Journées européennes des métiers d'art : les plumassiers de la Maison Février ouvrent leur porte

Par @Culturebox
Mis à jour le 31/03/2017 à 17H55, publié le 31/03/2017 à 17H02
Une plumassière de la maison Février à Paris

Une plumassière de la maison Février à Paris

© France 3 / Culturebox

Située dans le XVIIIe arrondissement de Paris, la Maison Février crée depuis 1929 des costumes de scène tout en plumes naturelles. Zizi Jeanmaire, Joséphine Baker ou encore Line Renaud, les grandes stars du music-hall ont porté ces créations originales. Aujourd'hui encore, la maison produit des pièces uniques pour le Moulin Rouge. L'atelier ouvre ses portes pour les journées des métiers d'art.

Du 31 mars au 2 avril 2017, les Journées Européennes des Métiers d'Art permettent de découvrir des professions peu connues. Trois jours pour entrer dans le secret des ateliers et échanger avec des artisans d'art qui pratiquent leur métier avec passion.

C'est le cas des plumassières de la Maison Février, dans le quartier de Montmartre, un atelier spécialisé en costumes de scène et de music-hall. La technique des cinq artisanes encore en activité s'appuie toujours sur des savoir-faire ancestraux.  La visite des ateliers se fera sur réservation  au 01.42.33.73.47

Reportage : G. Fauvre / P. Quiers / Y. Zysman / E. Dubos

Mon truc en plumes 

Située au 11 rue Lepic, à deux pas du célèbre Moulin Rouge, la Maison Février a toujours "habillé" les danseuses du cabaret. De Mistinguett à Joséphine Baker en passant par Line Renaud ou Zizi Jeanmaire, les costumes des célèbres meneuses de revue étaient créés sur commande et sur mesure. "Toutes ces grandes dames nous ont confié la fabrication des costumes de music-hall car il fallait que ça soit très résistant", explique Edith Février, la responsable de l'atelier.


La qualité et la rareté 

Chapeaux, cols, boas, costumes de scène, toutes les créations de la Maison Février sont réalisées à la main par des plumassières qualifiées. Véritable métier d'art, chaque pièce est créée d'un bout à l'autre par une seule personne qui possède sa propre signature artistique.
Amandine Delmee, plumassière de la maison Février présente le costume du prologue du Moulin Rouge

Amandine Delmee, plumassière de la maison Février présente le costume du prologue du Moulin Rouge

© France 3 / Culturebox
Une œuvre à chaque fois unique faite exclusivement avec une collection de plumes naturelles de paons, d'autruches, de nandous ou de faisans. Une plume plate et facile à travailler qui permet toutes les fantaisies puisqu'elle peut être colorée dans des couleurs très vives. 
La réserve de plumes de faisan

La réserve de plumes de faisan

© France 3 / Culturebox

Un métier d'art en péril

La fin du XIXe et le début du XXe marquent la grande époque du music-hall en France. Les Folies Bergères, Bobino, l'Olympia et surtout Le Moulin Rouge, des dizaines de cabarets fleurissent dans le quartier de Montmartre. C'est à cette époque que la Maison Février se spécialise dans la plume et emploie plus de 60 plumassières. Un métier très spécialisé, validé par un CAP "fleurs et plumes" ou un CIL "arts de la mode, broderie, chapellerie, fleurs plumes". Aujourd'hui, la Maison Février devenue propriété du Moulin Rouge n'emploie plus que cinq personnes. Mais la profession perdure à travers des collaborations avec la haute couture, le spectacle mais aussi avec la garde républicaine. 
Maison février © France 3 / Culturebox

Et comme la plume sied à tout costume du quotidien, vous pouvez aussi vous offrir un petit boa en autruche chinchilla. La maison Février s'adapte à toute commande. 
-> Découvrez aussi le travail du plumassier Maxime Leroy 

 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !