Diaporama 9 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Les bijoux contemporains: "Précieux Passages" à la croisée de la mode et l'art

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/12/2013 à 11H39

22 artistes bijoutiers de 10 nationalités proposent une incursion dans leur univers personnel via l’exposition « Précieux Passages ». Au-delà de la fonction purement décorative, utilitaire ou esthétique de l’objet, ces 200 bijoux de la nouvelle scène du bijou d’avant-garde contemporain investissent les territoires de la mode, de la sculpture, du design, de l'art contemporain et de l'artisanat.

  • Précieux Passages : Christiane Khoene/Allemagne. Hommage an G. 2010
    01 /09
    Précieux Passages : Christiane Khoene/Allemagne. Hommage an G. 2010
    Depuis septembre, plus de 200 créateurs de bijoux contemporains, français et étrangers, créent l’événement à Paris avec « Circuits Bijoux ». Jusqu’en mars 2014, outre 50 expositions qui mettent en lumière la diversité de la scène actuelle du bijou, des conférences et des tables rondes poursuivent la réflexion autour de son statut.  
    © Christiane Koehne
  • Précieux Passages : Janina Stübler/Allemagne. Degaine. 2013.
    02 /09
    Précieux Passages : Janina Stübler/Allemagne. Degaine. 2013.
    « Précieux Passages » souhaite faire connaître les démarches créatives qui animent le bijou contemporain et qui interrogent notre relation au corps et à l’intime, la fonctionnalité de cet objet, notre place dans la société, nos doutes et nos fragilités. Ces objets dépassent la dimension ornementale et croisent plusieurs territoires : mode, sculpture, design, artisanat et art contemporain  
    © Mirei Takeuchi
  • Précieux Passages : Aude Medori/France. Emprise 1, 2013.
    03 /09
    Précieux Passages : Aude Medori/France. Emprise 1, 2013.
    Précieux, de messages, d’émotions, de souvenirs et d’histoires, ce bijou revendique une préciosité qui bouscule les codes et valeurs habituels. Pour ces artistes, la préciosité naît de l’émotion, du travail technique et conceptuel qu’ils insufflent aux matériaux, aussi simples et bruts soient-ils. Passages, liens qui se tissent entre bijoutier et bijou, bijou et porteur, porteur et regard extérieur… Ces bijoux sont des objets porteurs de sens pour lesquels les artistes cherchent à ouvrir des passages de résonance et de correspondance.   
    © Matthieu Gauchet
  • Précieux Passages : Edu Tarín/Espagne. Revival 2, 2012.
    04 /09
    Précieux Passages : Edu Tarín/Espagne. Revival 2, 2012.
    Les artistes, Céline Sylvestre, Galatée Pestre et Laurence Verdier, se sont mues en commissaires d’exposition : « Pour nous le bijou est un media, un prétexte pour que nous puissions exprimer nos messages et nos émotions. Nous pouvons choisir toutes sortes de matériaux et réaliser parfois des pièces très grandes ou même très lourdes. C’est certain, ce ne sont pas des bijoux du quotidien mais que de libertés nous avons ! ».
    © Edu Tarín
  • Précieux Passages : Ulrike Kampfert/Allemagne. La belle au bois dormant, 2011.
    05 /09
    Précieux Passages : Ulrike Kampfert/Allemagne. La belle au bois dormant, 2011.
    Brune Boyer dans la préface du catalogue de l’exposition cite Diderot et d'Alembert qui, déjà a leur époque, notaient que le bijou était un «talent de mode & de goût » et qu’il « ne peut avoir aucune règle fixe, que le caprice de l’ouvrier ou du particulier qui commande ». 
    © Matthieu Gauchet
  • Précieux passages : Babette Boucher/France. Serpent, 2013.
    06 /09
    Précieux passages : Babette Boucher/France. Serpent, 2013.
    La scénographie est signée des architectes Rym Tarfaya et Antoine Farcis-Morgat. Ils proposent, avec comme point de départ le corps, son squelette et sa peau, des modules (palettes en bois, plexiglass, polycarbonate) qui permettent de jouer avec les structures et la transparence. Le parcours se veut polymorphe avec une mosaïque de formes et de genres. Le parti pris des matériaux bruts voir rudimentaires donne un cachet moderne en miroir avec les œuvres exposées. L’objectif des architectes était de « dépouiller la matière, pour ne laisser voir que l’essentiel, le précieux».   
    © Babette Boucher
  • Précieux passages : Laurence Verdier/France. Série Come back. 2013.
    07 /09
    Précieux passages : Laurence Verdier/France. Série Come back. 2013.
    Une exposition militante et engagée : pour financer ce projet, les commissaires ont lancé un crowdfunding sur la plateforme Ulule. 10.000 euros ont été récoltés pour réaliser la scénographie et le catalogue. Parmi Les 170 donateurs, la famille et les amis des artistes mais aussi des collectionneurs ou galeristes. 
    © Matthieu Gauchet
  • Précieux passages : bijou de Laurence Verdier (France)
    08 /09
    Précieux passages : bijou de Laurence Verdier (France)
    10 pays sont représentés, soit 22 artistes : Ulrike Kampfert (Allemagne), Céline Sylvestre (France), Babette Boucher (France), Sonia Ledos (Venezuela), Jonathan Hens (Belgique), Patricia Correia Domingues (Portugal), Nathalie Perret (Chili), Stella Bierrenbach (Brésil), Aude Medori (France), Galatée Pestre (France), Laurence Verdier (France), Angela Bermudez (Espagne), Elvira H. Mateu (Espagne), Janire Roman Diaz (Espagne), Edu Tarin (Espagne), Rodrigo Acosta Arias (Argentine), Christiane Köhne (Allemagne), Linda Pieri (Suisse), Janina Stübler (Allemagne), Nadine Simone Kuffner (Allemagne), Céline Buffetrille (France) et Caro Weiss (Allemagne).
    © Gaston Gabriel
  • Précieux passages : vue d'ensemble de l'exposition
    09 /09
    Précieux passages : vue d'ensemble de l'exposition
    Exposition « Précieux passages ». Bibliothèque Forney. Hôtel de Sens. 1, rue du Figuier. 75004 Paris. Du mardi au samedi De 13h à 19h.  www.circuitsbijoux.com
    © Gaston Gabriel