Collectors, ces fèves Dior dans les galettes de Granville !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/01/2015 à 11H28
    Collection de 6 fèves inspirées des tenues de Dior

    Collection de 6 fèves inspirées des tenues de Dior

© France 3 culturebox

Six élégantes dames se cachent dans les frangipanes d'un pâtissier de Granville. Elles sont toutes des répliques de modèles de Christian Dior. Cédric Yver a négocié pendant deux ans avec la célèbre maison de couture pour pouvoir créer ces figurines en porcelaine. Tout un symbole dans la ville natale de Monsieur Dior.

Reportage : M. Laurent / M. Bellinghen / K. Lepainteur
Un joli écrin pour de précieuses fèves... à découvrir dans les galettes ou vendues dans un coffret en édition limitée (200 exemplaires seulement ont été produits). De quoi créer l'effervescence autour de la pâtisserie de Cédric Yver, qui a réalisé là une jolie opération commerciale. Associer l'épiphanie à l'élégance de l'enfant de la ville, Christian Dior. 

Mais lorsqu'il s'agit de haute couture, pas question de faire n'importe quoi. Il a fallu deux ans de négociation et de travail avec la maison Dior pour aboutir à ces jolies figurines. Du choix des modèles à la validation des maquettes, les héritiers du savoir-faire de Christian Dior ont veillé à tout. Pour que le résultat soit à la hauteur de la réputation de la marque. Le résultat est concluant, les clients et les collectionneurs affluent. 
Une figurine Dior dans une galette

Une figurine Dior dans une galette

© France 3 culturebox
Grand succès pour le coffret de fèves Dior

Grand succès pour le coffret de fèves Dior

© France 3 culturebox


Des fèves de plus en plus précieuses 

Chaque année, des pâtissiers rivalisent d'imagination pour proposer à leurs clients des fèves originales. De l'histoire de la Grande Guerre, aux bijoux cachés dans la frangipane, en passant par des répliques de tableaux de grands maitres, de nombreux artisans se prennent au jeu de l'originalité. Notons cette année, l'idée d'une célèbre maison lyonnaise pour coller à l'actualité de la ville. Elle propose des fèves qui représentent des objets des collections du tout nouveau Musée des Confluences. Il a ouvert ses portes le 20 décembre et attire déjà un large public.