Diaporama 10 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Pays-Bas : 60 créateurs de mode s'adonnent au fétichisme

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/06/2013 à 15H12

Tous les 2 ans, la biennale de la mode d’Arnhem fait le point sur la création actuelle et à venir. Articulée autour de l'exposition principale « Fetishism In Fashion », c’est un coup de projecteur en 13 thèmes sur le travail de 60 créateurs reconnus ou nouvellement découverts. Séminaires, festival ciné organisé par Diane Pernet, installations éphémères, défilés et performances sont au menu.

  • Fetishism In Fashion : Joji Kojima insecta film
    01 /10
    Fetishism In Fashion : Joji Kojima insecta film
    La chasseuse de tendances, Lidewij Edelkoort, commissaire de cette 5e édition de M°BA,  a choisi, en écho aux nouvelles tendances qui se développent dans la société et dans la mode, de placer son commissariat sous le prisme du fétichisme. Arnhem est la capitale de la mode aux Pays-Bas.
    © DR
  • Fetishism In Fashion : Barbara i Gongini
    02 /10
    Fetishism In Fashion : Barbara i Gongini
    L'exposition "Fetishism In Fashion" est construite autour de 13 volets thématiques illustrant les fascinantes et diverses définitions du fétichisme : le vêtement, les accessoires, la photographie, le cinéma et différentes techniques mixtes. Le chamanisme, l’infantilisme, le légendaire, le nudisme et le nomadisme sont quelques uns des thèmes.  
    © DR
  • Fetishism In Fashion : MoBA Beeldmerk
    03 /10
    Fetishism In Fashion : MoBA Beeldmerk
    « En tant que passionnée de mode et de textile, j’ai décidé d’analyser et de décrypter notre obsession collective de la mode à travers l’idée du fétichisme » explique Lidewij Edelkoort. 
    © DR
  • Fetishism In Fashion : Joji_kojima_Raspberry
    04 /10
    Fetishism In Fashion : Joji_kojima_Raspberry
    La commissaire de l’exposition indique : « Cette étude dévoile les expressions les plus extravagantes et créatives du vêtement … Depuis notre besoin fondamental de nous couvrir jusqu’à l’extrême excentricité à laquelle nos désirs peuvent nous conduire dans la quête de la beauté ; qu’il s’agisse des liens intimes qui existent entre un vêtement et nous-mêmes, de la passion qu’une paire de chaussures peut générer, de l’exaltation que la sensibilité tactile du textile nous apporte, ou encore de notre relation profonde avec un designer particulier… »
    © DR
  • Fetishism In Fashion :  Giuseppe Virgone Accord
    05 /10
    Fetishism In Fashion : Giuseppe Virgone Accord
    Outre l’exposition principale, d’autres mini expos méritent le détour. Ainsi Arnold van Geuns & Clemens Rameckers, le duo créatif derrière Ravage, organise un tour intime du fétichisme dans la mode masculine avec l’exposition « Fascination » qui explore les liens qui unissent les hommes à leurs sous-vêtements, accessoires, chaussures, parfums… 
    © Quentin Caffier
  • Fetishism In Fashion : Isabel Vollrath
    06 /10
    Fetishism In Fashion : Isabel Vollrath
    L’exposition « (Make) Believe » aborde, quant à elle, la spiritualité dans la mode. Enfin, les designers de chaussures Marijke Bruggink & Marlie Witteveen, commissaires de l’exposition « Elevation », révèlent l’obsession croissante de porter des chaussures donnant le plus de hauteur possible. 
    © DR
  • Fetishism In Fashion : Walter van Beirendonck
    07 /10
    Fetishism In Fashion : Walter van Beirendonck
    Li Edelkoort est l’une des expertes en tendances les plus entendues dans le monde. En 2003, Time Magazine l’a désignée comme l’une des 25 personnes les plus influentes au monde dans l’univers de la mode et en 2004, Icon l’a choisie pour figurer parmi les 21 personnes les plus importantes dans le design. En 2008, la médaille de Chevalier des Arts et des Lettres lui a été attribuée par le Ministère de la Culture, elle a été nommée docteur honoris causa pour les arts à la Nottingham Trent University et a reçu le prix du jury français Designers’ Days en hommage à son travail dans la mode et le design. 
    © Ronald Stoops
  • Fetishism In Fashion : Aoi Kotsuhiroi Orchidacea Hermaphroditus
    08 /10
    Fetishism In Fashion : Aoi Kotsuhiroi Orchidacea Hermaphroditus
    Née aux Pays-Bas en 1950, elle a commencé à prédire les tendances à Paris en 1975. Depuis, elle a fait de la prévision une profession en soi, de la création de forums innovateurs sur les tendances pour Première Vision à des analyses de style de vie à long terme pour les plus grandes marques internationales. Elle fournit des analyses de tendances et propose des services de consultant à des entreprises internationales. Décryptant les liens entre l’art, la mode, le design et la culture du consommateur, Edelkoort étudie et fait progresser les concepts, les couleurs et les matériaux qui seront importants dans les deux années ou plus à venir, parce qu’ « il n’y a pas de création sans connaissance en amont, et sans le design, un produit ne peut exister ».
    © Aoi Kotsuhiroi
  • Fetishism In Fashion : Ana Rajcevic
    09 /10
    Fetishism In Fashion : Ana Rajcevic
    fetishisminfashion.com, blog crée par Lidewij Edelkoort, présente le travail de créateurs ainsi que des défilés de mode, des vidéos, des livres… Il s’agit aussi d’un appel au public pour qu’il soumette ses propres idées sur le fétichisme et la mode.
    © Fernando Lessa
  • Fetishism In Fashion : Femke Agema
    10 /10
    Fetishism In Fashion : Femke Agema
    Exposition « Fetishism in Fashion» jusqu’au 21 juillet. Arnhem. Pays-Bas. La Biennale se déroulera dans plusieurs lieux dans la ville et aux alentours. 
    © Roel Determeijer. Directeur de la photo : Bas Koopmans