Le gantier maison Fabre dévoile son savoir-faire au DS World

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/09/2015 à 10H37
Photos : La Fente (le morceau de cuir est coupé à l'emporte-pièce selon la forme définitive du gant) et les Mains Chaudes (le gant est dressé sur une main métallique chauffante pour sa mise en forme définitive)

Photos : La Fente (le morceau de cuir est coupé à l'emporte-pièce selon la forme définitive du gant) et les Mains Chaudes (le gant est dressé sur une main métallique chauffante pour sa mise en forme définitive)

© Corinne Jeammet

Pièces d’atelier, photographies d’époque, machines à piquer retracent la saga familiale, l’histoire de l’atelier de Millau et le travail artisanal des maîtres gantiers, coupeurs, brodeuses et piqueuses. La maison Fabre expose plusieurs pièces iconiques de l’histoire de sa maison au DS World à Paris. Belle découverte de l'intimité des ateliers.

"Le travail artisanal du cuir, l’excellence et l’avant-gardisme qui caractérisent les 90 ans d’histoire de la maison Fabre sont à l’honneur. Une résidence en harmonie avec les valeurs et l’ADN de la marque DS. Savoir-faire à la française, élégance et raffinement sont au programme et pour les amoureux des belles choses, ils pourront même s’offrir les gants de conduite DS", indique Julien Faux, directeur du DS WORLD PARIS.
Gants Volatile en agneau dauphine avec empiècements rose poudre, vermillo, noir et blanc. 

Gants Volatile en agneau dauphine avec empiècements rose poudre, vermillo, noir et blanc. 

© Maiosn Fabre, 2015
Savoir-faire à la Française

En rendant hommage aux petites mains derrière les gants Fabre, l’exposition met en lumière le travail artisanal du cuir, un savoir-faire cher à DS. En effet, la marque compte dans son organisation une équipe de selliers grâce auxquels elle propose à ses clients la confection bracelet de montre, une finition de sièges exclusivement disponible sur les modèles DS.
Les gants en agneau avec empiècements Mondrian signés Maison Fabre

Les gants en agneau avec empiècements Mondrian signés Maison Fabre

© Maison Fabre
L’exposition revient sur les débuts de la maison Fabre, créée en 1924 au cœur de l’Aveyron (France) et présente le savoir-faire de cette manufacture dédiée à la ganterie. Pièces d’atelier, photographies d’époque, machines à piquer retracent la saga familiale, l’histoire de l’atelier de Millau et le travail artisanal des maîtres gantiers, coupeurs, brodeuses et piqueuses.

Des pièces iconiques telles que le gant du film La Belle & la Bête (1946), le gant de Pierre Soulages ou celui, parfumé, de Marie-Antoinette sont exposés ainsi que des photographies artistiques pour illustrer les collaborations de la maison Fabre avec les grands noms de la haute couture.
Transparent gloves, pièce unique, réalisation Maison Fabre x Michaela Buerger, gants en rhodoid transparent avec des fleurs de soir et plumes 

Transparent gloves, pièce unique, réalisation Maison Fabre x Michaela Buerger, gants en rhodoid transparent avec des fleurs de soir et plumes 

© Jean-François Aloisi
Le gant, symbole de l'art de vivre à la Française

Le 1er étage se transforme en lieu de vente éphémère autour d’une collection exclusive de gants de conduite DS créée par la maison Fabre en collaboration avec le bureau de style de DS. En agneau plongé, ils sont fabriqués à Millau à partir de peaux locales et de mégisseries aveyronnaises. Sur chacun des modèles, les empiècements sur l’intérieur des gants permettent une bonne saisie du volant. Cette édition exclusive mêle les codes de l’univers DS et l’empreinte inimitable de la maison Fabre. Elle est limitée à 50 exemplaires. Des modèles uniques aux couleurs de l’automne 2015.
Gants Rivoli, gants long en crocodile et agneau, couleur Vénus, signés Maison Fabre

Gants Rivoli, gants long en crocodile et agneau, couleur Vénus, signés Maison Fabre

© Jenny Lexander
La maison Fabre se transmit depuis quatre générations

L’histoire commence à Millau en 1924. Etienne Fabre, maître gantier, fonde son entreprise de ganterie qui se spécialise dès 1928, dans les gants blancs en chevreau. En 1942, son fils Denis et sa belle-fille Rose rejoignent la ganterie. Dynamique et entreprenante, Rose transforme l’usine de son mari en une entreprise florissante. Elle crée des modèles pour les maisons de haute couture et transforme cet accessoire de nécessité en un produit raffiné. Dans les années 1970 à 1990, leur fils Louis lance une ligne de maroquinerie. L’année 2000 marque un nouveau tournant pour la maison. Olivier Fabre quitte son école de journalisme, rejoint son père et son frère Jean-Marc et participe au nouvel essor de l’entreprise familiale en se plongeant dans les archives de la maison et en collaborant avec de nombreux créateurs sur Paris. Son pari : associer mode et savoir-faire, rendre chaque création unique par la qualité des détails, faire du fabriqué en France une signature de la maison. L’entreprise familiale a reçu en 2013 le label Entreprise du Patrimoine Vivant du ministère de l’Économie.
Surjeteuse du début du XXe siècle 

Surjeteuse du début du XXe siècle 

© William Beaucardet
Le DS World, en mode glamour

Depuis son inauguration en 2013, le DS World n'a eu de cesse de faire vivre l'art en accueillant artistes et jeunes talents français dans son écrin dédié à la marque DS. Ce lieu d’expérience est rythmé, toute l'année, par une programmation artistique et culturelle autour des univers de la mode, du design, de l’art et de la gastronomie. Au menu : résidences d’artistes, expositions, défilés de mode et showcases.
Collection exclusive de gants de conduite DS créée par la maison Fabre en collaboration avec le bureau de style de DS.

Collection exclusive de gants de conduite DS créée par la maison Fabre en collaboration avec le bureau de style de DS.

© Corinne Jeammet
Après avoir accueilli en 2014 le studio Harcourt sous le signe du glamour, 2015 a été marqué par le territoire de la mode avec : les bijoux cristaux de Nathalie Colin, directrice artistique de la marque Swarovski, une robe Givenchy pour l’exposition dédiée à la petite robe noire "22 ways to say black" et les photos consacrées à Yves Saint Laurent.

Exposition "La maison Fabre au DS WORLD PARIS" jusqu'au 4 janvier 2016. DS WORLD PARIS. 33, rue François 1er. 75008 Paris. www.dsworld.paris/fr/