Le "No Man's Land" coloré et géométrique de Castelbajac x THTF : l'art de la rue en galerie !

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/02/2016 à 14H13
Le NO MAN’S LAND de JCDC & THTF © NO MAN’S LAND de JCDC & THTF

Quel est le point commun entre le créateur de mode JCDC et le duo THTF ? Jean-Charles de Castelbajac et Two Hands, Ten Fingers ont réalisé que de leurs travaux, posés au hasard sur les mêmes murs, s’échappaient une harmonie des formes et des couleurs. Leurs univers se diluent le temps d’un accrochage : un "No Man’s Land" à découvrir, jusqu'au 26 mars, à la galerie SLIKA à Lyon.

Plastiquement, ils sont réunis par la ligne noire mais JCDC et THTF sont aussi unis par le désir d’échanges de point de vue et de transmissions entre générations. Sur une palette de noir et blanc et de couleurs primaires -codes de JCDC- les formes géométriques de THTF mettent en valeur les visages souriants du créateur. Ils présentent sur des formats cartes postales, ces compositions et poésies communes. "No Man’s Land" est la suite naturelle et pérenne d’une collaboration entamée en 2014. Pour cette pause entre l’illustratif et l’abstrait, l'art de la rue se retrouve dans une galerie d'art urbain. 
Le NO MAN’S LAND de JCDC & THTF... © NO MAN’S LAND de JCDC & THTF

Les visages à la craie Jean-Charles de Castelbajac

Jean-Charles de Castelbajac crée depuis 1968 dans un large éventail de disciplines. Artiste complet, il ne s’impose aucune barrière, aucune forme et aucun matériau. Si hier ses vêtements constituaient sa toile de fond, aujourd'hui le styliste laisse ses pulsions créatrices s’esquisser sur les murs des villes du monde entier. À l’aide de craies, des visages dessinés composent son style.
Le NO MAN’S LAND de JCDC & THTF.... © NO MAN’S LAND de JCDC & THTF
Ce touche-à-tout possède une signature identifiable de tous : coloré, ludique, fantasque, poétique. Son art traverse les époques, marque les esprits, et se façonne au gré de collaborations - Robert Combas, Hervé Di Rosa ou Keith Haring…. Depuis longtemps, il développe des complicités créatrices qu’il réitère aujourd’hui avec la nouvelle génération et ses courants artistiques les plus contemporains : à l’exemple de cette soirée de 2014 qui réunit au Palais de Tokyo autour de JCDC, les peintres Cokney, Lek & Sowat ainsi que le duo THTF.
Le NO MAN’S LAND de JCDC & THTF. © NO MAN’S LAND de JCDC & THTF

THTF : Two Hands, Ten Fingers, soit deux mains, dix doigts !

Les THTF travaillent un langage de formes et de matières à travers la peinture et le collage d’affiches. Depuis 2009, c’est une évolution vers un style abstrait et plus épuré que ces deux personnalités ont engagé à échelle internationale. Avec des compositions aléatoires mais matures, des éclairs de couleurs viennent ponctuer des graphismes très "Matisséens".

Voyageurs et curieux, ils partagent leur effervescence à travers des résidences artistiques et des fresques officielles.

Exposition "No Man's Land" de JCDC x THTF, jusqu'au 26 mars 2016. Galerie SLIKA. 37, rue des Remparts d’Ainay. 69002 Lyon. www.galerie-slika.com