VIctor Lalouz : anti-héros de Diego Aranega

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 11/03/2010 à 09H11
VIctor Lalouz : anti-héros de Diego Aranega

VIctor Lalouz : anti-héros de Diego Aranega

© Culturebox

Comme son personnage Victor Lalouz, le dessinateur de bande dessinée Diego Aranega est positif. Pourtant, la comparaison s'arrête là car Victor n'a pas un physique facile. Myope, poilu, petit et chauve son succès auprès des femmes est limité. Aidé de son psy, il va tenter de conquérir la femme de sa vie. 

Né en 1970 d'une mère croate et d'un père espagnol, Diego Aranega aime raconter sa toute première expérience de dessinateur. Une première transaction inachevée qui le mènera en 1994, après des études aux Beaux Arts, à vendre ses dessins à de nombreux journaux tels que Libération, XL le magazine, Télérama, Je Bouquine, SVM Mac, La Vie. 
Aujourd'hui, l'illustrateur de presse décline son univers pour l'édition jeunesse, les agences de pub, le net et la bande dessinée avec ses séries Focu et Victor Lalouz. Un héros terrifiant de médiocrité qui provoque l'hilarité. Car c'est là le talent de Diego Aranega. Il se plait à caricaturer l'humain. Dans Siné Hebdo, il signe avec Benoît Delépine (inusable Mikaël Kaël de Groland, humoriste, cinéaste et scénariste) des strips intitulés "S et fils". Une satire au vitriol des relations supposées de Nicolas S. et de son fils Jean. Un Recueil de ces publiés chez Dargaud sous la forme de chéquier. Un joli livre-objet.


Voir aussi sur Culturebox

- une autre rencontre, toujours à Nancy, avec Jochen Gerner auteur de BD
- toutes les vidéos BD

Lire aussi sur France3.fr 
"Delépine et Aranega font sauter la banque"