Qui est Nadège Vanhee-Cybulski, la nouvelle créatrice d'Hermès ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/07/2014 à 15H43
Nadege Vanhee-Cybulski, la nouvelle Directrice.Artistique. du prêt-à-porter féminin d'Hermès

Nadege Vanhee-Cybulski, la nouvelle Directrice.Artistique. du prêt-à-porter féminin d'Hermès

© Inez et Vinoodh

Hermès a annoncé jeudi la nomination de Nadège Vanhee-Cybulski en tant que directrice artistique du prêt-à-porter féminin à partir de la saison automne-hiver 2015. Le relatif anonymat de cette créatrice déroute les observateurs de la mode d'autant plus curieux de découvrir sa première collection.

Agée de 36 ans, Nadège Vanhee-Cybulski -qui succèdera à Christophe Lemaire- a travaillé dans les studios de créations de la Maison Martin Margiela (2005-2008), puis de Céline jusqu'en 2011 et, enfin, de The Row jusqu'en mars 2014. Elle est sortie diplômée en 2003 de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers

Une créatrice peu connue du public

Nadège Vanhee-Cybulski "signera sa première collection de prêt-à-porter féminin pour Hermès en mars 2015", précise le groupe de luxe. "Je me réjouis de rejoindre la maison Hermès que j'admire et dont je partage pleinement les valeurs", déclare la créatrice. Axel Dumas, gérant d’Hermès indique pour sa part : « Nous sommes heureux d’accueillir Nadège. Son talent et son parcours de création seront des atouts pour poursuivre le développement du pap féminin. Elle se consacrera entièrement à notre maison". 
Défilé Hermès pap féminin ah 2014-2015, à Paris
Christophe Lemaire va se consacrer à sa propre griffe

Hermès et Christophe Lemaire avaient annoncé le 21 juillet 2014 qu'ils mettaient fin à leur collaboration le 1er octobre 2014. Le créateur, qui dit vouloir se "consacrer pleinement" à sa propre griffe, avait rejoint la marque en 2010 où il avait succédé à Jean Paul Gaultier. Comme nombre de designers, il a ainsi mené deux carrières en parallèle,partageant son temps entre une grande maison et sa propre marque.

Hermès serein pour 2014 malgré un ralentissement de ses ventes

Hermès reste serein pour l'année 2014 malgré un ralentissement de ses ventes au 2nd trimestre et table sur une rentabilité "inférieure à celle de 2013 mais toujours bonne", a dit son président Axel Dumas à l'AFP. "Je ne suis pas du tout inquiet", a dit M. Dumas. "Nous avons eu un effet de répartition des stocks en Amérique mais la zone reste moteur pour le groupe et devrait faire une année très forte. Quant au Japon, on savait que ça allait chuter après un relèvement de la TVA et on reste en ligne avec l'idée d'une croissance de 7% sur l'année", a-t-il ajouté. 

"Je suis confiant pour l'année 2014. Nous allons ouvrir en septembre une maison Hermès à Shanghai, par exemple, ce qui va booster les ventes" en Chine, a dit M. Dumas. Le premier semestre a été tiré par l'Asie hors Japon et l'Amérique. Mais l'Europe tire son épingle du jeu même si "cela devient plus difficile", "particulièrement en France". Les vêtements et accessoires continuent de se développer fortement. 

Sur le front d'internet, où le groupe reste peu développé, Hermès  va lancer en septembre "la Maison des Carrés", "un pop-up store digital autour du carré Hermès ", qui sera intégré au site d'Hermès .com, a indiqué à l'AFP M. Dumas.