Rencontre avec David Hadida : le directeur du Tranoi chouchoute son vivier de jeunes talents masculins

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/06/2016 à 18H52
David Hadida, directeur du salon Tranoi 

David Hadida, directeur du salon Tranoi 

© Tranoi

Salon de mode parisien dédié aux hommes, Tranoï présente plus de 150 marques en provenance de plus de 20 pays, chaque saison. Rencontre avec David Hadida, le directeur du salon Tranoi, et indiscrétions sur les créateurs à suivre et les marques qui feront le buzz prochainement.

Comment se déroule la sélection des créateurs au Tranoï ?
"Le mot clé est l’identité. Nous regardons d’abord le produit, le concept, la qualité et vérifions que notre offre réponde aux besoins de nos acheteurs. Nous procédons de la même façon pour le salon Homme et le salon Femme, même si les deux ont un marché différent".
Dans les allées du salon Tranoi

Dans les allées du salon Tranoi

© Tranoi
Qu'est-ce qui différencie le Tranoï des autres salons pro ?
"Notre sélection de designers, la qualité des acheteurs présents, les écrins dans lesquels nous exposons (et leur nature intramuros) mais aussi les services que nous apportons à nos acheteurs et exposants. Cela va du concierge, des navettes gratuites...en passant par un ostéopathe présent sur le salon, à nos soirées ou dîners organisés en l’honneur de notre famille Tranoï qui nous suit depuis le début et sans laquelle nous n’existerions pas !".
Felix Doll, créateur présent au salon Tranoi Paris, juin 2016

Felix Doll, créateur présent au salon Tranoi Paris, juin 2016

© DR
Combien de marques nouvelles intègrent le salon chaque saison ?
"Cela dépend du salon et de la saison. Nous proposons plusieurs focus selon les saisons et sommes toujours prêts à enrichir notre univers artistique avec de nouvelles propositions qui viendront rafraîchir le salon. On compte environ 90 marques masculines".
Le travail du créateur Bakari et son clutch saumon métalisé, présent au Tranoï en juin 2016

Le travail du créateur Bakari et son clutch saumon métalisé, présent au Tranoï en juin 2016

© DR
Quels sont vos coups de cœur pour cette saison ? Et pourquoi ?
"Ces créateurs ont été choisis par le comité de sélection du Tranoï pour leur identité et leur authenticité" : Bakari (spécialisé en accessoires hand made), Clara Daguin (finaliste du Festival de Hyères), Mumati Gioielli (finaliste du TIME Contemporary Fashion Award Milano), Aeydé (pour ses chaussures au style coloré et estival), Yuhei Mukai (finaliste du Festival de Hyères pour son style très créateur), Happy Hauss (créatrice française éco-soutenable), Maurenrol’s (pour son univers qui mélange avant-garde et urbain, finaliste du concours LVMH), Luca Larenza (finaliste du Woolmark prize), Loweyou (qui défend un projet étique et éco-ostensible) et Felixdoll (qui adapte sur des bijoux la notion de géographie).
Le travail de Clara Daguin, finaliste du Festival de Hyères

Le travail de Clara Daguin, finaliste du Festival de Hyères

© Tranoi
Quels sont les créateurs à suivre, ceux qui feront du buzz en France ?
"Mayday mayday mayday (créateur français, pour sa façon de mélanger art, mode et photographie), Slow design (qui présente objets de design et papeterie de luxe), Aleta Lucia (et ses bijoux à porter), Amanda Svart (finaliste du festival de Hyères), Odeur (qui associe chaque vêtement à un parfum) et Ron Dorff (qui redéfinit les codes du sport contemporain).
Le travail de la créatrice Amanda Svart, finaliste du Festival de Hyères

Le travail de la créatrice Amanda Svart, finaliste du Festival de Hyères

© Tranoi
Vous êtes au cœur de la mode, quelle évolution avez-vous constaté ? 
"Après la valse des directeurs artistiques des grandes maisons, les fashion weeks qui changent constamment de dates et les différentes situations géopolitiques nous imposent de changer et de proposer chaque saison une nouvelle vision de la mode. Pour cette édition nous allons, donc, avoir avec le prêt-à-porter et les accessoires une proposition étoffée de Parfums. Nous lançons également pour la première fois une sélection de produits lifestyle, qui suscitent l’intérêt du consommateur. Encore une fois ce qui fera la différence du Tranoï ce sera l’identité et la diversité".

Une plateforme artistique

Tranoï, qui signifie "entre nous" en italien, a été créé en 1998 et est devenu l’un des leaders des salons de mode sur le marché français. Plus qu’un salon de mode, Tranoï met en scène des installations artistiques, des défilés et des soirées… C’est une plateforme artistique qui propose chaque saison une sélection pointue de 800 designers afin de les mettre en contact avec les acteurs les plus influents de l’industrie de la mode.
Dans les allées du salon Tranoi

Dans les allées du salon Tranoi

© Tranoi
Depuis 2005, Tranoï Paris Men's -pendant masculin de Tranoï Paris Women's- suit les évolutions de la mode masculine et propose une sélection de marques internationales, le meilleur de la création mode contemporaine. Quatre fois par an à Paris durant la Fashion Week et deux fois par an pendant la Market Week de New York, Tranoï propose ses salons : Tranoï Homme & Preview (pré-collections Femme), Tranoï New York et Tranoï Femme.
Le salon Tranoï à la Cité de la mode à Paris

Le salon Tranoï à la Cité de la mode à Paris

© Tranoi
Du 25 au 27 juin 2016. Tranoi Paris Men’s, Women’s, Pre-collections & Parfums. Cité de la Mode et du Design et Palais de la Bourse à Paris.
Le salon Tranoï à la Bourse à Paris

Le salon Tranoï à la Bourse à Paris

© Tranoi