Sakina M’Sa tisse l'insertion dans son atelier de couture parisien

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/02/2013 à 11H26
  • Portrait de Sakina M'Sa (à gauche) et une veste sans manches de sa collection
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 6
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 5
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 4
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 3
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 2
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 1
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Portrait de Sakina M'Sa (à gauche) et une veste sans manches de sa collection
    Portrait de Sakina M'Sa (à gauche) et veste sans manches en patchwork de tissus bleu klein © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 6
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Veste (entre 400 et 600 euros). © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 5
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Robe (entre 350 et 555 euros). © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 4
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Veste (entre 400 et 600 euros). Pantalon (entre 250 et 350 euros). © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 3
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Jupe (entre 250 et 400 euros) © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 2
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 2 © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA 1
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. T.Shirt (35 euros) © DR
  • Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA
    Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. T.Shirt  (35 euros) © DR

Née aux Comores, la styliste Sakina M'Sa a grandi dans les quartiers populaires de Marseille et, depuis 1998, anime des ateliers de médiation culturelle autour du vêtement et de l’identité. Cette réflexion l'a amené à créer une entreprise d'insertion par le beau ! Découvrez l'univers de cette créatrice, à l'énergie débordante, au travers de l'exposition parisienne « L’Eco-système de la mode ».

En 2002, Sakina M'Sa lance sa marque éponyme et prend ses quartiers à Barbès en 2005. Depuis, elle a réalisé 15 collections en choisissant de lier ses deux activités et de monter une maison de couture d’insertion. Son parcours atypique dans le stylisme, ses origines sociales et culturelles, ses influences puisées dans la littérature et le théâtre, son travail de plasticienne...l’ont amenée à entreprendre une réflexion profonde sur la démocratisation du secteur de la mode. 
Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Veste (entre 400 et 600 euros).

Exposition Eco-système de la mode, collection Sakina M'SA. Veste (entre 400 et 600 euros).

© DR
La mode, un fait culturel majeur
Le titre de l’exposition « Eco-système de la mode » fait référence au « système de la mode » de Roland Barthes publié en 1967, le premier a avoir approché la mode comme un fait culturel majeur. « C’était un système clos (...) Il est clair que tout a changé et que nous devons oeuvrer à l’avènement d’un nouveau système de la mode qui sera un écosystème (...) pour que la mode s’ouvre à l’insertion, au recyclage, à l’intermédiation. L’exposition est l’occasion de lancer et de faire signer le Manifeste ‘Pour un éco-système de la mode au XXIème siècle’» a précisé Sakina M’Sa. 
Quand la styliste Sakina M'SA explique son expérience des ateliers de couturières dans la prison de Fleury Mérogis
Pour une mode éco-désirable
Au-delà de la simple intention esthétique, sa mode éco-désirable peut se faire le véhicule d’un projet sociétal. Habillée de bleu, celui du bleu de travail que Sakina M’Sa, pour sa collection «Blue Line », récupère, décompose, recompose et anoblit, l’exposition milite pour insuffler une seconde vie aux matériaux.
L'atelier parisien de Sakina M'SA

L'atelier parisien de Sakina M'SA

© DR
Un hommage aux grandes « petites mains » oeuvrant dans l’ombre
Et comme la styliste développe la notion de partage, un hommage est rendu aux couturières de son atelier au travers d’une exposition photographique composée de portraits de ces "petites mains". Ces dernières sont également présentes pour faire partager leur expérience au travers des Work Shops : un atelier de customisation en live où les participants apprendront à donner une seconde vie à leurs vêtements.
Portrait de couturière de l'atelier de Sakina M'SA

Portrait de couturière de l'atelier de Sakina M'SA

© DR
Exposition « L’Eco-système de la mode » du 14 février au 28 avril. Du lundi au samedi de 9h30 à 19h30, le mercredi jusqu’à 21h. Observatoire du BHV, 5ème étage. 52, rue de Rivoli 75004 Paris. Entrée libre. 
Boutique Sakina M'Sa. 6, rue des Gardes. 75018 Paris.