en or jaune 18 carats et platine
    Après la mort de Boy Capel, le grand amour de Gabrielle, à Noël 1919, Chanel accepte de partir en voyage à Venise. C’est là qu’elle trouvera une force nouvelle. Née le 19 août 1883, n'était-elle pas placée, comme la Cité des Doges, sous le signe du Lion ? Le lion incarnait la gloire et le courage de Venise. Pour Gabrielle Chanel, il deviendra un symbole. Elle l'utilisera comme un emblème dans ses créations, ornant les boutons de ses tailleurs ou le fermoir de ses sacs à mains. Symbole de l'évangéliste saint Marc, le saint patron de la ville, le lion incarne la résurrection. Apparu pour la première fois en 2012 dans l’univers de la haute joaillerie Chanel, il fait partie de son langage symbolique. Attachée aux signes, aux chiffres et aux symboles, Gabrielle Chanel aimait s’entourer d’objets et de bijoux porte-bonheur. Cette collection "Sous le signe du lion" rend un hommage appuyé à ce roi du zodiaque comme cette bague Lion San Marco en or jaune 18 carats et platine serti de 138 diamants jaunes et un lapis Lazulli de 94, 5 carats.
    © Chanel Joaillerie
  • Haute joaillerie Bulgari : Costa Costa Smeralda Gala
    03 /07
    Haute joaillerie Bulgari : Costa Costa Smeralda Gala
    Depuis le début du XXe siècle, les bijoux Bulgari portés par les plus grandes actrices, à l'écran comme à la ville, suscitent la magie, brillant de mille feux dans d'innombrables films et rehaussant la beauté des stars sur les tapis rouges et aux avant-premières du monde entier. Inspirée de ces icônes, la collection « Diva » capte le magnétisme, exalte la grâce et révèle l' éclat de ces déesses qui attirent tous les regards. Artisanat d‘excellence, détails raffinés, lignes audacieuse et pierres colorées se rencontrent ici. Les nuances chaudes de la Méditerranée et les paysages luxuriants de l’Italie de la Dolce Vita tels que Portofino, Capri et Positano, transparaissent au travers de vibrantes associations chromatiques créées par l’association de pierres : émeraudes, rubis, améthystes, rubellites et grenats mandarins.
    © Bulgari
  • Haute joaillerie Mellerio dits Meller : collier Médicis Mellerio
    04 /07
    Haute joaillerie Mellerio dits Meller : collier Médicis Mellerio
    En 2012, Mellerio dits Meller confie à Edéenne sa collection anniversaire. Lors de sa rencontre avec Olivier Mellerio, le coup de foudre avec cette maison qui pare les Reines depuis 1613 est immédiat. En découvrant le fond d’archives de la maison, Édéenne en ressort avec un seul mot à l’esprit, la Grâce. Animée par la finesse des dessins historiques et la modernité de Marie de Médicis, sa main imagine la collection dédiée au 400e anniversaire. Princesse florentine raffinée devenue Reine de France passionnée, Marie de Médicis lui insuffle une idée de l’opulence d’une période placée entre Renaissance et Grand Siècle. A la figure historique, elle associe le lys, emblème des Rois de France et de la ville florentine mais aussi symbole de la pureté et de la renaissance. Ce collier étole aux systèmes inédits d’articulations de ressorts et de fixations orné de diamants et rubis est la pièce maîtresse de cette collection.
    © Mellerio dits Meller
  • Boucheron haute joaillerie : collection "Hôtel de Lumière"
    05 /07
    Boucheron haute joaillerie : collection "Hôtel de Lumière"
    La  collection baptisée « Hôtel de la Lumière » rend hommage à ce lieu de création où, depuis 12 décennies, une dynastie d’artisans fascinés par les pierres précieuses et passionnés par leurs secrets façonne la matière. Créée en l’honneur des 120 ans du 26 place Vendôme, cette collection s’inspire des archives Boucheron en les réinterprétant de manière contemporaine. Soleil Radiant, Paon de Lune, Cascade de Diamants, Perles d’Eclat, Halo Delilah, Goutte de Lumière, Les Messagers Célestes et Fleur du Jour... Chaque nom évoque l’art de la Lumière. La parure Perles d’Eclat  trouve son origine dans l’histoire : on raconte que Dom Pérignon a voulu supprimer les bulles des vins de champagne au XVIIe siècle avant de s’apercevoir qu’elles en étaient la quintessence : ce qui en fait la beauté, la singularité et l’arôme. 
    © Boucheron
  • Haute joaillerie Van Cleef & Arpels : clip fleur de lapis-lazuli en or blanc
    06 /07
    Haute joaillerie Van Cleef & Arpels : clip fleur de lapis-lazuli en or blanc
    7 ans après la première collection « Pierres de caractère », dévoilée lors du centenaire de Van Cleef & Arpels, la maison rend une nouvelle fois hommage à la beauté des gemmes, à leurs nuances envoutantes, aux émotions qu’elles suscitent. Ce chapitre « Pierres de caractère - Variations » met à l’honneur des pièces d’exception et des associations de couleurs prises par la maison dans les années 60 et 70. Ces jeux de matières suscitent de nouvelles harmonies : bagues contrastées, joyaux aquatiques, ornées de bleus profonds à limpides, parures aux nuances de soleil couchant, flamboyants colliers de princesse orientale. La Maison s’est toujours inspirée des fleurs. Pour cette création, une attention particulière a été apportée à la sélection des bruts de lapis-lazuli. Les pétales sont fins, de forme incurvée et ajustés en spirale. Sur cette corolle d’un bleu nuit, se détache une farandole de diamants ronds et taille poire. La tranche des pétales est également sertie de brillants.
    © Van Cleef & Arpels
  • Haute joaillerie Chaumet : bague en or blanc, sertie de 224 diamants
    07 /07
    Haute joaillerie Chaumet : bague en or blanc, sertie de 224 diamants
    Cette collection "Liens" de 12 bagues entrelace des liens au-dessus desquels la pierre semble suspendue en créant une géométrie où deux liens pavés de brillants se croisent et se recroisent. Tendre la main à la couture et lui emprunter son langage : construction rigoureuse, tracé vaporeux ou sculptural, joyau retenu par un lien de diamants, baguettes et brillants tissés dans un empierrage précieux. Raconter une histoire de diamant mais aussi de saphir, d’aigue-marine et de tourmaline. L’un blanc, lumineux, éclatant tandis que les bleus sont profonds ou limpides. Faire vibrer nuances et transparences en conjuguant les tailles brillant et baguette. Choisir l’or blanc : pour sa puissance, sa netteté, son élégance. C’est aussi un clin d’oeil à un collier de la Maison Chaumet dessiné en 1907, où, pour la première fois, apparut le motif d’un lien… Ici une bague en or blanc, sertie de 224 diamants taille brillant, ornée d’un saphir taille coussin de 10,69 carats et de 4 saphirs taille triangle de 2,84 carats.
    © Chaumet