Carte blanche à des créateurs sur mesure pour réinventer la robe noire

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/05/2016 à 14H25
Isabelle Léourier conçoit des parures où volutes, courbes, plumes cohabitent avec jets de lignes nerveux, rigueur de nœuds, forme épurée de l’arabesque, pleins et déliés.

Isabelle Léourier conçoit des parures où volutes, courbes, plumes cohabitent avec jets de lignes nerveux, rigueur de nœuds, forme épurée de l’arabesque, pleins et déliés.

© Corinne Jeammet

L’exposition "Minuit dans le jardin" met en scène de longues robes noires rivalisant de somptuosité et d’audace le soir venu. Ici ces pièces uniques, élégantes et raffinées, montrent la créativité des artisans maîtres dans l’art du sur-mesure. La robe noire, un classique du XXe siècle sans cesse revisité et réinterprété, à découvrir au Sofitel Paris Le Faubourg jusqu'au 19 juin 2016.

La robe noire, quintessence de l’élégance

Révélée dans les années 1920 par Gabrielle Chanel, elle n'a jamais quitté, depuis, ni les podiums, ni la rue. A l’époque, elle a des manches longues et s'arrête au genou mais fait scandale, tant par sa courte taille que par sa couleur, qui, à l'époque, est réservée aux veuves et aux domestiques.
Un diplôme d’architecte, puis de modéliste, une expérience dans le design, une envie de travailler les matières, les tissus...et une mère -couturière. Sophie Castagnetti débute son activité en 1998, en appartement puis dans son atelier boutique en 2004 à Paris. La robe présentée est un subtil drapé d’organza d’où s’évade une mini robe, rehaussée de pétales découpés dans une palette de noires nuances. 

Un diplôme d’architecte, puis de modéliste, une expérience dans le design, une envie de travailler les matières, les tissus...et une mère -couturière. Sophie Castagnetti débute son activité en 1998, en appartement puis dans son atelier boutique en 2004 à Paris. La robe présentée est un subtil drapé d’organza d’où s’évade une mini robe, rehaussée de pétales découpés dans une palette de noires nuances. 

© Isabelle Beaumenay-Joannet
Pièce incontournable de la garde-robe féminine, elle est devenue un symbole d'élégance et de raffinement car ce classique du XXe siècle est sans cesse revisité et réinterprété. Référence stylistique, elle a représenté l’évolution sociale du monde moderne et est devenue témoin des valeurs de son époque : que serait Edith Piaf sans sa tenue fétiche, qui peut oublier la robe Givenchy pour Audrey Hepburn dans "Diamants sur canapé" ou Catherine Deneuve en robe Yves Saint Laurent dans "Belle de Jour".
Ses matières de prédilection sont les soies d’organza, satin, crêpe, gazar, tulle, plumetis, dentelles... Ses créations glamour, sexy et pleines d’astuces n’hésitent pas à dénuder le dos de la future mariée, à jouer avec les fines bretelles et les superpositions, et à faire danser le biais de ses jupes de soie. www.beaumenayjoannet.fr 

Ses matières de prédilection sont les soies d’organza, satin, crêpe, gazar, tulle, plumetis, dentelles... Ses créations glamour, sexy et pleines d’astuces n’hésitent pas à dénuder le dos de la future mariée, à jouer avec les fines bretelles et les superpositions, et à faire danser le biais de ses jupes de soie. www.beaumenayjoannet.fr 

© Isabelle Beaumenay-Joannet
Classique, chic et intemporelle, toutes les femmes ont au moins une robe noire dans leur garde-robe car elle peut être portée par tous les gabarits. Elle est aujourd'hui la reine du Red Carpet car elle se laisse modeler par les coups de ciseaux et d'aiguilles de chaque styliste pour refléter leur univers.

Le méticuleux travail du sur-mesure

La créativité des artisans est exprimée, ici, au travers de techniques virtuoses conçues et réalisées par ces couturiers et tailleurs maîtres dans l’art de la création en sur-mesure. Ils utilisent toute la gamme des savoir-faire de la couture : corseté, délié, déchiré, drapé, froncé, moulé, imprimé, incrusté, de plumes et strass, sans oublier la variété des matières -dentelle, soie, sisal, crin, tulle, coton, matières techniques, brodées, plissées, tissées, peintes…
Un stage chez Christian Lacroix, un passage chez Torrente haute couture, Pierre Letz diplômé l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et Daniel -Martin, diplômé d’Esmod, puis en charge de la collection mariée chez Hélène Gainville, créent Letz Martin à Paris en 1989. Ils collaborent par l’intermédiaire de la maison Lemarié, avec les maisons Chanel, Ralph Lauren, Ralph Rucci, Ungaro, Yves Saint Laurent et Vera Wang. 

Un stage chez Christian Lacroix, un passage chez Torrente haute couture, Pierre Letz diplômé l’Ecole de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne et Daniel -Martin, diplômé d’Esmod, puis en charge de la collection mariée chez Hélène Gainville, créent Letz Martin à Paris en 1989. Ils collaborent par l’intermédiaire de la maison Lemarié, avec les maisons Chanel, Ralph Lauren, Ralph Rucci, Ungaro, Yves Saint Laurent et Vera Wang. 

© Corinne Jeammet
C’Couture-Paris est le label de la Fédération Française de la Création Couture Sur Mesure – Paris. Ses membres se concentrent sur la noblesse des matières, l’originalité des coupes, la pureté de la ligne, la magie du détail, le tombé des étoffes et l’excellence d’un savoir-faire 100% made in France. Ce sont des spécialistes des tenues événementielles : de la robe de mariée, des robes cocktail, robes du soir et de cortège et du tailleur habillé.
Minuit dans le jardin : détail de broderies de la robe signée Sophie Castagnetti

Minuit dans le jardin : détail de broderies de la robe signée Sophie Castagnetti

© Corinne Jeammet

Hier siège de Marie-Claire, aujourd’hui esprit couture

Le chic parisien, les boutiques de luxe et les maisons de mode environnent l’hôtel Sofitel Paris Le Faubourg.qui vit au rythme de la mode, des défilés et des nouvelles collections.
Isabelle Beaumenay-Joannet est diplômée de l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne et du Studio Berçot. Elle est l’assistante de Véronique Leroy avant de créer sa marque à Paris en 1995. Isabelle dessine ses collections dans un esprit libre, inspiré de grands maîtres tels Madeleine Vionnet, Jeanne Lanvin, Yves Saint-Laurent.

Isabelle Beaumenay-Joannet est diplômée de l’école des Beaux-Arts de Saint-Etienne et du Studio Berçot. Elle est l’assistante de Véronique Leroy avant de créer sa marque à Paris en 1995. Isabelle dessine ses collections dans un esprit libre, inspiré de grands maîtres tels Madeleine Vionnet, Jeanne Lanvin, Yves Saint-Laurent.

© Corinne Jeammet
Didier Gomez l’a voulue, à l’image du quartier Saint-Honoré. Cet hôtel particulier typique du Faubourg Saint-Honoré fut le siège du magazine Marie-Claire. Didier Gomez s’est inspiré de l’architecture du XVIIIe siècle comme de la modernité de ce magazine pour signer une décoration parisienne et couture.