Chanel en croisière à Séoul, une note asiatique pour l'automne-hiver 2015-16

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/05/2015 à 10H27
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

© 2015 CHANEL

C'est dans le cadre du Dongdaemun Design Plaza de Séoul, en Corée du Sud, que Karl Lagerfeld a présenté la collection Croisière 2015/16 de Chanel, le 4 mai 2015. Au sein de cet espace futuriste imaginé par l'architecte Zaha Hadid, le couturier a réinterprèté le raffinement asiatique dans un esprit contemporain via une collection pleine d’énergie à la silhouette structurée et avant-gardiste.


Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul : interview de Karl Lagerfeld
Dans une explosion de couleurs éclatantes, le rose fuchsia, l'orange intense, ou corail, le parme, le vert céladon ou menthe, le bleu turquoise ou roi, se fondent dans les tweeds tissés, le coton texturé, la broderie anglaise ou le cuir verni mais aussi dans des matières légères ou vaporeuses tels le shantung - une variété de soie sauvage chère à Mademoiselle Chanel - le lin, l'organza, le tulle ou la dentelle. Les patchworks géométriques et aériens ainsi que les rayures multicolores s'associent à des broderies, façon marqueterie géométrique ou fleuries, réalisées par les maisons Lesage, Lemarié et Montex.
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

© 2015 CHANEL
« C’est une idée cosmopolite de la mode locale » déclare Karl Lagerfeld. En s'inspirant du costume traditionnel de la péninsule coréenne, le hanbok, il imagine des vestes aux manches larges et aux épaules arrondies « une version coréenne de la veste Chanel » explique t-il. Leurs cols sont plats, croisés ou crantés. Les pantalons sont larges, coupés courts ou resserrés dans le bas, les jupes, droites ou évasées coupées juste au-dessous du genou et les shorts ultra courts.  
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

© 2015 CHANEL
Des colliers en maillons de métal doré ou coloré, des pendentifs baroques ainsi que des manchettes aux couleurs acidulées viennent accessoiriser les silhouettes. Les mannequins sont chaussées d’escarpins à bouts carrés ou de babies en cuir verni avec chaussettes intégrées. Le sac iconique est revisité en tweed multicolore ou brodé de paillettes et se mêle aux pochettes et aux minaudières. Le camélia est revisité dans une version graphique et se pose sur les boutonnières, dans les cheveux ou en broche. Le soir, les blouses et les robes sont richement brodées. Les cols claudine alternent avec les bustiers. La taille est haute au dessus de la poitrine et soulignée d’un large trait de velours ou de gros-grain.
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

© 2015 CHANEL

Les collections intermédiaires dites Resort


Les collections Resort (croisière/cruise et pré-fall) viennent s'ajouter aux traditionnelles collections (printemps-été et automne-hiver). Confrontés à la puissance de renouvellement des enseignes de fast fashion (Zara, Mango ou H&M), les marques de luxe et les créateurs ont ajouté à leur calendrier ces collections intermédiaires qui apportent une bouffée de nouveauté. C'est un réassortiment de modèles pour les boutiques avant les mises en place des grandes tendances dites printemps-été et automne-hiver. 
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul...

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul...

© 2015 CHANEL
Dès la fin de l'été, la pré-fall (pré-automne) présente des pièces demi-saison pour aborder l'après été en attendant la mode automne-hiver. A la fin de l'hiver, la croisière (cruise en anglais) propose des looks de l'entre-saisons hiver/printemps. 
Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

Chanel croisière ah 2015-16, à Séoul

© 2015 CHANEL