Revivez la soirée de lancement de Harry Potter à Londres !

Lorsqu’il est question de Harry Potter, les Britanniques ne font pas les choses à moitié ! London Box s’est rendu à la soirée de lancement du « huitième tome de la saga », Harry Potter and the Cursed Child, qui est en fait le script de la pièce de théâtre éponyme qui se joue en ce moment à Londres. Les lecteurs y retrouvent le héros qui a bercé leur enfance, dix-neuf ans après la fin du dernier roman de J.K Rowling. Revivez cette soirée comme si vous y étiez.

La queue devant la librairie Waterstones de Piccadilly (Crédit : JP)

La queue devant la librairie Waterstones de Piccadilly (Crédit : JP)

Il n’est pas encore 22 heures mais des dizaines de « moldus » font déjà la queue devant la plus grande librairie de Londres, à Piccadilly. Ils se sont tous fait remettre une enveloppe, sur le modèle de celle que reçoit Harry Potter lorsqu’il apprend son admission à l’école de sorcellerie Poudlard. A l’intérieur se trouve un plan de la librairie, un marque-page, un badge, mais surtout le précieux jeton qui leur permettra de récupérer leur exemplaire de Harry Potter and the Cursed Child à minuit.

   13879238_10208645020536904_935373175842122870_n

Jenny attend devant la librairie depuis 19 heures. Cette américaine, écrivain de profession, a fait le voyage jusqu’à Londres pour assister à l’événement. C’est son premier séjour en Europe et elle compte bien en profiter pour marcher sur les traces de son héros favori. Bien qu’impatiente de recevoir son exemplaire à la fin de la soirée, elle jure qu’elle ne l’ouvrira qu’après avoir assisté à la pièce de théâtre qui se joue en ce moment à Londres et pour laquelle elle a réservé son ticket il y a plusieurs mois.
A l’intérieur, Jenny retrouve Amber et Stéphanie, deux Britanniques qu’elle a rencontrées sur internet et qui ont fait le voyage depuis le Surrey. Les trois nouvelles amies découvrent émerveillées les activités proposées par la librairie en attendant que sonnent les douze coups de minuit.

Jenny (gauche), accompagnée de deux amies rencontrée sur internet

Jenny (gauche), accompagnée de deux amies rencontrées sur internet

Au sous-sol, une queue se forme devant un photomaton où l'on peut poser avec des écharpes aux couleurs de Poudlard.

33  

Tout comme Jenny, Amber et Stéphanie, Susannah et Catherine attendent leur tour. Âgées de 14 et 15 ans, les deux jeunes filles sont accompagnées de leurs mamans, une obligation pour les moins de 16 ans.

IMG_2078

A quelques mètres derrière elles, un bar propose des friandises et boissons inspirées du monde des sorciers : bièraubeurres, dragées surprises de Bertie Crochue ou encore sablés décorés du signe des Reliques de la mort. La recette du Polynectar, potion qui permet de prendre temporairement l'apparence d'un autre être humain, est inscrite sur un grand tableau noir.

11 21

Retour au rez-de-chaussée, où quatre musiciens interprètent le thème musical de la saga, Hedwig's Theme, initialement composé par John Williams.

10

La moto du géant Hagrid et les costumes des acteurs principaux sont exposés, prêtés pour l’occasion par les studios Warner Bros.

8 6

Juste à côté, les visiteurs les plus téméraires se glissent dans le placard à balais où Harry Potter a passé son enfance, dans la famille de sa tante moldue.

22

L’escalier de la librairie a été redécoré pour l’occasion, donnant l'impression qu'une avalanche de lettres tombe du ciel, comme dans le premier film de la saga.

23

Au premier, tandis que certains font la queue au bar et au magasin de friandises, d’autres improvisent une partie de Quidditch, le sport favori des sorciers.

25 249

Une volée de marches plus haut, des enfants se pressent à l’atelier maquillage.

12

De nombreux accessoires sont mis à disposition pour immortaliser la soirée, en attendant que soit décerné le prix du meilleur costume.

4  1430  2627

Au dernier étage de la librairie, loin de l’agitation ambiante, des inconditionnels regardent pour la énième fois le dernier opus de la saga, Harry Potter et les Reliques de la Mort.

5

Un peu partout, des livres et « goodies » inspirés du monde des sorciers sont proposés à la vente. Même s’ils sont déjà bien équipés, les adeptes de la série ne peuvent s’empêcher de faire quelques achats.

IMG_2159

Alors que minuit approche, une nouvelle file d’attente commence à se former.

7 13

Puis vient le décompte final avant le moment tant attendu :

Nous retrouvons Jenny à la sortie de la librairie, son exemplaire à la main.

17

La jeune femme a le sentiment de « vivre un moment unique qui ne se reproduira plus jamais dans l’histoire de la saga ». Toutefois, au vu du succès annoncé de Harry Potter and the Cursed Child, déjà prédit best-seller pour l'année 2016, J.K Rowling pourrait bien décider de poursuivre l'aventure débutée en 1997.

London Box a également eu droit à son exemplaire, tamponné pour l’occasion.

IMG_2209

Nous ne vous révélerons évidemment rien de l’intrigue : un peu de patience, le livre sort en français le 14 octobre !

Juliette Perrot, avec Clément Le Goff

  • Elaouin Sdrétu

    Trop bien Harry Podfleur !