Mes goûts et mes couleurs : Pierre Cardin, avant-gardiste et infatigable

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 10H46, publié le 19/12/2014 à 14H57
Le couturier Pierre Cardin, avril 2014

Le couturier Pierre Cardin, avril 2014

© CURTO DE LA TORRE / AFP

Dernier couturier des grandes maisons de l'après-guerre, l'élégant monsieur qui a travaillé avec Dior avant de fonder sa maison au début des années 1950 présente ses collections à son rythme. Sa référence mode : Balenciaga. Ses références culturelles : Camus, Henri Dauman et la musique classique.

Le couturier, infatigable, vient d'ouvrir son musée "Passé-Présent-Futur à Paris" où 200 modèles haute couture retracent sa passion créatrice à travers la mode, les accessoires, les bijoux et le design. Motifs géométriques, silhouettes futuristes, couleurs vives : à 92 ans, le patriarche de la mode livre "toute sa vie de travail" dans son musée, fraîchement déménagé vers le coeur de Paris pour plus de visibilité. Plus de 200 modèles, des meubles, chapeaux, chaussures et bijoux : les créations ont été transférées du musée de Saint-Ouen où elles étaient installées depuis 2006, vers cette ancienne fabrique de cravates du Marais, organisée sur trois niveaux. "En banlieue, beaucoup de gens ne venaient pas", explique Pierre Cardin.

Quelle est la pièce préférée de votre dernière collection ?
"Celle que je n’ai pas encore créée !"
Motifs géométriques, silhouettes futuristes, couleurs vives : à 92 ans, Pierre Cardin livre "toute sa vie de travail" dans son musée, fraîchement déménagé vers le coeur de Paris pour plus de visibilité.

Motifs géométriques, silhouettes futuristes, couleurs vives : à 92 ans, Pierre Cardin livre "toute sa vie de travail" dans son musée, fraîchement déménagé vers le coeur de Paris pour plus de visibilité.

© Corinne Jeammet
Quel couturier vous a marqué au cours de votre carrière et pourquoi ?
"Balenciaga"
Robe en faille noirée signée Cristobal Balenciaga, 1956

Robe en faille noirée signée Cristobal Balenciaga, 1956

© INTERCONTINENTALE / AFP
Le dernier livre lu ?
"J’ai peu le temps de lire…J’essaie de lire déjà la presse, les quotidiens. J’aimerais relire Camus"
La peste Camus
La dernière exposition vue ?
"Le photographe Henri Dauman, l’exposition The Manhattan Darkroom au Palais d’Iéna"
Le dernier coup cœur musical ?
"’J'écoute tous les matins Eve Ruggieri sur radio classique. La musique classique m’apaise"