Le jean fabriqué à partir de déchets, c'est plus bio !

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/11/2015 à 11H54
Le denim F-ABRIC est le premier jean à cinq poches très résistant, sans rivet, ni fil de polyester, fabriqué en fibres libériennes de chanvre et de lin.

Le denim F-ABRIC est le premier jean à cinq poches très résistant, sans rivet, ni fil de polyester, fabriqué en fibres libériennes de chanvre et de lin.

© Freitag

Provenance des vêtements, matières qui les composent et modes de fabrication... le consommateur devient de plus en plus vigilant. Hier pointées du doigt pour leur impact environnemental, les marques de jeans se rachètent une conduite. Aujourd'hui, plus respectueuses, elles recyclent, produisent bio, utilisent des traitements plus adaptés et économisent les ressources naturelles.

F-ABRIC Denim de Freitag : le jean prêt à composter


F-ABRIC est le nouveau matériau mis au point par Freitag : des textiles en fibres végétales biodégradables produits en Europe en utilisant le moins de ressources possibles. Le denim F-ABRIC est le premier jean à cinq poches très résistant, sans rivet, ni fil de polyester, fabriqué en fibres libériennes de chanvre et de lin. Si presque aucun pesticide n’est utilisé pour la culture du lin et du chanvre, l’emploi de produits chimiques est réduit au minimum pour le traitement des fibres libériennes. La marque a fabriqué les tissus. Seule exception : les boutons. Personnalisables en métal, ils sont à visser et dévisser, donc réutilisables. Après leur retrait, le denim est biodégradable à 100 %, car le fil des coutures, la doublure Herringbone et l’étiquette de la marque sont compostables. 
Si presque aucun pesticide n’est utilisé pour la culture du lin et du chanvre, l’emploi de produits chimiques est réduit au minimum pour le traitement des fibres libériennes.

Si presque aucun pesticide n’est utilisé pour la culture du lin et du chanvre, l’emploi de produits chimiques est réduit au minimum pour le traitement des fibres libériennes.

© Freitag

Ekyog : un jean bio grâce à un délavage respectueux


EKYOG propose des pantalons en coton bio avec un délavage respectueux de la nature. La marque éthique utilise un traitement « Avol Oxy White » qui est un agent de blanchiment novateur et écologique sans composés à base de manganèse, de chlore, brome et iode ayant un impact environnemental minimal. Tous les délavages suivent aussi une charte appelée Greenscreen certification. C’est une méthode qui aide à évaluer les dangers des produits chimiques utilisés. Elles les identifient et proposent des alternatifs plus sûrs. Ekyog développe ainsi une ligne de jeans 100% bio. 
La ligne de jean Ekyog utilise un nouveau traitement « Avol Oxy White » qui est un agent de blanchiment novateur et écologique sans composés à base de manganèse, de chlore, brome et iode ayant un impact environnemental minimal. 

La ligne de jean Ekyog utilise un nouveau traitement « Avol Oxy White » qui est un agent de blanchiment novateur et écologique sans composés à base de manganèse, de chlore, brome et iode ayant un impact environnemental minimal. 

© Ekyog

G-Star Raw : une "Battle for Big Blue" pour recycler les plastiques


G-Star Raw lance la 3e collection de sa ligne "Raw for the oceans" créée à partir de plastique venant des océans. La marque de vêtements et le chanteur Pharell Williams est le concepteur se sont alliés, une fois de plus, via une application "Battle for Big Blue" (sur l'App store de Apple et GooglePlay) pour sensibiliser à la pollution de ces océans.
G-Star RAW & Pharrell Williams présentent Battle For Big Blue – The Game
Le chanteur a conçu les bruits sonores de l'appli : un jeu ludique dans lequel il faut parcourir les 5 océans du monde afin de récupérer le plastique tout en évitant les poissons dangereux. Ce partenariat a déjà permis de transformer 2 millions de récipients en plastique à usage unique, ramassés sur les littoraux des océans, en jeans, vestes, t-shirts et sweat-shirts.
G-Star Raw lance la 3e collection de sa ligne "Raw for the oceans" créée à partir de plastique venant des océans dont Pharell Williams est le concepteur

G-Star Raw lance la 3e collection de sa ligne "Raw for the oceans" créée à partir de plastique venant des océans dont Pharell Williams est le concepteur

