Alexis Mabille met aux enchères 120 robes et accessoires Dior

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/10/2015 à 11H25
Le créateur Alexis Mabille met aux enchères 120 robes et accessoires Dior à l'hôtel des Ventes de Lyon 

Le créateur Alexis Mabille met aux enchères 120 robes et accessoires Dior à l'hôtel des Ventes de Lyon 

© PHOTOPQR/LE PROGRES

Robes du soir brodées, manteau en organza haute couture, chaussures ou accessoires, le tout griffé Dior : 120 pièces issues de la collection personnelle du créateur Alexis Mabille sont dispersées aux enchères vendredi 9 octobre 2015 par la maison Ivoire à Lyon.

Avis aux amateurs de belles étoffes et de haute couture. Le créateur de mode d'origine lyonnaise Alexis Mabille met en vente une centaine de robes et accessoires Christian Dior. Avant la vente, qui se déroulera ce vendredi 9 octobre à 15h la collection est exposée à l'hôtel des ventes.

Reportage : Sylvie Adam, Valérie Benais et Aurélie Albert

25 ans de coup de coeur

Originaire de Lyon, Alexis Mabille qui a travaillé auprès de John Galliano chez Dior, a créé en 2005 sa griffe, dont le noeud papillon est devenu la signature. Il a obtenu l'appellation haute couture en 2012. La collection reflète 25 ans de coup de coeur. Pour cette vente exceptionnelle, le créateur rappelle que les principaux clients de ces pièces fastueuses et iconiques de la marque Dior sont les musées internationaux ou des gros collectionneurs.

Galliano, Ferré : des pièces uniques

Cette collection privée, qui comporte des pièces uniques de haute couture par Gianfranco Ferré, directeur artistique de la maison Christian Dior entre 1989 et 1996, mais aussi des créations de son successeur John Galliano, est estimée entre 100.000 et 200.000 euros, voire plus, a souligné Claire Chassine-Lambert, expert de la vente.

"Des ventes de robes haute couture, il y en a 5 ou 6 par an à Paris, mais à Lyon c'est la première fois", a-t-elle souligné. Les enchérisseurs: des collectionneurs privés français ou internationaux (Amérique ou Japon), des musées, qui très souvent le font par téléphone.
Vente Dior Mabille 2 © PHOTOPQR/LE PROGRES

Organza, taffetas et escarpins à 6000 euros

Parmi les pièces phares de la vente, un spectaculaire manteau à effet traîne en organza blanc, double-face imprimée, de la collection haute couture par Gianfranco Ferré, printemps-été 1995, estimé entre 5 et 6.000 euros.
Christian DIOR Haute Couture par Gianfranco Ferré, Printemps-Eté 1995. Spectaculaire manteau à effet de traine en organza 

Christian DIOR Haute Couture par Gianfranco Ferré, Printemps-Eté 1995. Spectaculaire manteau à effet de traine en organza 

© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Ou encore, du même créateur, une robe bustier en taffetas imprimé écossais, brodée de perles et pastilles par la maison Lesage, collection automne-hiver 1995, estimée entre 6 et 7.000 euros.
Estimée entre 5 et 6.000 euros une paire d'escarpins des années 50, créés par Roger Vivier pour la marque américaine Delman, avec qui Dior avait signé un contrat, fait figure de pièce historique.

Le borsalino de Galliano

Autre "pièce forte", présentée au premier défilé haute couture hiver 1997 de Galliano pour Dior, un Borsalino en cuir et typex doré réalisé par Stephen Jones, estimé entre 600 et 800 euros.
Le borsalino de John Galliano 

Le borsalino de John Galliano 

© Hotel des Ventes de Lyon / Ivoire
Dans la collection prêt-à-porter de John Galliano pour Dior, un long cardigan en laine écrue au point irlandais, prototype de la collection automne-hiver 1999/2000, estimé entre 2.000 et 2.500 euros.
Vente Dior Mabille 3 © PHOTOPQR/LE PROGRES

Emblématiques des années 2000, les tailleurs en coton imprimé siglés Dior par Galliano (5 à 6.00 euros) et des jupes de la collection Saddle (entre 600 et 800 euros).

Pour les petits budgets

Les amateurs au budget plus serré pourront opter pour des bijoux et chapeaux, un sac "Cadillac" rose et blanc en cuir matelassé par John Galliano, une perruque rousse réalisée par Odile Gilbert pour un défilé haute couture automne-hiver 1998, des pièces estimées entre 100 et 600 euros.

Vente Dior Haute-couture et prêt-à-porter
Hotel des ventes de Lyon
6, rue Marcel Rivière
69002 LYON