Un mécène américain offre un million d'euros à la BNF

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/03/2014 à 09H05, publié le 05/03/2014 à 09H04
La salle de lecture de la Bibliothèque Nationale de France (Richelieu)

La salle de lecture de la Bibliothèque Nationale de France (Richelieu)

© MATTES René / hemis.fr

La Bibliothèque nationale de France (BNF) a reçu un don d'un million d'euros de la part de l'industriel et philanthrope américain Mark Pigott, a annoncé mardi l'institution.

Ce mécénat permettra de soutenir des bourses de recherche, de restaurer la salle de lecture du département des manuscrits et d'acquérir un microscope 3D haute définition pour le laboratoire de conservation, précise la BNF .
Mark Pigott, président du fabricant américain de camions Paccar, soutient par son mécénat divers projets dans des bibliothèques et institutions universitaires en Europe et aux États-Unis.

"Ce mécénat exceptionnel de 1 million d'euros est un des plus importants dons de l’histoire de la BnF. Je tiens à remercier Monsieur Mark Pigott KBE et sa famille pour ce geste d’une très grande générosité, en particulier dans un contexte économique contraint.(...) La Bibliothèque pourra grâce à ce mécénat renforcer sa politique dans le domaine de la
recherche. » déclare Bruno Racine, président de la BNF, dans un communiqué.

Le Programme Pigott pour la recherche et la conservation en trois points
 - La recherche : le programme soutiendra le travail de deux chercheurs par an sur les thèmes de l’histoire, de l’art et l’histoire de l’art, de l’innovation et la technologie. Les bourses Pigott seront établies de manière pérenne. Elles seront accessibles aux chercheurs de toutes nationalités.

- La restauration : le programme financera la restauration des boiseries finement sculptées du XVIIIe siècle et du parquet de la salle de lecture du département des Manuscrits. Ce département prestigieux abrite un ensemble unique de 250 000 manuscrits parmi les plus rares au monde.  

- La conservation : le programme financera l’achat d’un microscope vidéo 3D haute définition pour le laboratoire de conservation de la Bibliothèque. Cet équipement de pointe sera un apport précieux pour étudier la composition de documents anciens ; le laboratoire réalise également la restauration et la conservation de documents patrimoniaux majeurs.
"Nous sommes très heureux d’apporter notre soutien à la Bibliothèque nationale de France, héritière de la Bibliothèque royale de Charles V fondée en 1368. Les bibliothèques sont des institutions dont le rôle est fondamental pour la culture et l’éducation, elles permettent tout à la fois de se pencher sur l’Histoire et d’analyser les évolutions qui influenceront le monde de demain", déclare Monsieur Pigott.