© G-star

H&M, DDP et Bonobo : donnez son denim pour sauver la planète


Depuis 2013, les clients H&M peuvent apporter n’importe quel vêtement ou textile, quel que soit son état d’usage et quelle que soit sa marque. 14 000 tonnes de textiles ont été collectées à l'échelle mondiale et 1 366 000 kilos pour la France. H&M utilise 20% de coton recyclé provenant de la collecte de vêtements et investit dans de nouvelles technologies pour augmenter ce pourcentage. Son objectif : augmenter de 300% le nombre de vêtements fabriqués avec au moins 20% de tissu recyclé par rapport à 2014. Les clients qui ramènent un ancien jean bénéficient de 20% de réduction sur la collection "Denim Ré-créé". Une collection de 10 denim en coton recyclé et bio. 
H&M a lancé 10 denims confectionnés à partir de coton recyclé provenant de sonnotre service de collecte de textiles - présent dans tous les magasins H&M dans le monde depuis 2013. Les modèles Close the Loop « Denim Re-Créé » pour hommes, femmes et enfants.

H&M a lancé 10 denims confectionnés à partir de coton recyclé provenant de sonnotre service de collecte de textiles - présent dans tous les magasins H&M dans le monde depuis 2013. Les modèles Close the Loop « Denim Re-Créé » pour hommes, femmes et enfants.

© DR
Au printemps 2015, DDP reprenait les jeans usagés en boutique contre un bon de 20€ valable sur l’achat d’un nouveau pantalon. Cela a permis de récolter, 6500 jeans soit  3.25 tonnes de denim à recycler. Depuis septembre, l'opération est annuelle : les jeans collectés sont triés, découpés et décomposés par la Filature du Parc. Ils sont transformés en fils recyclés et réutilisés dans la création de nouveaux produits. http://www.ddp.fr
Opération DDP "Donnez votre denim pour la planète"

Opération DDP "Donnez votre denim pour la planète"

© DDP
Bonobo Jeans lance Rebirth, le premier jean qui renaît de son fil. Il s’agit du premier jean dont le fil de trame est composé de fibres recyclées de jean usagés et de polyester recyclé à partir de bouteilles plastiques. Disponibles en série limitée, les 6 pièces de cette première collection sont intégrées à la gamme Instinct.  
L'opération Bonobo Rebirth 2015

1083 : un QR code pour tracer la fabrication du jean


"L’histoire du jeans en France est saisissante puisque malgré l’invention du denim, à Nîmes, les jeans 1083 sont les premiers à être de nouveau entièrement teints, tissés et confectionnés en France. Ainsi, sur un prix de vente de 89 €, près de 86 € irriguent l’économie locale. Seuls, la filature du coton bio, les rivets et les boutons viennent de nos voisins italiens" explique Thomas Huriez le créateur de la marque 1083. Outre cette production valorisant le made in France, 1083 permet aux clients de découvrir la filière de fabrication de leur jean grâce à un QR Code situé sur une étiquette à l’intérieur de la poche du jean. Il suffit d'un smartphone pour le flasher sur une borne digitale interactive. Le client visualise alors chaque étape de la fabrication, illustrée par les personnes qui ont apporté successivement leur savoir-faire. 
1083 lance sa nouvelle application révolutionnaire pour le grand public : un QR code permettant aux consommateurs de tout connaître de la chaine de production de leurs jeans. 

1083 lance sa nouvelle application révolutionnaire pour le grand public : un QR code permettant aux consommateurs de tout connaître de la chaine de production de leurs jeans. 

© 1083

L'expo "ManiVeste" : comment se débarrasser des vêtements usés, démodés, inutilisables ?


Dans le même esprit, Marie-Jo Chéret, licier-créateur, fait le choix de les transformer plutôt que de les jeter ou de les donner. Choisissant la veste ou le veston, elle les découpe, les déchire, les lacère, les déstructure. Puis, elle les reconstruit à sa manière, ajoute d’autres matériaux tels papiers, plastiques… la veste se transforme en objet d’art textile. Elle a invité Mireille Marchal (eaux-fortes) et Jacques Adit (calligrammes) à enrichir la présentation de ses vestes. L’exposition est présentée au Musée de la Chemiserie et de l’Elégance masculine d'Argenton-sur-Creuse jusqu'au 6 décembre 2015. 
Eexposition "ManiVeste" au Musée de la Chemiserie et de l’Elégance masculine d'Argenton-sur-Creuse jusqu'au 6 décembre 2015

Eexposition "ManiVeste" au Musée de la Chemiserie et de l’Elégance masculine d'Argenton-sur-Creuse jusqu'au 6 décembre 2015

© Musée de la Chemiserie