L'univers du peintre Rik Wouters croise celui de créateurs belges de mode, à Anvers

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 16/12/2016 à 14H55, publié le 18/09/2016 à 14H38
Rik Wouters, Tulipes, 1913, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Dirk Van Saene, PE 2005, Photo: Stany Dederen

Rik Wouters, Tulipes, 1913, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Dirk Van Saene, PE 2005, Photo: Stany Dederen

La thématique du bonheur conjugal vue par Rik Wouters et le lien d'intimité qui l'unissait à sa femme Nel sont le point de départ de cette exposition. "Rik Wouters & L'Utopie Privée" réunit des oeuvres du peintre et d'autres artistes ainsi que de créateurs belges de mode contemporains. Des mondes qui se rejoignent dans cette quête utopique de l’essence des bonnes choses de la vie.

Les oeuvres de Rik Wouters, issues de la collection du Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers, croisent des oeuvres d’artistes ainsi que de créateurs de mode contemporains comme Dirk Van Saene, Dries Van Noten, Ann Demeulemeester, Bruno Pieters, Christian Wijnants, Walter Van Beirendonck, Veronique Branquinho, Martin Margiela, Jan-Jan Van Essche, BLESS et Bernhard Willhelm. Ces créateurs belges donnent, chacun à leur manière, vie à cette réflexion : certains par le choix des matières et des techniques employées, d'autres par leur positionnement singulier dans le monde de la mode sans concession.
Le teaser Rik Wouters & l'utopie privée au MoMu, Musée de la Mode d'Anvers
Les coups de brosse expressifs et le style inachevé des toiles de Rik Wouters apportent au travail du peintre une dynamique particulière, qui se conjugue à son sens appuyé de la lumière et de la couleur pour donner un ton enchanteur et optimiste. La joie de vivre et l'énergie de sa femme Nel lui ont inspiré un grand nombre de toiles et de sculptures. Ce peintre associait les techniques picturales post-impressionnistes à la simplicité des scènes domestiques.
Rik Wouters, La malade au châle blanc, 1912, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Berlinde De Bruyckere, 1914, Aquarelle et gouache sur papier carton, © Photo: Dirk Pauwels

Rik Wouters, La malade au châle blanc, 1912, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Berlinde De Bruyckere, 1914, Aquarelle et gouache sur papier carton, © Photo: Dirk Pauwels

Dans "Rik Wouters & L'Utopie Privée", la tendance actuelle qui privilégie la recherche de l'intimité domestique et le retour à la nature, le mouvement slow et le regain d'intérêt pour des techniques artisanales telles que la céramique, le tissage et la teinture sont mis en lien avec la pensée utopique développée par l'écrivain Henry David Thoreau dans Walden. Ce livre publié en 1854 présente la vie dans la nature, à l'écart du monde industrialisé, comme une alternative au rythme trépidant de la société de consommation. En peinture, vers la moitié du XIXe siècle, l'impressionnisme a amené un basculement similaire de l'art bourgeois vers une plus grande intériorisation et un attrait pour la beauté de la vie naturelle.
Rik Wouters, Chou frisé, non-daté, huile sur toile © KMSKB , Photo: J. Geleyns, RO Scan / Bernhard Willhelm, PE 2001, © Photo: Carmen Freudenthal & Elle Verhagen

Rik Wouters, Chou frisé, non-daté, huile sur toile © KMSKB , Photo: J. Geleyns, RO Scan / Bernhard Willhelm, PE 2001, © Photo: Carmen Freudenthal & Elle Verhagen

Aujourd'hui, le concept de refuge et de sécurité se retrouve aussi bien chez des artistes conceptuels que chez des créateurs en arts appliqués (mode, intérieur ou design). Ces deux mondes se retrouvent dans la quête utopique de l'essence des bonnes choses de la vie. Cette quête s'exprime par une prédilection pour l'autonomie, l'utilisation de matériaux purs et le recours à des techniques d'artisanat.
Rik Wouters, Femme lisante, 1913, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Christian Wijnants, Resort 2015 © Photo: Dirk Alexander

Rik Wouters, Femme lisante, 1913, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Christian Wijnants, Resort 2015 © Photo: Dirk Alexander

© Rik Wouters, Femme lisante, 1913 © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Christian Wijnants, Resort 2015 © Photo: Dirk Alexander
Cette exposition est le fruit d'une collaboration entre le Musée de la Mode de la Province d'Anvers et le Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers, à l'occasion du centenaire de la mort du peintre Rik Wouters en 2016.
Rik Wouters, Autoportrait au bandeau noir, 1915, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Jan-jan Van Essche, No Man Is An Island, PE2016, © Photo: Pietro Celestina & Maud Van Haegenborgh

Rik Wouters, Autoportrait au bandeau noir, 1915, huile sur toile © KMSKA - Lukasart in Flanders VZW, Photo: Hugo Maertens / Jan-jan Van Essche, No Man Is An Island, PE2016, © Photo: Pietro Celestina & Maud Van Haegenborgh

Exposition "Rik Wouters & l'utopie privée" du 17 septembre 2016 au 26 février 2017. MoMu - Musée de la Mode de la Province d'Anvers. Nationalestraat 28, 2000 Anvers, Belgique, www.momu.be