Le grand retour d'Azzaro sur les podiums parisiens

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/07/2014 à 19H01
Défilé Azzaro, 10 juillet 2014

Défilé Azzaro, 10 juillet 2014

© Francois Mori/AP/SIPA

C'est une maison de prestige qui espère retrouver la cour des grands. Azzaro propose un défilé pour la première fois depuis 30 ans en parallèle pendant la semaine de la haute couture. Une première étape avant de retrouver le cercle très fermé des plus grands couturiers.

Contrairement aux collections prêt-à-porter, qui donnent lieu à des fashions weeks aux quatre coins du monde, la haute couture est exclusivement parisienne. Cette appellation désigne des vêtements réalisés sur mesure et à la main. Dans leur atelier, les artisans y démontrent leur savoir-faire durant des heures. Seules 15 maisons peuvent prétendre, aujourd'hui, à cette appellation.

La marque Azzaro a décidé de revenir dans le jeu. Mais avant d'intégrer ce cercle très fermé, les deux stylistes ont proposé une collection en marge de la haute couture. Pour cette première collection, ils ont choisi d'habiller des femmes fatales. "La collection puise son inspiration dans le ténébreux félin, la panthère noire", lit-on dans une note destinée aux invités. Celles qui recherchent un imprimé panthère seront déçues. Les créateurs ont préféré dessiner des coups de griffe ou des taches, surlignés par des broderies ou des empiècements de cuir. L'ensemble est sexy.
 
Reportage : N. Bappel, J-L. Serra, J-N. Espié, R. Carles
Arnaud Maillard et Alvaro Castejon relancent les collections couture

Tout commence en 1962 quand Loris Azzaro, jeune créateur italien installe à Paris son atelier. Au début, il imagine des accessoires et des bijoux fantaisie. Très vite, il ouvre sa première boutique au 65, rue du Faubourg Saint-Honoré et lance sa première collection de prêt-à-porter pour femme ainsi que sa première collection de haute couture. Son style entre Orient et Occident lui confère rapidement une certaine notoriété et lui garantit un succès jusque dans les années 80. Azzaro se détourne alors de la mode pour femme pour se consacrer aux parfums et à l'homme.

En 2002, après le rachat de la maison française par le groupe Frey, les collections pour femmes sont relancées mais la ligne couture reste réservée aux clientes les plus prestigieuses de la maison. En 2013, les directeurs artistiques Arnaud Maillard et Alvaro Castejon décident de renouer avec les podiums et la haute couture. Un choix stratégique et un défi de taille.
Les créateurs Arnaud Maillard et Alvaro Castejon présente leur collection à Paris le 10 juillet 2014

Les créateurs Arnaud Maillard et Alvaro Castejon présente leur collection à Paris le 10 juillet 2014

© AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK