1.000 artistes émergents investissent Les Galeries Lafayette, à Paris

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/10/2013 à 10H01
Des oeuvres d'artistes exposées sous la couple à l'intérieur des Galeries Lafayette

Des oeuvres d'artistes exposées sous la couple à l'intérieur des Galeries Lafayette

© DR

Mille artistes émergents investissent les Galeries Lafayette jusqu’au 23 octobre sous l’impulsion de Diesel et de son directeur artistique Nicola Formichetti. On connait déjà l’investissement du grand magasin parisien pour l’art, à travers la Galerie des Galeries, cette fois-ci, le temple du shopping expose des œuvres d’art inédites sur les façades, dans les vitrines et la coupole.

Depuis plus d’un siècle, les Galeries Lafayette mettent un point d’honneur à détecter les nouveaux créateurs, les nouvelles tendances, cette fois-ci, ce sont les nouveaux artistes et leurs créations inédites.
Des oeuvres d'artistes exposées à l'intérieur des Galeries Lafayette

Des oeuvres d'artistes exposées à l'intérieur des Galeries Lafayette

© DR
Les candidatures ont été ouvertes sur le Tumblr #Dieselreboot afin de dénicher sur la toile les artistes émergeants les plus prometteurs. Résultat : plus d’un millier d’oeuvres sur une mosaïque envahissant les vitrines. En outre, cinq artistes ont été sélectionnés par Nicola Formichetti pour créer des installations dans les endroits les plus emblématiques, à l’intérieur et à l’extérieur, des Galeries Lafayette.
Des oeuvres d'artistes exposées sur la facade des Galeries Lafayette

Des oeuvres d'artistes exposées sur la facade des Galeries Lafayette

© DR
Dans le contexte de l’architecture classique du magasin parisien, le travail ultra moderne des artistes souligne à quel point la technologie peut être un outil de création pour cette génération. 

Tout le magasin se met à l’heure de l’art 
Les oeuvres de Kim Laughton (Chine) et Nicolas Boillot (France) sont exposées sur la façade du bâtiment Homme. Le travail de LaTurbo Avedon (Etats-Unis) recouvre la passerelle. Eva Papamargariti (Grèce) expose à l’entrée du bâtiment Femme (entrée Mogador). L’illustratrice britannique Roxanne Gatt (Royaume-Unis), diplômée de la Central Saint Martin, présente son travail dans l’espace mode Femme.
Des oeuvres d'artistes exposées sur la facade des Galeries Lafayette

Des oeuvres d'artistes exposées sur la facade des Galeries Lafayette

© DR
Cette transformation comprend d’autres éléments tels qu’un pop-up shop et un ensemble d’oeuvres sous la coupole.

Roxanne Gatt (Royaume-Unis), diplômée de la Central Saint Martins défie les normes sociétales du genre, de la religion, d’internet et des idéaux de la perfection. L’artiste visuel Nicolas Boillat (France) traite des changements entre analogie et digital et de la migration de la connexion, créée par le développement mondial. L’architecte Eva Papamargariti (Grèce) utilise les médias pour explorer les espaces 2D et 3D, tandis que Kim Laughton (Chine) mêle mode et surréalisme dans la pratique contemporaine. LaTurbo Avedon (Etats-Unis) n’existe que sur internet. Son but est la création d’un travail géométrique, architectural et digital.

#DIESELREBOOT : 1er projet de Nicola Formichetti en tant que D.A. de Diesel
Diesel a rassemblé sur Tumblr une communauté de talents innovants et a soutenu le travail de ces artistes émergeants en leur lançant des défis créatifs, en publiant une sélection d’entre eux dans les médias internationaux et en organisant des projections d’oeuvres d’art dans les grandes capitales.