Décès du couturier italien Ottavio Missoni, maître des imprimés zigzag

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/05/2013 à 11H53
Ottavio Missonni et sa fille Angela en février 2011 à Milan lors du final du défilé 

Ottavio Missonni et sa fille Angela en février 2011 à Milan lors du final du défilé 

© GIUSEPPE CACACE / AFP

Le couturier italien, ancien champion d'athlétisme, Ottavio Missoni est décédé jeudi à son domicile à l'âge de 92 ans, a indiqué sa famille. "L'arc-en-ciel de couleurs qui sortait de ses créations nous a offert l'image d'un homme plein de gaité qui a contribué à la grandeur du Made in Italy dans le monde", a réagi le maire de Milan, Giuliano Pisapia.

Né le 11 février 1921 en Yougoslavie, il avait cofondé en 1953 avec son épouse Rosita Jelmini la marque qui devait habiller des célébrités comme Jackie Kennedy ou Kate Middleton et connue surtout pour ses robes colorées à motifs en zigzag.
Missoni pap féminin automne-hiver 2012-2013, à Milan 

Missoni pap féminin automne-hiver 2012-2013, à Milan 

© GABRIEL BOUYS / AFP
Spécialisé dans le 400 mètres avec ou sans haies, champion d'Italie à plusieurs reprises, il avait participé aux Jeux Olympiques de 1948. C'est là qu'il fit la connaissance de celle qui devait devenir son épouse et dont la famille possédait une entreprise de textile dans le nord de l'Italie. Durant la IIe guerre mondiale, il combattit à la bataille d'El Alamein et fut prisonnier de guerre.
 
Missoni pap masculin printemps-été 2009, à Milan

Missoni pap masculin printemps-été 2009, à Milan

© GIUSEPPE CACACE / AFP
La marque Missoni s'est taillée, au fil des années, une réputation d'innovation et fut la première à se tourner vers le marché de masse en s'associant au groupe américain de grands magasins Target.
En 1967, le couturier et sa femme ont livré un combat baptisé "la bataille du soutien-gorge", lorsque Rosita a ordonné à ses mannequins de défiler sans soutien-gorge lors du salon de la mode de Florence pour éviter que les sous-vêtements ne soient trop visibles. Peine perdue : les projecteurs éclairant le défilé ont rendu les vêtements de la ligne Missoni transparents ! Le couple de créateurs de mode n'a pas été réinvité à Florence mais l'incident devint une cause célèbre et le styliste eut peu après les honneurs de la couverture des grandes revues internationales de mode comme Vogue, Elle et de Marie Claire.

Aujourd'hui, le groupe Missoni est présent dans le prêt-à-porter pour hommes, femmes et enfants, ainsi que dans la haute couture ou les parfums. La maison a également réalisé des intérieurs de voiture pour la marque Mazda et deux hôtels de luxe, en collaboration avec le groupe Rezidor.
Missoni automne-hiver 2006-2007 à la Singapour Fashion Week en 2006

Missoni automne-hiver 2006-2007 à la Singapour Fashion Week en 2006

© BEN LIM / EYEPRESS
"Lorsque je songe à Missoni, j'aime paraphraser une chanson de la chanteuse italienne Mina: "Couleurs, couleurs, couleurs"", a commenté le maire de Milan, Giuliano Pisapia.
Le fils aîné d'Ottavio Missoni, Vittorio, et son épouse sont portés disparus depuis janvier 2013 alors qu'ils s'étaient embarqués à bord d'un petit avion au Venezuela. Selon les médias citant son entourage, le vieux patriarche n'était plus lui-même depuis la disparition de son fils aîné - directeur général marketing du groupe - et refusait d'en parler.
Défilé Missoni pap printemps-été 2013, à Milan