Le plissé révolutionnaire d'Issey Miyake, maintenant pour les hommes

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/01/2015 à 20H02
La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

© Grégoire Alexandre

Alors que défile le 22 janvier pendant la fashion week la ligne Issey Miyake Men, la marque vient de dévoiler sa collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE, qui était jusqu'à présent uniquement disponible au Japon. Un vestiaire, moderne, urbain et sportif, né de l’envie de créer des vêtements légers qui permettent une liberté de mouvement. A l'origine, la version féminine était destinée aux danseurs.

Le concept de la ligne s’appuie sur trois idées : le mouvement grâce au plissé qui apporte élasticité au vêtement ; le confort avec le développement d’une matière conceptuelle et technique et la modernité qui apporte une vision contemporaine du vêtement. La ligne reprend le principe de l’iconique plissé féminin, lancé en 1991, tout en l’adaptant pour créer un vêtement qui convient aux hommes.
La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

© Grégoire Alexandre
Si la collection Pleats Please Issey Miyake printemps-été 2015 vient tout juste d'arriver en France, cette ligne masculine a été lancée au Japon en novembre 2013. Les premiers modèles avaient été présentés lors d’une performance donnée par l’équipe masculine de gymnastique rythmique de l’Université d’Aomori. L’événement intitulé « Flying Bodies, Soaring Spirits », conçu et produit par Issey Miyake en collaboration avec le chorégraphe Daniel Ezralow, avait pour idée de mettre en avant ce sport encore méconnu.
La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015
Pour la saison automne-hiver 2014, la ligne s’adapte au rythme et aux mouvements de la Capoeira, cet art-martial afro-brésilien, et propose une campagne tout en couleurs. Les vêtements, souples et légers sont mis en valeur par les acrobaties des capoeristes.
La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

© Grégoire Alexandre
La collection printemps-été 2015 met en avant trois sportifs évoluant dans une structure tubulaire originale que l’on doit au bureau de design espagnol Stone design. Entre acrobaties et étirements, le vêtement s’adapte à chaque mouvement.
La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

La collection HOMME PLISSE ISSEY MIYAKE printemps-été 2015

© Grégoire Alexandre
A l'origine, un plissé féminin destiné aux danseurs
 
Pleats Please est né de la rencontre d'Issey Miyake et William Forsythe et de la nécessité de créer un vêtement extrêmement léger, très moderne, permettant toute liberté de mouvement aux danseurs. Ce qui caractérise la troupe du Frankfurt Ballett contrairement à la troupe du ballet classique c’est la diversité humaine chère à William Forsythe : jeunes femmes graciles de petite taille, danseurs immenses à la musculature impressionnante, tailles et proportions contrastés, un vrai défi pour un créateur de vêtements.
Pleats please, en version femme printemps-été 2015

Pleats please, en version femme printemps-été 2015

© Alastair Strong
Des pièces simples (T-shirts, débardeurs, pantalons, tuniques et shorts), très graphiques, en jersey de polyester plissé ultra léger et indéplissable furent conçues et produites pour le ballet « The loss of small detail ». La première eut lieu à Francfort en 1991 et la première présentation en France au Théâtre du Châtelet en 1992. Issey Miyake réalisa alors que ces plissés pouvaient s’adresser au public. Pleats Please n’est donc pas une seconde ligne mais un produit à part entière. La ligne est lancée à l'été 1993 et la première boutique à Paris ouvre en juin 1993.

Ce sont de petites pièces à porter seules ou superposées, lavables en machine et ne nécessitant pas de repassage, à petits prix. La ligne est composée de 3 couleurs de base, les « basiques », que l’on retrouve chaque saison : gris perle, gris anthracite, marine et noir. Chaque saison, de nouvelles couleurs viennent s’ajouter à cette palette ainsi que des imprimés, souvent créés en collaboration avec des artistes d’horizon divers. 17 pièces composent la base de cette ligne enrichies chaque saison de nouvelles variantes. Les denims basiques se composent de 3 couleurs : bleu denim, beige denim et noir denim, et de 8 pièces.