Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, un couple mû par l'amour de la mode et de l'art

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/09/2017 à 15H25, publié le 08/09/2017 à 10H08
Yves Saint Laurent et Pierre Bergé Grand Salon du 55 rue de Babylone, 1982 

Yves Saint Laurent et Pierre Bergé Grand Salon du 55 rue de Babylone, 1982 

© Vladimir Sichov

Compagnon d'Yves Saint Laurent, Pierre Bergé a perpétué jusqu'au bout l'oeuvre du couturier disparu en 2008, avec qui il fonda sa maison de couture. Il se préparait à inaugurer en octobre 2017 deux musées, l'un à Paris et l'autre à Marrakech, permettant à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent qui conserve 40 années de création du couturier, d'exposer ses collections.

Un univers peuplé d'artistes

Pierre Bergé s’intéresse très jeune à la littérature. Quand il arrive à Paris en 1948, il devient courtier en éditions originales et fréquente Mac Orlan, Cocteau, Aragon, Camus, Sartre, Breton. Il rencontre en 1950 le peintre Bernard Buffet, dont il devient le compagnon et Jean Giono qui occupera dans sa vie une place très importante. Mais c'est une autre rencontre qui fera basculer son destin, celle d'un très jeune couturier prometteur. 
Yves Saint Laurent pose avec ses mannequins après avoir présenté sa collection haute couture printemps été (28 janvier 1987)

Yves Saint Laurent pose avec ses mannequins après avoir présenté sa collection haute couture printemps été (28 janvier 1987)

© Pierre Guillaud / Archives / AFP


Il fonde la maison de couture Yves Saint Laurent

En 1958, il rencontre Yves Saint Laurent, avec qui il fonde la maison de couture Yves Saint Laurent en 1961, et qu’il dirige jusqu’en 2002. Il sera le protecteur dans l'ombre du génie jusqu'à sa mort.

Pierre Bergé est en première ligne dans l'essor de la maison de couture emblématique de la mode française. Il assistera notamment au lancement de la collection "Pop Art" qui évoque leur goût commun pour l'art, à l'arrivée des premiers mannequins d'origine asiatique ou africain sur les podiums des défilés YSL, et à l'évènement du prêt-à-porter de luxe sous le nom de Rive Gauche. Ces années là, Yves Saint Laurent découvre le Maroc où il achètera plus tard le jardin Majorelle. C'est dans cette propriété que Pierre Bergé a érigé un musée, qui verra le jour en octobre 2017.

Pierre Bergé est élu président de la Chambre syndicale du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode en 1973, et crée en 1986 l’Institut Français de la Mode, centre de formation et d’expertise des professionnels de la mode et du textile, dont il assure toujours la présidence.

Pierre Bergé était président de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, reconnue d’utilité publique en 2002, dont les missions sont la conservation de l’œuvre d’Yves Saint Laurent, l’organisation d’expositions et le soutien d’activités culturelles et éducatives.
Pierre Bergé dans le jardin Majorelle à Marrakech (en 2008)

Pierre Bergé dans le jardin Majorelle à Marrakech (en 2008)

© LORENVU / SIPA

Une passion commune pour les arts

Passionné de théâtre et d’opéra, Pierre Bergé rachète en 1977 le théâtre de l’Athénée - Louis Jouvet, qu’il dirige jusqu’en 1982, avant de le céder à l’Etat.

"Pour mécéner, il faut aimer" : nommé Grand Mécène des Arts et de la Culture en 2001, Pierre Bergé soutient des projets de cœur comme la rénovation de deux salles de la National Gallery à Londres en 1998, qui portent le nom d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.
L' Interview : Pierre Bergé

Au fil des ans, les deux hommes constituent une des plus belles collections d’oeuvres d’art qui sera vendue en 2009 au Grand Palais pour près de 375 millions d’euros, destinés en partie à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent et à la recherche contre le SIDA.

Pierre Bergé est l’auteur de nombreux ouvrages dont Yves Saint Laurent : Une passion marocaine (Éditions de La Martinière, 2010).

Deux musées dédiés à Yves Saint Laurent voulus par Pierre Bergé

En 2014, Pierre Bergé décide que deux musées dédiés à Yves Saint Laurent verront le jour en 2017 à Paris et à Marrakech. Ils vont permettre à la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, qui conserve 40 années de création du couturier disparu en 2008, d'exposer ses collections.
Deux musées Yves Saint Laurent : conférence de presse de Pierre Bergé
"Nous sommes remplis de souvenirs. Ils sont au nombre de 5.000 vêtements et 100.000 croquis. Ce sont ces souvenirs-là que nous voulons transformer en projet", avait déclaré l'ancien compagnon d'Yves Saint Laurent lors d'une conférence de presse, en juin 2017, en présentant la programmation des futurs musées.

"L'Asie rêvée d'Yves Saint Laurent" et "Le Maroc de Jacques Majorelle" sont les premières expositions temporaires prévues dans les musées qui ouvriront à Paris et Marrakech en octobre 2017, sous l'impulsion de Pierre Bergé, désireux de "transformer les souvenirs en projet".
La façade du 5 avenue Marceau à Paris 

La façade du 5 avenue Marceau à Paris 

© Sacha. 1982
Le musée parisien, situé dans l'hôtel particulier du 5 avenue Marceau (16e arrondissement) qui a abrité la maison de couture pendant trente ans et accueille le siège de la fondation, ouvrira au public le 3 octobre 2017, au moment de la Fashion Week parisienne. Il proposera un "parcours rétrospectif" présentant les salons de haute couture, les modèles les plus emblématiques du style Saint Laurent, l'histoire d'une collection, la technique des métiers d'art, les sources d'inspiration du couturier, le studio... L'exposition "L'Asie rêvée d'Yves Saint Laurent" ne débutera qu'en octobre 2018 et fera dialoguer les modèles du couturier avec des oeuvres empruntées à des musées et collectionneurs privés.
Design du futur musée Yves Saint Laurent à Marrakech

Design du futur musée Yves Saint Laurent à Marrakech

© YSL
"En 1966, Yves Saint Laurent et moi avons découvert Marrakech et cela a été un exceptionnel coup de foudre", avait rappelé Pierre Bergé soulignant qu'en 1980, lorsqu'ils avaient repris le jardin créé par le peintre Jacques Majorelle, "il était plus ou moins abandonné". "Il y avait 25 visiteurs par jour. Nous sommes arrivés à 800.000" par an, avait-t-il souligné avec fierté.
Pierre Bergé devant le mémorial Yves Saint Laurent à Marrakech, en 2008

Pierre Bergé devant le mémorial Yves Saint Laurent à Marrakech, en 2008

© ABDELHAK SENNA / AFP
Ce musée marocain, qui intègre mille objets prêtés par la fondation, compte outre les salles d'exposition, un auditorium, une bibliothèque, un espace de "conservation préventive et curative" pour les vêtements.
Le Musée Berbère du jardin Majorelle
L'exposition inaugurale, "Le Maroc de Jacques Majorelle", présentera du 19 octobre au 6 février 2018 une trentaine d'oeuvres de cet artiste empruntées au Maroc à des collectionneurs institutionnels et privés. 

Récit Michel Vial