Musée Yves Saint Laurent Marrakech : au cœur de l'œuvre du couturier

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 11/10/2017 à 15H05, publié le 11/10/2017 à 14H57
Le couturier Yves Saint Laurent à Dar el Hanch

Le couturier Yves Saint Laurent à Dar el Hanch

© Pierre Bergé

Le musée Yves Saint Laurent Marrakech ouvre ses portes le 19 octobre, soit 15 jours après le musée parisien installé, lui, dans son ancienne maison de couture. À proximité du Jardin Majorelle, acquis par Saint Laurent et Bergé en 1980, ce bâtiment moderne de 4 000 m2, dédié à l'oeuvre du couturier, accueille une partie de la collection de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent.

"Lorsqu’Yves Saint Laurent découvrit Marrakech en 1966, ce fut un tel choc qu’il décida tout de suite d’y acheter une maison et d’y revenir régulièrement. Il est donc parfaitement naturel, cinquante ans après, d’y construire un musée consacré à son oeuvre qui doit tant à ce pays" indiquait Pierre Bergé à l'origine de la construction de ce musée.

La création des 2 musées Yves Saint Laurent : conférence de presse de Pierre Bergé, en 2017
Le musée de Marrakech accueille une partie de la collection de la Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, soit 5 000 vêtements, 15 000 accessoires haute couture et des dizaines de milliers de dessins, conservés jusqu'à présent au 5 avenue Marceau à Paris (désormais transformé en musée).
Pierre Berger et Yves Saint Laurent 

Pierre Berger et Yves Saint Laurent 

© Pierre Berger et Yves Saint Laurent

"Au Maroc, j’ai compris que mon propre chromatisme était celui des zelliges, des zouacs, des jellabas et des caftans. Les audaces qui sont depuis les miennes, je les dois à ce pays, à la violence des accords, à l’insolence des mélanges, à l’ardeur des inventions. Cette culture est devenue la mienne mais je ne me suis pas contenté de l’importer, je l’ai annexée, transformée, adaptée" disait Yves Saint Laurent, en 1983.

Yves Saint Laurent sur la Place Djemaa El Fna à Marrakech

Yves Saint Laurent sur la Place Djemaa El Fna à Marrakech

© Reginald Gray

Un bâtiment au design moderne

À proximité du Jardin Majorelle, acquis par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, ce bâtiment de 4 000 m2 comprend un espace d’exposition permanente de 400 m2 présentant l’oeuvre d’Yves Saint Laurent. Le musée accueille une bibliothèque de recherche de 5 000 ouvrages, un auditorium de 150 places, une librairie et un café avec terrasse. Sa conception a été confiée au Studio KO.
Design du musée Yves Saint Laurent à Marrakech

Design du musée Yves Saint Laurent à Marrakech

© Courtesy of YSL
C’est en parcourant les archives du couturier que le cabinet d’architectes, fondé par Olivier Marty et Karl Fournier, a été interpellé par les courbes et lignes droites ainsi que la succession des déliés et coupes franches dans l’oeuvre d’Yves Saint Laurent.
Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech

© Studio KO

En façade, le bâtiment se présente comme un assemblage de cubes habillés de dentelles de briques, motifs qui rappellent la trame d’un tissu. L’intérieur, telle une doublure de vêtement, est velouté, lisse et lumineux.

L'auditorium du musée YSL de Marrakech

L'auditorium du musée YSL de Marrakech

La salle d'exposition Yves Saint Laurent

Plus qu’une rétrospective incluant les incontournables - le caban, la robe Mondrian, le smoking, la saharienne -, c'est un voyage au coeur de ses inspirations. Cinquante modèles articulés autour des thèmes chers à Yves Saint Laurent - le masculin-féminin, le noir, l’Afrique et le Maroc, les voyages imaginaires, les jardins et l’art - proposent une lecture de l’œuvre du couturier à travers des modèles rarement présentés. Une rotation est prévue pour réactiver constamment l’exposition.
Yves Saint Laurent haute couture printemps-été 1989 : capes brodées Bougainvilliers

Yves Saint Laurent haute couture printemps-été 1989 : capes brodées Bougainvilliers

© Fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent @ Guy Marineau

A côté des modèles, une installation audiovisuelle, des croquis, des photographies, des défilés, des films, des voix et des musiques expriment l’univers du couturier.

Planche de collection printemps-été 1962

Planche de collection printemps-été 1962

© Courtesy of YSL

Le Foyer, l'univers du spectacle

Le Foyer rend compte de son travail pour le théâtre, les ballets, le music-hall et le cinéma. À travers des croquis, des dessins et des photographies, l’exposition relate l'influence et la passion du couturier pour l’univers de la scène, pour lequel il crée des costumes, depuis la fin des années 1950 et tout au long de sa carrière. Il collabore avec Roland Petit, Claude Régy, Jean-Louis Barrault, Luis Buñuel ou encore François Truffaut. Il habille Jean Marais, Zizi Jeanmaire, Arletty, Jeanne Moreau, Isabelle Adjani, Catherine Deneuve avec laquelle il tisse une amitié fidèle.

La salle d'exposition temporaire

Elle est pensée comme une vitrine culturelle et artistique en mesure d’accueillir toutes sortes d’expositions sur la mode, l’art, la création contemporaine, l’anthropologie et la botanique. L’exposition inaugurale "Le Maroc de Jacques Majorelle" présente une trentaine d’oeuvres de l’artiste toutes empruntées au Maroc à des collectionneurs institutionnels et privés.

La galerie de photographies

Elle consacre tous les ans un photographe en lien avec l’univers d’Yves Saint Laurent. L’exposition inaugurale "30 ans de la maison de couture à Marrakech" présente le travail du photographe allemand, André Rau, publié en 1992 dans le magazine ELLE (France).

<a href="