L’incontournable « petite robe noire » au Mona Bismarck American Center

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/07/2013 à 20H02
"Little Black Dresses" : robes noires Marc Jacobs (gauche) et Oscar de la Renta © Savannah College of Art and Design

C'est la pièce incontournable de la garde-robe féminine. Indispensable pour chaque soirée élégante. L'exposition « Little Black Dress » retrace l’importance historique et contemporaine de ce phénomène vestimentaire, au travers de 50 pièces de créateurs et de célébrités : Chanel, Marc Jacobs, Miuccia Prada, Tom Ford, Prabal Gurung, Proenza Schouler, Oscar de la Renta et Lady Gaga, entre autres…

L’exposition retraçe l’évolution de la petite robe noire de ses origines, incarnation d’une élégance sobre, à l’exploration contemporaine des matières, des variances de noir et des silhouettes.
 
Little Black Dress : Marc Jacobs, robe du soir en soie automne-hiver 2012

Little Black Dress : Marc Jacobs, robe du soir en soie automne-hiver 2012

© Courtesy of Rachel Feinstein, New York
« Little Black Dress » explore l’évolution d’une référence stylistique devenue démocratique qui, durant plus d’un siècle, a représenté l’évolution sociale du monde moderne. De par son omniprésence et sa versatilité, la petite robe noire a su s’imposer avec des créations intemporelles. Constamment appropriée et réinterprétée, elle est devenue témoin des valeurs de son époque : de la soumission à l’indépendance, de la retenue à la tentation, du glamour à la grâce.
 
Little Black Dress : Tom Ford, robe en dentelles et jet de perles automne-hiver 2001

Little Black Dress : Tom Ford, robe en dentelles et jet de perles automne-hiver 2001

© Courtesy of Tom Ford, London
Une petite robe noire dans chaque dressing
« Cette exposition célébrera la petite robe noire sous toutes ses formes, en allant de la robe plissée Fortuny de C.Z. Guest, icône de la mode et très chère amie ; à l’élégance incontournable de la robe en soie crêpée de chine de Madame Grès datant de 1977 » raconte André Léon Talley.
 
Robe en laine de soie Karl Lagerfeld pour Chanel haute couture automne-hiver 2006

Robe en laine de soie Karl Lagerfeld pour Chanel haute couture automne-hiver 2006

© Savannah College of Art and Design
« Little Black Dress comprend aussi une création d’un récent diplômé de l’université de SCAD : Alexis Asplundh, qui travaille le néoprène (la nouvelle crêpe de chine pour des créateurs de renommée comme Alber Elbaz de Lanvin, représenté à l’exposition par une robe en néoprène) »  indique, encore, le collaborateur à la rédaction du Vogue US.
 
Les pièces présentées incluent une sélection de la collection automne/hiver 2011-2012 de Prabal Gurung, précédemment portée par Sarah Jessica Parker, ainsi qu’une robe Stella McCartney portée par Rihanna. D’autres pièces iconiques sont issues des collections de L’Wren Scott, Givenchy, Cushnie & Ochs, Yves Saint-Laurent…
 
Little Black Dress : Prabal Gurung, robe de cuir automne-hiver 2011

Little Black Dress : Prabal Gurung, robe de cuir automne-hiver 2011

© Courtesy of Prabal Gurung, New York
André Leon Talley, mentor des étudiants du SCAD
Le collaborateur à la rédaction du Vogue US et du Numéro Russie est le mentor des étudiants du Savannah College of Art and Design depuis plus de 10 ans. Il débuta sa carrière comme assistant de Diana Vreeland au Metropolitan Museum of Art Costume Institute à New York et devient par la suite rédacteur au magazine Interview ainsi qu’au Women’s Wear Daily, avant de rejoindre Vogue en 1983.
 
Little Black Dress :  Oscar de la Renta, robe en taffetas et tulle automne-hiver 2012

Little Black Dress :  Oscar de la Renta, robe en taffetas et tulle automne-hiver 2012

© Savannah College of Art and Design
La Mona Bismarck American Center for art and culture
Sa vocation : proposer une variété d’expériences artistiques et culturelles américaines. Le nouveau Mona Bismarck American Center a été lancé en 2011, en s’appuyant sur les bases de l’ancienne Fondation Mona Bismarck, active depuis 1986, à la suite du décès de sa fondatrice et mécène, la philanthrope américaine, la comtesse Mona Bismarck. Elle pérennise l’œuvre de cette passionnée d’art et de culture qui légua son hôtel particulier et ses biens à la fondation, dans le but de renforcer l’amitié et l’entente franco‐américaine, à travers l’art et la culture.
 
Exposition “Little black dress” jusqu'au 22 septembre 2013. Mona Bismarck American Center for art and culture. 34, avenue de New York. 75116 Paris. Mercredi à Dimanche, de 11h - 18h. www.monabismarck.org, www.scad.edu