La journée d'une élégante des années 20 et de la fashionista 2013, en images

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/10/2013 à 14H43
Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui... dans le métro

Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui... dans le métro

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin

La fashion week parisienne à peine terminée, retrouvez la fashionista contemporaine et sa soeur l’élégante des années 20 ! S’inspirant des « Heures de la Parisienne », recueil de gravures du XIXe siècle mettant en scène une élégante à chaque heure de la journée, Guénolée Milleret, historienne de mode et Angéline Mélin, illustratrice, font (re)découvrir en images le Paris d’hier et d'aujourd'hui.

On suit nos deux Parisiennes au gré de leurs pérégrinations tantôt ludiques, tantôt culturelles. Chaque moment de la journée est commenté par Guénolée Milleret, qui livre des anecdotes tant sur la mode et ses histoires que sur la ville lumière. Et pour l’auteur « En définitive, le lifestyle de la Parisienne n’a pas tant changé que cela ! ». 
Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui... le soir 

Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui... le soir 

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin
Le trait gracieux d’Angéline Mélin se faufile des gravures de l’époque et corrobore cette impression d’intemporalité de la mode. Elle revisite quelques pièces phares de la garde-robe des années folles, la rendant moderne et branchée, le tout servi par le ton primesautier de Guénolée Milleret.
Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, pour aller danser

Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, pour aller danser

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin
D’un petit déjeuner au Plaza à un tour en Vélib’, d’une flânerie le long des quais à un détour par Le Bon Marché, la journée s’étire joyeusement dans ce carnet de tendances. 
Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, promenade des enfants

Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, promenade des enfants

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin
Les auteures :
Diplômée du Studio Berçot, Angéline Mélin est une illustratrice de mode. Elle collabore au site Doitinparis.com, et à des publications comme Elle Québec, Le Figaro. Des  collections capsules pour Roland-Garros, LG ou encore le magasin Hugo Boss sur les Champs-Elysées ont elles fait appel à son coup de crayon. 
Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, promenade des enfants

Les folles heures de la vie d'une parisienne : 2 époques confrontées, celle des années 30 et aujourd'hui, promenade des enfants

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin
Ancienne responsable des archives de la maison Yves Saint Laurent, Guénolée Milleret enseigne l’histoire de la mode à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs et ESMOD Rennes. Collectionneuse passionnée, elle est propriétaire d’un fonds iconographique spécialisé dans les modes et le décor intérieur du XVIIIe siècle aux années 1920. Elle est également l’auteure de "Modes du XXe siècle. Le streetwear" et "Le Petit musée des modes. Tenues des grands jours", éditions Falbalas (2011) et de "La mode du XIXe siècle en images", Eyrolles (2012) et" Le décor intérieur en images.- De l’Empire au modernisme", Eyrolles (26/09/2013). 
Les folles heures de la vie d'une parisienne, la couverture de l'ouvrage

Les folles heures de la vie d'une parisienne, la couverture de l'ouvrage

© Guénolée Milleret et Angéline Mélin
« Les folles heures de la vie d’une parisienne ». Textes de Guénolée Milleret & illustrations d’Angéline Mélin. 15 euros. Sortie le 17 octobre.