Au XIXe siècle, à Paris, on vit en « dramatocratie » : parce que le théâtre touche de près ou de loin toutes les strates de la société, il est au centre de la vie publique. Ce livre offre une exploration minutieuse de l'immense empire du théâtre, aux ramifications insoupçonnées. On y verra les directeurs ouvrir ou fermer leurs salles au gré des soubresauts politiques ; on observera les spectateurs se presser aux baignoires et dans les loges… On saura tout des affres de l'auteur désireux d'être joué, des obstacles se dressant devant l'acteur en herbe, des mille métiers qui œuvrent en coulisse à faire tourner l'entreprise. On suivra enfin l'apparition de nouveaux genres, tels le mélodrame, le vaudeville ou l'opérette, témoins de la vitalité d'une scène parisienne qui connaissait, alors, son âge d'or.

Une histoire du théâtre à Paris - image004.png