Un polar écrit à 40 mains : la première "Star'Ac littéraire"

Par @Culturebox
Publié le 28/10/2014 à 19H34
Pistolet et balles

Pistolet et balles

© Yusuf Koyun / ANADOLU AGENCY

Vingt auteurs ont été cloîtrés pendant 20 jours dans un château, sous l'oeil des caméras, pour écrire un roman collectif dans le cadre de la première "téléréalité littéraire": résultat, un polar, "Une tombe trop bien fleurie", paru aux Editions du Net.

Les différentes étapes de cette aventure inédite d'édition participative et de défi littéraire en direct sur le web, baptisée "L'Académie Balzac", peuvent être vues ou revues. "Il n'y avait pas de caméra dans les chambres ni les salles de bain du château de Brillac" à Foussignac (Charente), précise le producteur Emmanuel Grancher.

Paru en ligne aux Editions du Net, ce roman collectif est actuellement en lecture chez plusieurs éditeurs, indiquent les organisateurs.

Les vingt écrivains, méconnus du grand public mais déjà publiés, avaient été préalablement choisis par les internautes qui pouvaient voter sur les réseaux sociaux pour déterminer leurs textes favoris, depuis le mois de mars. Les auteurs ont ensuite tous planché en "live" sur un livre qui s'est avéré être un roman policier.

Cette expérience, notent les organisateurs, peut se rapprocher d'autres expériences d'édition, dont la dernière lancée par Amazon, "Kindle Scout", qui va permettre aux internautes de voter pour des textes de fiction. Les romans ayant obtenus le plus de voix seront lus par Amazon qui pourra choisir de les éditer.