Le groupe Cayman Kings vient inaugurer le Main Square festival avec un concert de rock made in sixties

Les lauréats du tremplin Main Square 2016 déboulent pour une ouverture old school le vendredi 1er juillet !

Bercés par le rock des années 60, les membres de Cayman Kings incarnent les nouveaux visages de la scène garage lilloise. Leur style résolument rétro et vintage réussit à conquérir le coeur des nos voisins allemands, belges et hollandais. Le quintette était à la base un groupe de surf fondé par Tim (chant) et Virgile (Batterie), qui s'appelait Stone Dead Matador. Mais les deux amis s’orientent vite vers des compositions plus incisives axées davantage sur le clavier et le chant. Cayman Kings voit alors le jour en 2014, rejoint par Wen à la basse, Max à la guitare et Guillermo, espagnol pure souche pour la touche de Farfisa finale. Leurs influences divaguent entre The Kinks, The Strollers, The Yardbirds ou encore The Doors. Leur premier album "Suffering Chelsea Boots" est un bel hommage au puissant garage des sixties. Sorti en début d'année 2016, il est hébergé chez le pointilleux label allemand Soundflat. Cayman Kings est un groupe aux allures british qui déverse une énergie folle sur scène à grand coups de claviers vintage. 

(Re)découvrez le titre "We Don't Share" joué par le groupe à l'Aeronef de Lille lors du tremplin Main Square festival 2016 :


Distribution

  • Date 01 juillet 2016
  • Durée 28min
  • Production Séquence