Une "Nuit de la poésie" à l'IMA en mémoire des attentats de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/11/2016 à 15H38, publié le 13/11/2016 à 15H35
L'IMA à Paris

L'IMA à Paris

© JAVIER GIL / ONLY FRANCE

Quelque 1.500 personnes ont participé à la "Nuit de la poésie" organisée pendant la nuit de samedi à dimanche à l'Institut du monde arabe en mémoire des victimes des attentats de Paris. Une nuit, notamment marquée par une performance mêlant théâtre, musique et vidéo.

Des poètes, romanciers, musiciens, comédiens ont participé à la manifestation organisée en partenariat avec la Maison de la poésie, dans le cadre du festival "Paris En Toutes Lettres" dont la 7e édition se tient jusqu'au 21 novembre 2016. 
La nuit de la poésie à l'Ima

La nuit de la poésie à l'Ima

© Casterman, Le Piano Oriental, Zeina Abirached (2015)
"A 23H, tout le monde avait pu entrer et le public a continué à se rendre à l'Ima toute la nuit, jusqu'au petit déjeuner oriental", a indiqué l'Institut. Le public a été accueilli dans la salle du Haut conseil au 9e étage de  l'Institut, où il a été invité à s'asseoir sur des tapis orientaux, éclairés par des photophores posés au sol.

Cette nuit, notamment marquée par une performance mêlant théâtre, musique et vidéo, entendait proposer "un voyage inédit à travers la poésie arabe, du mystique persan al-Hallâj à Mahmoud Darwich et à Adonis".

La Nuit était également l'occasion de découvrir des "poèmes syriens d'hier et d'aujourd'hui", selon ses promoteurs, qui entendaient ainsi se joindre aux commémorations des attentats du 13 novembre 2015.  

Le Festival Paris En Toutes Lettres 

Le festival Paris En Toutes Lettres "est fondé sur les hybridations entre les genres littéraires et les formes artistiques ainsi que sur les résonances entre la géographie parisienne et sa vie littéraire. Il se déploie dans une vingtaine de lieux. Il revisite l’actualité littéraire en lectures et rencontres. Il fait une large place aux créations mêlant musique et littérature, s’ouvre au rap", a expliqué Olivier Chaudenson, son directeur.