La robe portefeuille de Diane von Furstenberg s'invite aux Galeries Lafayette

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/08/2014 à 13H40
La créatrice Diane Von Furstenberg et une de ses robes portefeuille

La créatrice Diane Von Furstenberg et une de ses robes portefeuille

© Portrait : Lorenzo Agius

Rentrée Pop'Timiste aux Galeries Lafayette qui accueillent Diane von Furstenberg pour les 40 ans de sa robe portefeuille. Une explosion de couleurs et d’imprimés pour cette robe iconique traversant époques et générations, comme l’a voulu sa créatrice, éprise de liberté et d’indépendance.

"J'avais 20 ans quand j'ai fait cette robe. C'était mon rêve américain. Elle a changé ma vie, a payé mes factures, l'éducation de mes enfants, m'a rendue célèbre. Mais elle a aussi changé la vie des femmes d'une façon dont je n'avais pas idée", avait confié Diane von Furstenberg au New York Times, en février 2014.
Diane von Furstenberg en 1972

Diane von Furstenberg en 1972

© Roger Prigent
Deux ans après son lancement en 1974, la robe portefeuille avait été vendue à 5 millions d'exemples… et Diane von Furstenberg, 29 ans, née en Belgique, propulsée en couverture de l'hebdomadaire Newsweek, sous le titre "la femme la plus remarquable depuis Coco Chanel".
Diane Von Furstenberg, lors de la fashion week à New York, en février 2014

Diane Von Furstenberg, lors de la fashion week à New York, en février 2014

© BRYAN BEDDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Lors de la fashion week new-yorkaise en février 2014, elle était à l'honneur de sa collection automne-hiver 2014-2015, ouvrant le défilé avec de gros imprimés géométriques noir et doré et clôturant le show avec 15 mannequins habillées de robes portefeuille dorées.
Robe portefeuille Twigs Diane Von Furstenberg

Robe portefeuille Twigs Diane Von Furstenberg

© DVF
La robe portefeuille traverse époques et générations
 
La robe portefeuille – ou wrap dress en anglais - voit le jour en 1974. Confortable et ultra facile à porter, en jersey infroissable, elle se glisse discrètement dans un sac de voyage. Elle habille toutes les occasions, au quotidien, pour les grands soirs, plus ou moins sages, selon la profondeur du décolleté ou la longueur des jambes.
Robe portefeuille Square diamonds Diane Von Furstenberg

Robe portefeuille Square diamonds Diane Von Furstenberg

© DVF
Une explosion de couleurs et d’imprimés
 
Un pop-up store au 3e étage du magasin propose une capsule de 12 robes portefeuille de styles différents  - effet de jupe droite ou patineuse, manches longues, dos nu ou asymétrique - déclinées en 6 imprimés dit « Héritage ». Une collection de sacs et de petite maroquinerie complète ce vestiaire culte.
Robe portefeuille Signature Amélia de Diane Von Furstenberg

Robe portefeuille Signature Amélia de Diane Von Furstenberg

© DVF
Diane von Furstenberg joue avec 6 de ses imprimés les plus iconiques : le Léopard Vintage rouge, l’imprimé Chain Link en noir et blanc, le Twigs vert (forme de brindilles), l’imprimé Signature DVF, le Python bleu et le Square Diamonds jaune.
Robe portefeuille Python Diane Von Furstenberg

Robe portefeuille Python Diane Von Furstenberg

© DVF
La créatrice a créé, en édition limitée et en exclusivité, une robe Amelia et un sac 440 micro mini assorti, tous deux dans un imprimé léopard coloré.
Robe portefeuille Chain link Diane Von Furstenberg

Robe portefeuille Chain link Diane Von Furstenberg

© DVF
Des fashions suprises aux Galeries Lafayette
 
Dès le 3 septembre, la créatrice américaine d’adoption ponctue de sa fantaisie mais aussi de fashion surprises la Porte Mogador : les 12 vitrines du bd Haussmann se mettent aux couleurs de ses prints Héritage.
Sac en cuir imprimé python bleu Diane Von Furstenberg

Sac en cuir imprimé python bleu Diane Von Furstenberg

© DVF
Pendant la fashion week parisienne (du 23/09 au 1er/10), la créatrice dévoilera le 24 septembre une vitrine-galerie de portraits de rédactrices mode, mannequins, actrices et blogueuses, réalisés par des artistes ou des photographes contemporains.
Diane Von Furstenberg vue par Jean-Paul Goude pour l'opération Pop'timisme des Galeries Lafayette
Diane von Furstenberg a été photographiée, en égérie, par Jean-Paul Goude pour la campagne « Feel like a woman, wear a dress ! » Diane von Furstenberg, lancée le 25 août.
 
Exposition "Diane Von Furstenberg", du 3 au 30 septembre. Galeries Lafayette Haussmann. 40, Boulevard Haussmann, 75009 Paris. http://www.galerieslafayette.com