Six architectes au service de la mode à la villa Noailles à Hyères

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/02/2015 à 15H28
Archimode : Prada Transformer, à Séoul, 2009

Archimode : Prada Transformer, à Séoul, 2009

© OMA, Rem Koolhaas

Pour son 30e anniversaire, la Villa Noailles met la mode à l’honneur avec "Archimode. 6 architectures pour la mode". L'exposition explore les analogies entre le travail de créateurs de mode et celui des architectes au travers de six projets : Chanel, Prada, Isabel Marant, Kris Van Assche, Damir Doma et LVMH.

Ces projets témoignent de la commande très diversifiée à laquelle les architectes répondent, souvent liée à des enjeux de diffusion et d’événements. Du building new-yorkais au monolithe transportable et transformable, du magasin traditionnel nippon aux scénographies de boutiques, les architectes tentent de représenter l’esprit d’une maison de mode et même parfois de compléter l’univers d’un vestiaire par sa mise en scène.
Archimode : Mobile art Chanel à Hong Kong, Tokyo, New York, Paris, 2010

Archimode : Mobile art Chanel à Hong Kong, Tokyo, New York, Paris, 2010

© Zaha Hadid
Six projets présentés : Mobile Art, Chanel (Zaha Hadid architects), Prada Transformer (OMA, Rem Koolhaas), Tour LVMH (Atelier Christian de Portzamparc), boutique Isabel Marant (Ciguë), boutique Kris Van Assche (Ciguë) et boutique Damir Doma (Diplomates).
Archimode : boutique Isabel Marant à Tokyo-Omotesando, 2012

Archimode : boutique Isabel Marant à Tokyo-Omotesando, 2012

© Ciguë,
"Archimode" établit une passerelle entre des agences d’architecture reconnues et une nouvelle génération d’architectes ayant regroupé conception et production au sein des mêmes locaux. En redonnant à l’architecte son rôle de constructeur, ils font écho aux méthodes de travail des créateurs avec lesquels ils collaborent. L’interaction entre architecture et mode va bien au-delà du seul édifice. Certaines architectures sont neutres et demeurent en retrait des rythmes de production accélérés de la mode tandis que d’autres, comme dans le cas de la haute couture, sont des oeuvres sur mesure, éphémères le temps d’un défilé ou inscrivant une expérience technologique et spatiale.
Archimode : boutique Kris Van Assche, rue Saint Roch à Paris, 2013

Archimode : boutique Kris Van Assche, rue Saint Roch à Paris, 2013

© Kris Van Assche
L’exposition rassemble des dessins, plans, maquettes de recherche et maquettes finales, matériaux prêtés par les agences d’architectes et les maisons de mode. Elle est enrichie par des vidéos (construction, making off...) et une bibliothèque choisie avec les acteurs des projets. La villa Noailles a commandé à l’artiste Éva Le Roi des illustrations originales qui accompagnent l’exposition.

La villa Noailles fleuron de l'architecture moderne depuis 1923
 
Elle fût construite par l'architecte et designer français Robert Mallet-Stevens à la demande de Charles et Marie-Laure de Noailles.
Charles et Marie-Laure de Noailles

Charles et Marie-Laure de Noailles

© DR
Le couple, amateur d'art et collectionneur, fait appel aux plus grands artistes : Louis Barillet pour les vitraux, Pierre Chareau, Eileen Gray, Djo-Bourgeois et Francis Jourdain pour le mobilier, Gabriel Guévrékian pour le jardin cubiste, Piet Mondrian, Henri Laurens, Jacques Lipchitz, Constantin Brancusi ou Alberto Giacometti pour les œuvres d’art. Ces mécènes ont soutenu des peintres comme Salvador Dali, des sculpteurs comme Jacques Lipchitz et Alberto Giacometti, des musiciens comme Francis Poulenc et Igor Markevitch,ou encore l'architecte designer Pierre Chareau et Jean-Michel Frank, l'un des principaux décorateurs français de la période Art Déco.
En 1973 la Villa Noailles est vendue à la municipalité et inscrite aux Monuments Historiques. Elle est restaurée en 1996 et abrite aujourd'hui plusieurs manifestations culturelles orientées vers la photographie, l'architecture, la mode et le design. Une exposition permanente "Charles et Marie-Laure de Noailles, une vie de mécènes" est consacrée au mécénat du couple.
 
La 30e édition du Festival International de Mode et de Photographie
 
Le festival soutient et récompense chaque année la jeune création en mode et photographie. La maison Chanel est l’invitée d’honneur et Karl Lagerfeld, le Directeur artistique de la 30e édition du festival qui se tiendra du 23 au 27 avril et les expositions s’y poursuivront jusqu’au 24 mai.
Festival de Hyères, grand prix du jury 2014 : Kenta Matsushige 

Festival de Hyères, grand prix du jury 2014 : Kenta Matsushige 

© V Le Parc
10 créateurs de mode de 6 nationalités sont en compétition : Anna Bornhold (Collection Femme, Allemagne), Christina Braun (Collection Femme, Allemagne), Yiyu Chen (Collection Femme, Taïwan), Sophie Harand (Collection Homme, France), Heini-Maria Hynynen & Elina Aarela (Collection Homme, Finlande), Elina Maattanen (Collection Femme, Finlande), Guillem Rodriguez Bernat (Collection Homme, Espagne), Sophie Salekari (Collection Femme, Finlande), Annelie Schubert (Collection Femme, Allemagne-France), Wieke Sinnige (Collection Femme, Pays-Bas)
 
Exposition "Archimode" du 22 février au 22 mars 2015. Tous les jours sauf lundis, mardis et jours fériés de 13h à 18h. Les vendredis de 15h à 20h. Villa Noailles. 83400 Hyères. www.villanoailles-hyeres.com