La Région Auvergne-Rhône-Alpes vole au secours du musée des tissus de Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/07/2017 à 09H19, publié le 06/07/2017 à 09H18
Le musée des tissus de Lyon, 2016

Le musée des tissus de Lyon, 2016

© JEFF PACHOUD / AFP

Le musée des Tissus de Lyon, menacé de fermeture, est en bonne voie d'être sauvé, via un transfert d'actifs à la région Auvergne-Rhône-Alpes qui s'engage à le réhabiliter et à investir 10 millions d'euros. Le musée lyonnais retrace 4.500 ans d'histoire du textile, de la tunique en lin datant de 2.150 avant Jésus-Christ aux derniers tissus composites utilisés dans l'aéronautique.

Lors d'une réunion mercredi, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon Métropole, propriétaire des deux hôtels particuliers abritant le musée des Tissus et des Arts décoratifs, a proposé de les céder pour l'euro symbolique à la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui, en contrepartie, accepte d'investir pour sa rénovation et réhabilitation, a indiqué à l'AFP le président de la CCI, Emmanuel Imberton.

La Région sera accompagnée par l'État à hauteur de 20% du montant des travaux, plafonnés à 5 M EUR, et éventuellement par la Métropole de Lyon qui devrait se prononcer prochainement, a-t-il précisé. "Pour la CCI, c'est un effort de 16 millions d'euros pour sauver ce musée et l'héritage des industriels lyonnais", a souligné M. Imberton, pour qui le dossier "a bien avancé aujourd'hui".  "Ce transfert de propriété dans le patrimoine régional et le domaine public permet à la Région de financer en grande partie les travaux, estimés entre 20 et 30 M EUR", a déclaré pour sa part Étienne Blanc, premier vice-président de la Région.

Installation du numérique et de la 3D

Sont notamment envisagés une boutique, un restaurant, des salles de réunion pour "faire rayonner le musée". Ainsi que l'installation du numérique et de la 3D afin d'atteindre le chiffre de 100.000 visiteurs par an (contre 30.000 aujourd'hui). 

Concernant les frais de fonctionnement, la Région s'est engagée à hauteur de 1 M EUR par an. L'État contribuera pendant trois ans pour 300.000 euros à partir de 2018 et la CCI s'est engagée à verser 200.000 euros chaque année jusqu'en 2021, a détaillé M. Imberton.  "Cela a été un long combat, aujourd'hui il faut que la Ville et la Métropole de Lyon se positionnent sur ce projet ambitieux et on devrait finaliser le projet début septembre", a-t-il ajouté. Une nouvelle réunion est prévue le 20 juillet.

Le musée lyonnais retrace 4.500 ans d'histoire du textile, de la tunique en lin datant de 2.150 avant Jésus-Christ aux derniers tissus composites utilisés dans l'aéronautique.