On Aura Tout Vu signe les costumes du ballet Casse-Noisette de Jeroen Verbruggen, à Genève

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/10/2014 à 11H19
Yassen Samouilov (On Aura Tout Vu) ajuste le costume de Drosselmeyer dans le ballet de Casse-Noisette, à Genève

Yassen Samouilov (On Aura Tout Vu) ajuste le costume de Drosselmeyer dans le ballet de Casse-Noisette, à Genève

© DR

La mode et la danse sont intimement liés. Pour son nouveau ballet Casse-Noisette, le chorégraphe Jeroen Verbruggen a demandé à la maison parisienne On Aura Tout Vu de signer la scénographie et les costumes. Avec le duo de créateurs point de classiques tutus mais des costumes impressionnants qui doivent permettre le mouvement. A découvrir du 13 au 21 novembre au grand théâtre de Genève.

Épurée des références traditionnelles, c’est une version intemporelle que Jeroen Verbruggen propose. Le jeune Belge offre une vision féerique de ce grand classique, créé en 1892, par Marius Petipa, sur une musique de Pior Ollitch Tchaïkovski. La scénographie et les costumes sont signés du duo de la maison parisienne On Aura Tout Vu, Livia Stoianova & Yassen Samouilov. 
Yassen Samouilov (On Aura Tout Vu) lors de l'essayage d'un des costumes du ballet de Casse-Noisette, à Genève

Yassen Samouilov (On Aura Tout Vu) lors de l'essayage d'un des costumes du ballet de Casse-Noisette, à Genève

© DR
Ce chorégraphe à l’imaginaire féerique et festif promet une danse exubérante, joyeuse, lyrique et tendre. Dans un univers baroque, il focalise son regard sur Marie, une jeune fille intriguée par sa féminité et Drosselmeyer, un Monsieur loyal qui cache en lui le prince que Marie doit libérer.
Le duo On Aura Tout Vu ajuste un des costumes du ballet de Casse-Noisette, à Genève

Le duo On Aura Tout Vu ajuste un des costumes du ballet de Casse-Noisette, à Genève

© DR
Ce n'est pas la première fois que le duo parisien signe des costumes de ballet : il avait déjà réalisé les impressionnants costumes et la scénographie de Kill Bambi pour les ballets de Monte-Carlo à Monaco. Un Kill Bambi, déjà sous la houlette de Jeroen Verbruggen, qui, en 2012, à la demande de Jean-Christophe Maillot, s'essayait pour la première fois à la chorégraphie.

Les costumes de ballet appellent des matériaux différents
Dans les ateliers du Casse-Noisette du chorégraphe Jeroen Verbruggen pour le grand théâtre de Genève avec les créations des décors et costumes signés à la maison de couture On Aura Tout Vu
Jeroen Verbruggen "On a déjà travaillé ensemble une fois à Monaco. C'est fou parce que à chaque fois que l'on a discuté des idées, je ne sais pas ce qu'ils vont montrer. Mais quand ca arrive, je dis c'est exactement ce que j'avais en tête". Pour On Aura Tout Vu les essayages constituent un moment clef : "Enfin, on voit vraiment ce qu'on a pensé. On le voit réalisé et surtout porté".
Costumes On Aura Tout Vu pour le ballet Casse-Noisette de Jeroen Verbrugen : (de gauche à droite), costumes de Drosselmeyer, clones de Marie, prince des noix et la danseuse miroir.

Costumes On Aura Tout Vu pour le ballet Casse-Noisette de Jeroen Verbrugen : (de gauche à droite), costumes de Drosselmeyer, clones de Marie, prince des noix et la danseuse miroir.

© GTG/On Aura Tout Vu
Pour Fabienne Duc, cheffe des ateliers costumes du grand théâtre de Genève, "les costumes de ballet appellent des matériaux différents ne seraient ce parce qu'ils doivent être lavés après chaque représentation, parce qu'ils doivent permettre le mouvement. Il y a une gamme de matières qui est très particulière, qui est très proche du travail de la mode que présente On Aura Tout Vu".

Casse-Noisette de Jeroen Verbruggen au Grand Théâtre de Genève du 13 au 21 novembre 2014.