Après New York, Londres et Milan, la semaine de la mode est de retour à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/09/2011 à 08H25
Giambatista Valli, haute couture automne-hiver 2011-2012, juillet 2011 Paris

Giambatista Valli, haute couture automne-hiver 2011-2012, juillet 2011 Paris

© AFP. Pierre Verdy

Sur les podiums défile le printemps-été 2012 d’où l’excitation de la découverte en avant-première d’un prêt-à-porter qui ne sera en boutiques qu’en janvier prochain. 92 défilés, entre le 27 septembre et le 5 octobre, soit un programme chargé de 8 à 11 défilés quotidiens. Le marathon comprend aussi 15 autres défilés dans le calendrier "off" et des dizaines de présentations.

Un parcours du combattant pour les journalistes, acheteurs et clients mais aussi pour les photographes, mannequins, coiffeurs et maquilleurs qui vont traverser de long en large la capitale pendant 9 jours.

Des nouveaux créateurs très attendus
La marque japonaise Issey Miyake réserve la surprise d’une collection dessinée par son nouveau styliste Yoshiyuki Miyamae. Paco Rabanne, qui ne défile plus depuis 5 ans, fait un retour remarqué en confiant sa création à l’indien Manish Arora, qui présente par ailleurs sa propre collection. Chez Balmain, Olivier Rousteing, 25 ans, succéde à Christophe Ducarnin. Guillaume Henry, responsable du renouveau de la marque Carven, organise son premier défilé après plusieurs présentations très remarquées. Les New-Yorkais Humberto Leon et Carol Lim, qui se sont fait connaître grâce à leurs boutiques ultra-pointues Opening Ceremony à New York puis Tokyo, succèdent à Antonio Marras chez Kenzo qui a dirigé pendant 8 ans le prêt-à-porter. Cacharel, qui s'est séparé de Cédric Charlier, après 4 saisons, propulse deux jeunes stylistes chinois, Ling Liu et Dawei Sun, déjà créateurs de leur propre marque "Belle Ninon". Autre événement, le premier défilé du rappeur américain Kanye West, un habitué des premiers rangs lors des semaines de la mode milanaise et parisienne.

Mais une interrogation de taille
Les rumeurs sur le successeur de John Galliano à la direction artistique de Dior sont nombreuses. L'Américain Marc Jacobs, actuel responsable de sa marque et de Vuitton, a été évoqué. Si ce nom était confirmé, la maison profitera-t-elle des défilés pour l'annoncer ? Dior doit présenter une collection dessinée par Bill Gaytten qui assure l'intérim depuis le départ de John Galliano en mars à la suite des injures à caractère raciste du couturier pour lesquelles il a été condamné en septembre.