La robe en madeleines de Liverdun de Fayez Alsidant défile en marge de la Fashion Week

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/09/2017 à 17H48, publié le 29/09/2017 à 15H36
"La robe madeleines" de Fayez.O prête à partir défiler à la Fashion Week de Paris

"La robe madeleines" de Fayez.O prête à partir défiler à la Fashion Week de Paris

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Après la robe en chocolat, la robe en viande, voici la robe en madeleines ! Cette création est l'oeuvre du couturier nancéien Fayez Alsidant. Le modèle en dentelle de Calais recouvert de véritables madeleines de Liverdun sera présenté le 1er octobre en marge de la Fashion Week, à Paris.

Durant huit jours, la Fashion Week de Paris c'est un peu le lieu de toutes les excentricités. Fashionistas et chroniqueuses de mode courent après le dernier style à adopter pour la saison prochaine. Cette année, il y a une création qui ne laissera pas indifférents les gourmands. La robe de mariée en madeleines de Liverdun signée Fayez Alsidant est à déguster des yeux dimanche 1er octobre sur les catwalks de la Fashion Week.  

Reportage : A. Salvini / J. Petitcolas / L. Maas

Un pari un peu fou

Le jeune styliste originaire du Liban est à fois joueur et amoureux de Nancy, sa ville d'adoption. Imaginer une robe faite de madeleines c'est le défi que lui lance les salariés des Véritables madeleines de Liverdun. Le but étant à la fois ludique et commercial. Le couturier de 19 ans, plutôt habitué à d'autres univers, a pris ce challenge très au sérieux. "Moi je suis plutôt habitué des strass et paillettes avec des robes assez glamour mais là je me suis dit : soyons fous !", raconte le couturier. 
Portée par Catherine François, salariée de l'entreprise de biscuit et mannequin sénior, la robe en Madeleine de Liverdun est prête à se faire dévorer

Portée par Catherine François, salariée de l'entreprise de biscuit et mannequin sénior, la robe en Madeleine de Liverdun est prête à se faire dévorer

© France 3 / Culturebox

25 à 30 kilos de Madeleines 

Lorsqu'il décide de dire oui à cet OVNI marketing, Fayez Alsidant n'avait pas vraiment mesuré l'ampleur de l'ouvrage. 150 heures de travail et de nombreux petits ajustements de dernière minute, il a dû faire preuve de beaucoup d'imagination pour accrocher les sachets d'emballage. "La seule solution c'est de les épingler une à une", explique le jeune créateur.
finition robe madeleine © France 3 / Culturebox
La robe est recouverte de 400 madeleines et pèse entre 25 et 30 kg. C'est Catherine François, une mannequin senior qui endossera la gourmande robe. 

Cerise sur le gâteau : la pochette originale qui accompagne la robe de mariée est une boîte de véritable Madeleines de Liverdun. 
pochette madeleines.png © France 3 / Culturebox
A 19 ans, il a déjà cinq collections à son actif. Après la Fashion Week, il se consacrera à la présentation de sa collection automne-hiver, avec des défilés prévus à Saint-Max le 15 octobre (Foyer Gérard-Léonard) ainsi que les 4 et 5 novembre (au Château).

Crédit photos : Pierre Louis Daniele et Yoanne Difusion ©