Mes goûts et mes couleurs : Léa Peckre cultive un univers sombre mais féminin

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 20/02/2017 à 14H29, publié le 20/02/2017 à 14H25
La créatrice Léa Peckre

La créatrice Léa Peckre

© Droits Réservés

La créatrice française dessine des pièces classiques en portant une attention toute particulière à la coupe, aux matières et aux détails. Léa Peckre, qui travaille le noir et les jeux de transparence tout en douceur, a développé une capsule composée de robes noires pour le catalogue La Redoute.

Quelle est la pièce préférée de votre dernière collection ?
"La robe tailleur pour la collaboration avec La Redoute car elle s’adapte à toutes les morphologies. Elle peut aussi bien faire office de robe l’hiver qu’être portée comme un trench l’été. C’est une pièce tout terrain, sans ostentation, dans laquelle on se sent forte. Et la robe Nil pour la collaboration avec Nordstrom. C'est une robe très travaillée tout en restant très portable au quotidien".
Robe tailleur Léa Peckre pour la Redoute, printemps-été 2017

Robe tailleur Léa Peckre pour la Redoute, printemps-été 2017

© La Redoute x Léa Peckre
Quel couturier vous a marqué au cours de votre carrière et pourquoi ?
"Martin Margiela pour avoir allié créativité et stratégie innovante".
"Les Belges, une histoire de mode inattendue" : Martin Margiela printemps-été 1991 

"Les Belges, une histoire de mode inattendue" : Martin Margiela printemps-été 1991 

© Ronald Stoops
Quel est le dernier livre lu ?
"Mémoire de fille" de Annie Ernaux aux éditions Gallimard.
"Mémoire de fille" de Annie Ernaux. Edition Gallimard

"Mémoire de fille" de Annie Ernaux. Edition Gallimard

© Edition Gallimard
Quelle est la dernière exposition vue ?
Le salon d'art "Art Genève".

Quel est le dernier coup cœur musical ?
"Human" de la chanteuse Sevdaliza.
SEVDALIZA - HUMAN

Une capsule Léa Peckre x La Redoute

Léa Peckre a dessiné pour cette collaboration une collection capsule printemps-été 2017 de 5 pièces comprenant quatre robes et une blouse transparente. Pour Sylvette Lepers, responsable du bureau de style de La Redoute, cette jeune créatrice française se distingue par "un univers autour des tons sombres pour une femme assurée".
Léa Peckre X La Redoute printemps-été 2017

Léa Peckre X La Redoute printemps-été 2017

© La Redoute x Léa Peckre
Dans son travail, Léa Peckre associe volumes sculptés et matériaux doux, combine graphisme et effets de lumière, fusionne rigidité et légèreté. La silhouette est souvent sophistiquée avec des volumes qui peuvent être comparés aux formes organiques. Leurs ornements symétriques et leurs lacets sont entrelacés avec une précision presque chirurgicale. Les matériaux, qui sont empruntés au monde de la lingerie, offrent un jeu de transparence qui ne révèle pas le corps et laisse place à l'imagination. En revanche, l'utilisation de matériaux décontractés comme le denim est un témoignage de son envie d'offrir des vêtements confortables et élaborés. Les proportions qui semblent classiques, sont souvent retravaillées pour créer des pièces originales qui façonnent le corps.

Léa Peckre, lauréate de Hyères et de l'Andam

Née à Paris en 1984, Léa Peckre grandit dans un environnement artistique dans une famille où le cinéma et la photographie occupent des places majeures. Immergée dans un monde dévolu à l'amour des images, elle développe une sensibilité pour la lumière et le symbolisme.

Diplômée de la Cambre en design de mode, elle reçoit en 2011 le grand prix du festival de Hyères. Sa première collection en nom propre, saison automne-hiver 2013-14, a été présentée en février 2013 à Paris. Elle présente depuis 2014 ses collections dans le calendrier officiel prêt-à-porter femme de la Fashion week de Paris. Pour l'automne 2014-2015, elle conçoit une ligne de prêt-à-porter pour le 130e anniversaire de la marque de lingerie Maison Lejaby.
Léa Peckre automne-hiver 2014-15
La saison suivante, elle présente sa collection automne-hiver 2015 avec une collaboration de chaussure avec la designer française Amélie Pichard. En 2015, le prix des premières collections de l'Andam (Association Nationale pour le Développement des Arts de la Mode) lui est été attribué.
Léa Peckre automne-hiver 2016-17