Hier utilitaire, la casquette est devenue une icône urbaine

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/07/2015 à 14H53
Défilés Jean Paul Gaultier hc pe 2015 et Kris Va, Assche pap ah 2012-13, à Paris 

Défilés Jean Paul Gaultier hc pe 2015 et Kris Va, Assche pap ah 2012-13, à Paris 

© MIGUEL MEDINA et FRANCOIS GUILLOT / AFP

Longtemps connotée sportive, la casquette a dépassé son statut d'objet utilitaire pour devenir un accessoire mode du vestiaire masculin mais également féminin. Aujourd'hui, loin des terrains sportifs, été comme hiver, elle joue la carte urbaine pour twister les tenues des jeunes et des moins jeunes. Un must have trendy et chic que les créateurs revisitent !

Au XIXe, elle coiffe les ouvriers, les cheminots et les vendeurs de journaux, puis les écoliers. Devenue populaire avec les joueurs de Baseball, elle entame une nouvelle ère avec les supporters sportifs. Quelques décennies plus tard, c'est le couvre-chef préféré du milieu hip hop. Mais la casquette a su, aussi, devenir un accessoire tendance que les stars s'arrachent. Ainsi, le créateur de mode français Christian Audigier avait relancé la marque Von Dutch, des casquettes de camionneurs aux logos de style années 50, qui ont coiffé les têtes des plus grandes célébrités à travers le monde.

Chic, elle est partout et inspire les couturiers: en juin 2015, sur les podiums de la Fashion week de Milan, la styliste Silvia Venturi Fendi pour la maison romaine Fendi avait posé des casquettes de golf sur la tête de ses mannequins qui défilaient pour le printemps-été 2016. En janvier 2015, chez Ermenegildo Zegna, toujours à la fashion week de Milan mais cette fois-ci pour l'automne-hiver 2015-16, les hommes arboraient, eux aussi sur les catwalks, de confortables casquettes.
On Aura Tout Vu, collection Mythologie, casquette Cigale

On Aura Tout Vu, collection Mythologie, casquette Cigale

© On Aura Tout Vu
Cette mode a dépassé l'univers du prêt-à-porter : la casquette se là joue luxe. Pour le premier défilé Balmain homme pour le printemps-été 2016, le directeur artistique Olivier Rousteing a coiffé ses explorateurs de casquettes, en juin 2015 à Paris. La  maison de couture On Aura Tout Vu a orné, quant à elle, les siennes de lions, de chimères et de cigales. Des modèles bijoutés qui séduiront également la gent féminine ! 

Reportage France 2 : C.Rougerie, H.Pozzo, O.Gardette, B.Pozzo, C.Forge

Réalisée le plus souvent en Asie et aux Etats-Unis, la casquette trouve un nouveau souffle sur le marché hexagonal. Ainsi, le créateur Jérome Gauthier a misé sur une fabrication 100 % française avec sa marque Le Panache et son modèle Cap Trick. La start-up Headict.com a, quand à elle, préféré tout miser sur la vente en ligne avec une sélection de marques pointues.