Les bijoux "Dangerous Luxury" des créateurs Brésiliens Campana, à Monte Carlo

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/07/2013 à 15H08
Dangerous Luxury : Omo Earings

Dangerous Luxury : Omo Earings

© R Galleria O. and Fabio Salini

Comment un objet populaire ou du quotidien peut se transformer en objet de luxe. Réponse avec les créateurs brésiliens Fernando et Humberto Campana. Pour illustrer ce concept et répondre à cette question, les 2 frères présentent “Dangerous Luxury » une exposition de bijoux où matériaux naturels de la culture décorative brésilienne se mélangent à des matériaux raffinés de la culture européenne

Des matériaux nobles sont associés à des matériaux naturels pour créer une collection réalisée en collaboration avec Fabio Salini, un joaillier renommé d’Italie. Ces 8 pièces - 2 colliers, 2 bracelets, une tiare et 3 paires de boucles d’oreilles - sont basées sur l’association entre le bambou et le « capim dourado » (herbe naturellement dorée venant du Brésil aussi appelée or végétal) avec l’or rosé et les diamants bruns.
Dangerous Luxury : Florinda earrings

Dangerous Luxury : Florinda earrings

© Galleria O. and Fabio Salini
Cette synergie a amené les frères Campana à s’associer pour la première fois au monde de la joaillerie fine et à ses techniques artisanales.
Dangerous Luxury : Dangerous Necklace (2013)

Dangerous Luxury : Dangerous Necklace (2013)

© Galleria O. and Fabio Salini
 
Revisiter les techniques d’orfèvrerie
L’emploi de matériaux précieux (diamant, cuir, bronze) associés à des matières naturelles s’illustre à travers des sujets comme l’animalité, l’utilisation de techniques traditionnelles ou d’ornementations de style Baroque romain.
 
La compréhension du potentiel et des limites des matériaux les a conduit au choix de techniques d’orfèvrerie traditionnelles, parfois revisitées. Ainsi le processus a évolué au fil du développement des projets avec l’utilisation de techniques expérimentales (soudage nécessaire pour assembler les éléments de métal précieux et le bambou). 
Dangerous Luxury : To catch a thief bracelet

Dangerous Luxury : To catch a thief bracelet

© Galleria O. and Fabio Salini
Lidentité « tribale » exprimée dans leur travail a été valorisée par l’application libre des codes traditionnels de la joaillerie, tout en respectant la manufacture, les proportions et l’ergonomie.
Interview des frères Campana sur l'expo "Dangerous luxury"
Cette alliance vise à transformer les micro-sculptures des frères Campana en bijoux décoratifs de luxe et renforcer le caractère unique de chaque pièce.
 
Aux côtés des nouvelles oeuvres sont également présentées une sélection de pièces de mobilier de la Collection Baroque Brésilienne. La paille, le bronze doré et le marbre font partie des matériaux typiques choisis pour produire le mobilier créé pour l’exposition. La fourrure est fournie et traitée par la maison de prêt-à-porter de luxe romaine Fendi.

Exposition « Dangerous Luxury » jusqu’au 20 juillet 2013. Place du Casino. Salle des Arts du Sporting d’Hiver de Monte-Carlo. De 11h à 19hL'exposition est organisée à l’occasion des célébrations du 150e anniversaire du groupe Monte-Carlo SBM