La Française Marine Serre prix LVMH du jeune créateur

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/06/2017 à 11H14, publié le 20/06/2017 à 11H13
La créatrice Marine Serre, prix LVMH 2017, avec Karl Lagerfeld

La créatrice Marine Serre, prix LVMH 2017, avec Karl Lagerfeld

© Courtesy of LVMH

La Française Marine Serre, 25 ans, a remporté le 16 juin 2017 le prix LVMH pour les jeunes créateurs de mode. Sa collection féminine "Radical Call for Love" mêle des vêtements orientaux, comme le sarouel et le caftan, à des influences sportswear des années 1990 et 2000.

Marine Serre est une jeune conceptrice franco-belge fraîchement diplômée de La Cambre, l'académie belge du stylisme et de la création de mode, avec les félicitations du jury pour sa collection "Radical Call for Love".

Dans cette collection, des vêtements de luxe arabisants d'inspiration XIXe siècle (caftan, karakou, sarouel...) côtoient les tendances sportives des années 1990 et 2000 pour un résultat étonnamment futuriste. Cette collection vise à exprimer et à créer des interconnexions, non seulement à Bruxelles, où la collection a été conçue, mais aussi dans le monde entier.
Marine Serre - Radical Call for Love
Accueillie et distribuée par le concept store parisien The Broken Arm lors de la Fashion week de Paris et par H. Lorenzo, à Los Angeles, cette collection a également fait l’objet d'une vidéo réalisée en collaboration avec Pierre Debusschere.
Marine Serre, prix LVMH 2017
Diplômée en juin 2016 de l'école de La Cambre à Bruxelles, Marine Serre a fait ses armes notamment chez Maison Martin Margiela et Christian Dior auprès de Raf Simons. A la tête de la marque qui porte son nom, elle travaille également chez Balenciaga avec le directeur artistique Demna Gvasalia.

Le prix LVMH, une aide au développement

Pour cette 4e édition du prix LVMH, elle a été distinguée parmi huit finalistes par un jury composé notamment de Karl Lagerfeld, Nicolas Ghesquière (Louis Vuitton), Maria Grazia Chiuri (Dior), Jonathan Anderson (Loewe), Carol Lim et Humberto Leon (Kenzo), Phoebe Philo (Céline) et Delphine Arnault, DG adjointe de Louis Vuitton.
Le jury du prix LVMH 2017

Le jury du prix LVMH 2017

© Courtesy of LVMH
Marine Serre reçoit 300.000 euros et bénéficie d'une aide au développement de sa marque d'une durée d'un an de la part du groupe LVMH. La créatrice, auteur de deux collections, faisait également partie cette année des finalistes du Festival de mode d'Hyères en avril, et du grand prix de l'Andam (qui sera décerné le 30 juin 2017), deux autres tremplins pour la jeune création.

Elle succède à la Britannique Grace Wales Bonner, lauréate en 2016, au duo portugais Marta Marques et Paulo Almeida (2015) et au Canadien Thomas Tait (2014).

Un prix spécial au Japonais Kozaburo Akasaka

Originaire de Tokyo, Kozaburo Akasaka a étudié le stylisme au Central Saint Martins College of Art de Londres. Après avoir fait ses armes auprès de créateurs new-yorkais comme Thom Browne, il se concentre sur le développement de sa propre esthétique vestimentaire. Il rejoint le Master de stylisme de l’école Parsons et remporte dès sa première année le défilé VFiles printemps/été 2016. Sa récente collection de fin d'études est présentée chez Dover Street Market.  

Ayant grandi au Japon dans les années 1990, Kozaburo s’inspire de l’esthétique des sous-cultures musicales et des styles urbains à la mode pendant cette période. Son approche esthétique se fonde sur le design intemporel des vêtements masculins classiques. La juxtaposition de la haute couture et de la culture urbaine définit son style poétique, contemporain et intemporel.
Kozaburo Akasaka, prix spécial LVMH 2017