Folie animale avec les deux créatrices de bijoux Nach

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/12/2013 à 09H44
Nancy et Nadia Koch, les deux soeurs créatrices de la marque de bijoux Nach

Nancy et Nadia Koch, les deux soeurs créatrices de la marque de bijoux Nach

© DR

Partant d'une envie commune de faire évoluer l'univers des bijoux et s'appuyant sur un savoir-faire familial dans la porcelaine, deux sœurs, unies par la même passion, lancent la marque Nach Jewellery. Moins de 2 ans après sa création, Nach propose une arche de Noé constituée de plus de 200 espèces animales.

Leader dans les miniatures d’animaux en porcelaine depuis 30 ans, Christian Koch transmet sa passion à ses deux filles. Si le père réalise des miniatures en porcelaine décoratives très prisées des collectionneurs, Nadia et Nancy -qui ont grandi dans cet univers- poursuivent l’aventure en les déclinant sous forme de bijoux.
Folie animale avec les bijoux Nach

Folie animale avec les bijoux Nach

© Nach Bijoux
" Le point de départ, c’est une miniature d’un léopard, très très joli qu’avait réalisé mon père « explique Nadia avant d’ajouter : « Avec ma sœur, l’idée nous est venue de le monter en collier : voici comment la marque haut de gamme Nach Jewellery a été lancée".  
Dans les secrets de la fabrication des bijoux Nach
Un savoir-faire familial
Chaque pièce est entièrement réalisée à la main dans les ateliers, de la fabrication de la porcelaine jusqu'au montage final du bijou. 
« Tous nos bijoux sont signés et les modèles déposés. Nous sommes les seuls au monde à proposer une telle collection avec un tel niveau de qualité » indiquent les deux créatrices. Les plus petites pièces de cette arche de Noé sont des pins abeille et les plus grosses un collier à franges.  
Dans l'atelier familial, le montage d'une crinière sur une bague cheval Nach bijoux

Dans l'atelier familial, le montage d'une crinière sur une bague cheval Nach bijoux

© DR
« L'originalité de nos créations vient de l'utilisation de la porcelaine, seule ou combinée avec d'autres matériaux : flash or, cuir, cordage, plume… » souligne Nadia avant de préciser : « C’est une porcelaine de qualité (sa cuisson est plus longue que celle de la céramique donc elle est moins fragile) à laquelle s’ajoutent des finitions pointues. Tous nos bijoux sont, en effet, peints à la main ».
Folie animale avec les bijoux Nach

Folie animale avec les bijoux Nach

© Nach bijoux
L'univers Nach est animal, coloré et fruité mais parfois quelques pièces comme les fleurs viennent s’jouter à la collection. Ces dernières sont réalisées en modelage manuel tandis que les figurines, elles, sont issues d’un moule. « Il n’y a pas de limite à cette créativité » constate Nadia mais « Si les pattes sont trop petites, elles sont alors fragiles. La taille des bagues est également complexe. En effet, la porcelaine se rétracte à la cuisson ».
Un groupes de rhinocéros avec la corne en laiton doré or Nach bijoux

Un groupes de rhinocéros avec la corne en laiton doré or Nach bijoux

© DR
2 sœurs : l’une artiste, l’autre entrepreneuse
Surnommée souvent l'artiste, Nancy Koch, 26 ans, a toujours été attirée par l'art et le design. Elle commence à dessiner dès son plus jeune âge. A l'affût des nouvelles tendances et débordante d’idées, elle a trouvé dans la création de bijoux un moyen de donner libre cours à son inspiration.
Nancy et Nadia Koch, les deux soeurs créatrices de la marque de bijoux Nach

Nancy et Nadia Koch, les deux soeurs créatrices de la marque de bijoux Nach

© DR
Nadia Koch, 29 ans, l'entrepreneuse, met tout en œuvre pour que les dessins de sa sœur prennent vie. Elle n'hésite pas à sortir des sentiers battus pour innover et faire de Nach une marque reconnue. « Chaque semaine, on rentre de nouvelles pièces » explique Nadia qui estime à environ 200 espèces leur arche de Noé « mais il faut savoir que nous déclinons certaines pièces en plusieurs coloris ».
 
Si la marque est née officiellement en septembre 2011, les deux sœurs travaillaient à sa mise en place depuis un an. Quand elles présentent, en janvier 2012, leur collection au salon Bijorhca, elles doutent encore mais après ce rendez-vous avec les professionnels, l’entreprise décolle rapidement.