Rétro glamour pour les 130 ans de Bvlgari à Houston

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/05/2014 à 10H13
Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Les montres serpents

Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Les montres serpents

© Catchlight Group

150 pièces signées Bvlgari retraçent l’évolution de la maison de joaillerie de luxe italienne depuis ses débuts en 1884 au cœur de l'exposition "130 years of Masterpieces". Cette rétrospective – la plus imposante dédiée à la collection Heritage – présente les bijoux ayant marqué une période charnière du style italien.

Ce style est représenté notamment avec des modèles issus de la collection d’Elizabeth Taylor. D’autres joyaux prêtés par des collectionneurs locaux dont Lynn Wyatt, Joanne King Herring et Christina Girard sont également dévoilés pour la première fois.
 
L’exposition s'intéresse au contexte culturel de la création de ces chefs-d’oeuvre à travers des esquisses, photographies et autres archives mises en scène afin de mieux révéler l’extraordinaire lien unissant les célébrités, les créations et l’artisanat d’excellence. Une technologie hautement interactive permet d’appréhender les modèles dans le cadre d’une approche inédite.
Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Bracelet montre en lapis lazuli et diamants

Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Bracelet montre en lapis lazuli et diamants

© Catchlight Group
« Nous avons choisi de célébrer notre 130e anniversaire à Houston, car c’est une ville qui reflète les valeurs de Bvlgari. Sur le plan historique, la ville de Houston s’est toujours démarquée par son audace, sa puissance, son dynamisme, son esprit d’entreprise et son avant-gardisme - des qualités prônées par Bvlgari dans le monde de la joaillerie, » a expliqué Jean-Christophe Babin, PDG de Bvlgari.
 
Aujourd’hui membre du Groupe LVMH, Bvlgari était à l’origine une bijouterie fondée à Rome en 1884. Son savoir-faire artisanal, ses innovations et ses créations joaillères d’exception ont érigé cette maison au rang d’emblème d’excellence italienne.
Bvlgari Necklace in Gold with Emeralds Amethysts Citrines Pink Tourmalines Sapphires and Diamonds - 1991

Bvlgari Necklace in Gold with Emeralds Amethysts Citrines Pink Tourmalines Sapphires and Diamonds - 1991

© Catchlight Group
Fort de son succès international, le joaillier s’impose à présent comme un acteur majeur dans des domaines diversifiés du marché du luxe. Les boutiques Bvlgari sont implantées sur les plus prestigieuses avenues de la planète et le portefeuille de produits et de services de la marque s’étend de la joaillerie à l’horlogerie en passant par les accessoires, les parfums et les hôtels.
 
A Rome, Bvlgari joue les mécènes pour son 130e anniversaire

En mars 2014, la maison Bvlgari a annoncé qu'elle financerait à hauteur de 1,5 million d'euros la restauration de l'escalier menant à l'église française de la Trinité-des-Monts à Rome. La restauration de la "scalinata", menant de la place d'Espagne à l'église située près de la Villa Médicis, durera deux années, a précisé le maire de Rome, Ignazio Marino. Ce projet symbolise "le cadeau spécial de Bvlgari à sa ville, à l'occasion du 130e anniversaire" de la création de la maison de joaillerie, a annoncé son administrateur délégué, le Français Jean-Christophe Babin, saluant "l'un des joyaux architecturaux les plus emblématiques de Rome".
Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Broche en platinium avec rubis et diamants

Bvlgari : 130 years of Masterpieces. Broche en platinium avec rubis et diamants

© Catchlight Group
Construit en marbre au XVIIIe siècle, de style baroque tardif, l'escalier de 138 marches, situé entre la via Sistina -où Sotirio Bvlgari ouvrit sa première boutique en 1884- et la via Condotti -où est installée l'actuelle boutique- est "au coeur de notre histoire", a expliqué M. Babin, affirmant que Rome restait "une grande source d'inspiration" pour les collections de bijoux et de montres de la maison italienne.
 
Le secteur de la culture -peu soutenu en Italie par rapport aux autres pays européens- a été l'un des plus touchés par les plans d'austérité à répétition. Pour certains gros travaux, il a fallu faire appel à des mécènes : à Rome, le fabricant de chaussures de luxe Tod's finance les travaux de restauration du Colisée et la Fontaine de Trevi doit subir un lifting grâce aux fonds de la maison de couture Fendi.
 
Exposition "Bvlgari, 130 years of Masterpieces" jusqu'au 5 octobre 2014 au musée d’Histoire Naturelle de Houston.