Saint Laurent : Paul Deneve remplacé par Francesca Bellettini, Slimane renforcé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/07/2013 à 15H05
Paul Deneve (au premier plan) à New Delhi le 29 mars 2007.

Paul Deneve (au premier plan) à New Delhi le 29 mars 2007.

© Manish Swarup / AP / Sipa

Le groupe de luxe et d'habillement sportif Kering (ex-PPR) a annoncé mardi le départ du directeur général de Saint Laurent, Paul Deneve, et son remplacement par Francesca Bellettini, l'une des dirigeantes de Bottega Veneta, autre marque de Kering. Quant au directeur de la création Hedi Slimane, il voit ses pouvoirs élargis.

Ce changement de direction est, en effet, l'occasion de renforcer sensiblement l'influence de Hedi Slimane, directeur de la création nommé en 2012. Désormais, "en plus de ses responsabilités actuelles sur l'image et la création, Hedi Slimane supervisera également tous les projets stratégiques de la marque" Kering, a indiqué Kering dans son communiqué.

Arrivé début 2011 à la tête de Saint Laurent, Paul Deneve "a choisi de saisir une nouvelle opportunité dans le secteur des nouvelles technologies", dans la Silicon Valley aux États-Unis, explique Kering. Francesca Bellettini, qui oeuvrait depuis 2008 chez le spécialiste du cuir tressé Bottega Veneta, prendra ses fonctions chez Saint Laurent début septembre, en duo, donc, avec Hedi Slimane.
Place à de gros lainages version pulls ou capes, des jeans troués très grunge, des blousons moitié cuir moitié poil de chèvre de Mongolie, des duffle-coats beige très 70, des chemises à carreaux style bucheron, quelques manteaux épaulés et surtout des vestes. Longues ou courtes pour le jour, à revers smoking cloutés ou queues de pie revisitées pour le soir, le tout à porter sur des pantalons skinny, très Slimane, et le soir avec une chemise bijou. La présentation s'est déroulée à une allure d'enfer, devant un "manège" de hauts parleurs rappelant la passion de Slimane pour la musique et le rock alternatif. Pierre Bergé a trouvé Slimane "très, très fort" et adoré "tous les manteaux et les vestes de smokings". 

Place à de gros lainages version pulls ou capes, des jeans troués très grunge, des blousons moitié cuir moitié poil de chèvre de Mongolie, des duffle-coats beige très 70, des chemises à carreaux style bucheron, quelques manteaux épaulés et surtout des vestes. Longues ou courtes pour le jour, à revers smoking cloutés ou queues de pie revisitées pour le soir, le tout à porter sur des pantalons skinny, très Slimane, et le soir avec une chemise bijou. La présentation s'est déroulée à une allure d'enfer, devant un "manège" de hauts parleurs rappelant la passion de Slimane pour la musique et le rock alternatif. Pierre Bergé a trouvé Slimane "très, très fort" et adoré "tous les manteaux et les vestes de smokings". 

© PATRICK KOVARIK / AFP
"Repositionnement complet"
"Hedi Slimane a une vision créative claire pour Saint Laurent. Il a su rajeunir et repositionner la marque dans la lignée du message originel de M. Saint Laurent", a estimé le PDG de Kering, François-Henri Pinault, cité dans le communiqué. "A l'avenir, la maison poursuivra la transformation et le repositionnement complet inspirés par la direction créative d'Hedi Slimane", précise Kering.
Saint Laurent pap ah 2013-2014, à Paris..

Saint Laurent pap ah 2013-2014, à Paris..

© M.Bureau
En plein développement ces dernières années, Saint Laurent (la marque a retiré le prénom "Yves" depuis que Slimane est dans la place) est la troisième marque du pôle luxe de Kering (sur 13), après Gucci et Bottega Veneta, avec un chiffre d'affaires de 473 millions d'euros en 2012.