Diaporama 5 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Redécouvrir les croquis des costumes de Notre-Dame de Paris signés Saint Laurent

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/08/2014 à 10H44

Dans le cadre du projet de numérisation du patrimoine culturel lancé par le ministère de la Culture et de la Communication, la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent met en ligne ses archives. Les internautes peuvent découvrir les croquis des costumes réalisés par le couturier pour Notre-Dame de Paris, première chorégraphie de Roland Petit créée pour le Ballet de l’Opéra de Paris en 1965.

  • Yves Saint Laurent: croquis de costumes pour les dames Notre-Dame de Paris, 1965
    01 /05
    Yves Saint Laurent: croquis de costumes pour les dames Notre-Dame de Paris, 1965
    Depuis le premier jour, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont pris soin de conserver les modèles les plus importants des collections ainsi que la totalité des croquis. La Fondation Pierre Bergé - Yves Saint s’inscrit dans une dynamique de démocratisation culturelle et de transmission des savoirs. Paper dolls, croquis de mode, croquis de costumes et de décors pour le cinéma, le théâtre, le ballet et le music-hall, mais aussi des affiches et une bande dessinée, sont progressivement mis en ligne sur le site Internet. 
    © Yves Saint Laurent
  • Saint Laurent : croquis costumes pour la Cour des miracles Notre-Dame de Paris
    02 /05
    Saint Laurent : croquis costumes pour la Cour des miracles Notre-Dame de Paris
    La fascination d’Yves Saint Laurent pour la scène commence dès sa jeunesse. Plus tard, la création des collections de mode n’occulte pas son goût pour le cinéma, le théâtre, l’opéra ou le ballet : parallèlement à son activité de couturier, Yves Saint Laurent crée de nombreux costumes de scène
    © Yves Saint Laurent
  • Saint Laurent : croquis de costume pour les danseurs Notre-Dame de Paris.
    03 /05
    Saint Laurent : croquis de costume pour les danseurs Notre-Dame de Paris.
    En 1959, Roland Petit est le premier à lui commander la création de costumes pour Cyrano de Bergerac. Six ans plus tard, le chorégraphe s’empare du chef d’oeuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, et crée sa première chorégraphie pour le ballet de l’Opéra de Paris. La réalisation des costumes est confiée à Yves Saint Laurent tandis que Maurice Jarre compose la musique. 9 représentations au Palais Garnier du 11 au 27 décembre 1965 seront données de ce ballet en deux actes.
    © Yves Saint Laurent
  • Saint Laurent : croquis de costume pour les danseurs Notre-Dame de Paris
    04 /05
    Saint Laurent : croquis de costume pour les danseurs Notre-Dame de Paris
    « Lorsque nous avons travaillé, Roland Petit et moi, sur Notre-Dame de Paris, nous n’imaginions pas que trente ans plus tard ce ballet serait encore à l’affiche de l’Opéra de Paris. Dès sa création, ce fut un succès, aujourd’hui c’est un classique. Classique de la modernité, de l’invention, de l’imagination. J’ai voulu que les costumes soient colorés comme les vitraux d’une cathédrale et j’ai emprunté à Mondrian le costume de Phoebus. J’ai essayé d’accompagner la jeunesse intemporelle de la chorégraphie. Celle des variations d’Esmeralda, des pas de deux et des pas de trois. Les juges du tribunal, les mouvements louches de la cour des Miracles, le trouble de Frollo et la tendresse si émouvante de Quasimodo m’ont inspiré, comme une fresque du Moyen Âge. » explique Yves Saint Laurent en 1996.
    © Yves Saint Laurent
  • Saint Laurent : croquis de costume pour Phoebus
    05 /05
    Saint Laurent : croquis de costume pour Phoebus
    Cette quatrième mise en ligne des archives de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent rend accessible à tous les croquis des costumes imaginés par Yves Saint Laurent. L’occasion de découvrir les habits vifs et colorés portés par Frollo, Phoebus, Esmeralda, Quasimodo et tous les personnages qui provoquent à chaque représentation une émotion profonde et font de ce spectacle une des références de l’Opéra de Paris. Dix représentations ont ainsi été données à l’Opéra Bastille entre le 30 juin et le 16 juillet 2014.
    © Yves Saint Laurent