Diaporama 8 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

"Futurotexiles 3" : l'innovation au service de la mode, à la Cité des Sciences

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/04/2013 à 14H47

"Futurotextiles" promène depuis 2006 sa vision des textiles de demain à travers le monde. Cette escale parisienne invite à la découverte des innovations en matière de textile scientifique et technologique. En misant sur les inventions des créateurs contemporains de la mode, du sport ou du design, l'expo porte un regard sur des réalisations d’artistes mais aussi de stylistes et designers.

  • La robe Boat Dress créée par Jacqueline Bradley
    01 /08
    La robe Boat Dress créée par Jacqueline Bradley
    Échantillons de matière, objets manufacturés, oeuvres d’art sont présentés par secteurs : la médecine, le bien-être, le déplacement, la mode, le vêtement, le sport, la protection, l’architecture, l’habitat et le mobilier... L'exposition met en exergue la diversité des fibres et leurs propriétés contre la chaleur, le feu, le froid, les intempéries, les agressions chimiques ou mécaniques, les tissus et vêtements dits "intelligents"... 
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Futurotexiles 3 : espace pédagogique « les matières naturelles »
    02 /08
    Futurotexiles 3 : espace pédagogique « les matières naturelles »
    La haute couture et le prêt-à-porter avancent main dans la main avec les entreprises innovantes. Des textiles traditionnels comme la guipure, la dentelle ou l’organza acquièrent, de leur rencontre avec l’innovation technologique, des propriétés nouvelles. Le vêtement “intelligent”, “communicant”, ou “ interactif” devient un über-vêtement, une sorte de second épiderme technique. 
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Des robes aux multiples innovations technologiques
    03 /08
    Des robes aux multiples innovations technologiques
    De gauche à droite : robe longue catalytique développée par Helen Stacey. C'est l'un des premiers habits photocatalytiques. Ce procédé est employé dans le traitement de l’air, son assainissement et sa désodorisation. Avec un produit spécifique, le tissu réagit aux molécules nocives de l’air et les repousse tout en purifiant l’air ambiant. Le fil de l’ange de Janaïna Milheiro est un manteau de guipure  en plumes de marabout ultra légère. La Cloud dress Jum Nakao, création Luce Couillet. Enfin la robe en organza de Ying Gao est la plus légère du monde. 
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Futurotexiles 3 : robe en bois créée en 2012 par Léa Peckre et Elisa Strozyk
    04 /08
    Futurotexiles 3 : robe en bois créée en 2012 par Léa Peckre et Elisa Strozyk
    Wooden Textile réalisé par Elisa Strozyk : moitié bois, moitié textile, ce matériau à la fois dur et souple défie toutes les catégories. Par son odeur, son aspect, il nous paraît familier en même temps qu'étrange, car capable de prendre des formes inattendues en procurant une expérience tactile paradoxale. Entre marqueterie et origami… Le duo Léa Peckre (créatrice) et Elisa Strozyk (créatrice du matériau), a imaginé pour Futurotextiles la première tenue en textile bois.
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Micro´be´ Fermented Fashion, 2007.
    05 /08
    Micro´be´ Fermented Fashion, 2007.
    Prototype de vêtement en Cellulose produite par la culture de bactéries issues du vin rouge : la bactérie “à la mode” et la lie de vin comme base de travail… Gary Cass et Donna Franklin sont partis à la recherche d´une nouvelle forme de matériau “textile”, organique, fermenté, semblable aux dépôts que l´on trouve sur les parois des vieilles bouteilles... Peut-être porterons-nous un jour des robes, t-shirts et pantalons conçus à partir de moût de vin.
    © Garry Cass et Donna Franklin / Photo Ray Scott
  • Futurotexiles 3 : Infuse Jacket and Pant 2012 tenue de ski 100% polyester
    06 /08
    Futurotexiles 3 : Infuse Jacket and Pant 2012 tenue de ski 100% polyester
    Une « matériothèque » permet de découvrir les matières qui entrent dans la composition de ses fibres mais aussi les techniques qui permettent de les transformer en étoffe. Matières naturelles d’origine animale, végétale voire minérale (Biolace, dentelle créée par Carole Collet à partir des fibres du système racinaire du fraisier). Côté bien-être, la micro-encapsulation permet de proposer des textiles avec des actifs, amincissants (T-shirt brûleur de graisse), antiperspirants ou désodorisants. La robe gonflable du styliste japonais Yohji Yamamoto illustre la rencontre de la science textile avec la haute couture et le prêt-à-porter tout comme la robe Micro Be des stylistes australiens Donna Franklin et Gary Cass, réalisée à partir de la cellulose du vin rouge. 
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Futurotexiles 3 : tenue d’ergolier 2012
    07 /08
    Futurotexiles 3 : tenue d’ergolier 2012
    La révolution technologique appliquée au textile est aussi à l’oeuvre au quotidien. Le vêtement “intelligent”, “communicant”, ou “ interactif” devient une sorte de second épiderme technique. Fibres contre la chaleur, le feu, le froid, les intempéries, les agressions chimiques ou mécaniques, l’industrie textile cherche à apporter des solutions tant dans les secteurs civil que militaire : tenues de protection luminescentes, tenue auto-décontaminante utilisable dans les environnements à risque. Dans le domaine du sport, le textile devient une isolation pour la peau : pantalon d’équitation imperméable, respirant et dont la face interne limite la perte de chaleur.
    © EPPDCSI-V Vincenzo
  • Affiche de l'exposition "Futurotextiles 3"
    08 /08
    Affiche de l'exposition "Futurotextiles 3"
    « Futurotextiles 3 », jusqu’au 14 juillet 2013. La Cité des sciences et de l’industrie. 30, avenue Corentin Cariou. 75019 Paris. Tous les jours, sauf le lundi, de 10h à 18h et jusqu’à 19h le dimanche. www.cite-sciences.fr
    © DR