Nadya Bertaux forme des sculptures vaporeuses avec des fils de métal

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/07/2014 à 09H22
Nadya bertaux : La ronde du vent

Nadya bertaux : La ronde du vent

© Nadya Bertaux

L’exposition "Les jours du vent" présente le travail de l’artiste Nadya Bertaux entre sculptures, dessins et performance in-situ. Au cœur du musée Caudrésien des Dentelles et Broderies, elle évoque l’alliance filaire du graphite et de la dentelle.

"Les jours du vent", c'est quatre sculptures : l’étoffe du vent, l'onde du vent, la ronde du vent, les jours du vent. Installées au milieu de l’espace de fabrication de la dentelle, ses œuvres entrent en résonance avec la fonte des métiers Leavers et le jeu des fils qui s’entrelacent lors de la création des motifs de la dentelle.

Au fur et à mesure que l'artiste croise les fils d’aluminium, les sculptures prennent vie. Ces œuvres -naissant d’accumulations, d’entrecroisements et de nœuds- ne sont pourtant que légèreté et formes vaporeuses.
Nadya Bertaux : L'étoffe du vent

Nadya Bertaux : L'étoffe du vent

© Nadya Bertaux
Le vent est le fil conducteur, la dernière pièce maîtresse impalpable mais indispensable à la création de ces sculptures. Il en est le guide invisible. Son souffle donne de la vitalité aux sculptures, matérialise leur forme en se faufilant et voyageant dans l’intime de chacune d’entre elles. Le travail de Nadya Bertaux évoque le passage, une métaphore poétique pour parler du cycle de la vie et du souffle intérieur.

Dialogue entre Nadya Bertaux et Jean-Claude Pluchart

Dans le cadre des journées du patrimoine, le 21 septembre, l'artiste contemporain Nadya Bertaux et le dessinateur professionnel de motifs de dentelles de Caudry, Jean-Claude Pluchart, échangeront sur leurs démarches personnelles et artistiques, leur métier, leurs sources d'inspiration.. Le public pourra intervenir. Ces deux rencontres, sises près des métiers Leavers, permettront aux visiteurs de faire le parallèle entre le travail d'entrelacement de fils d'aluminium, le jeu de pleins et de vides de Nadya Bertaux et la création des motifs de la dentelle.

Apprivoiser les fils de métal
 
Nadya Bertaux est issue de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’Ecole d’Art Graphique Elisa Lemonnier. Au commencement, son travail artistique s’exprime par des formes sérielles qui affirment l'importance de la mémoire, de l'acquis et de la transmission. Certaines sculptures sont des sortes de bibliothèques sculpturales. La répétition marque un rythme et définit des séquences, des tranches de vie. Ses œuvres sont alors faites de papier et de fer.
Nadya Bertaux : La ronde du vent. 

Nadya Bertaux : La ronde du vent. 

© Nadya Bertaux
C’est en 2006 que son travail prend un tournant artistique. Elle aspire au changement et à faire évoluer sa pratique. C’est presque par hasard qu’elle découvre dans son atelier une toile métallique faite de fils d’aluminium. Elle en explore les richesses avec liberté et curiosité, fait naître de nouvelles formes sculpturales, expérimente, tente d’apprivoiser la matière tout en se laissant surprendre par ses propriétés.

Le musée, situé dans l’atelier de dentelle (1898) de J.-B et T. Carpentier, valorise la dentelle de Caudry tout en évoquant les autres arts textiles du Caudrésis : le tissage, le tulle, la guipure et la broderie, qui font partie de la tradition textile du territoire. Il propose régulièrement des expositions temporaires orientées sur la création contemporaine.
Nadya Bertaux : détail d'un dessin

Nadya Bertaux : détail d'un dessin

© Nadya Bertaux
Exposition "Les jours du vent" de Nadya Bertaux jusqu'au 21 septembre 2014. Musée des Dentelles et des Broderies. Place des Mantilles. 59540 Caudry.