Józef Teodor Konrad naît le 3 décembre 1857 dans l'Empire Russe, au sein d'une famille de la noblesse polonaise. Ayant perdu mère et père des suites de l’exil liées à l’insurrection de 1863, il vit chez son oncle maternel, Tadeusz Bobrowski, à Cracovie. A dix-sept ans, Conrad s’embarque pour trois ans sur un voilier français à Marseille, puis dans la marine marchande anglaise, où il demeurera plus de seize ans. Promu capitaine au long cours, en 1884, il se fait naturaliser Anglais et décide d’écrire dans la langue de sa nouvelle patrie. Il ne publie son premier livre qu’en 1896. Dès lors, paraissent régulièrement d’autres livres, toujours plus remarqués par les lettrés et bientôt par le grand public, Joseph Conrad meurt le 3 août 1924 à Oswalds. Il est enterré à Cantorbéry. En 1925, sont publiés Derniers Contes et le roman inachevé L'Attente. Conrad parlait, entre autre autres, couramment le français, avec un accent marseillais. André Gide fut son intercesseur dans le milieu littéraire français, et traduisit même Typhon.

 

 

Editions

- Gallimard / NRF (1973, traduit par André Gide)

- Folio / Gallimard (1973)

- Œuvres complètes, La Pléiade / Gallimard

- Editions Autrement 1993

- Librio (2005)

- 3 disques audio, texte intégral lu par Paul Barge / Thélème (2008)

 

 

Adaptations

Films

- 1967 Peyrol le boucanier (L'avventuriero) de Terence Young est une adaptation du roman Le Frère-de-la-Côte .

- 1976, Andrzej Wajda porte à l'écran le récit La Ligne d'ombre.

- 1977, Les Duellistes de  Ridley Scott tiré de la nouvelle Le Duel (obtient le prix de la première œuvre à Cannes)

- Francis Ford Coppola s'inspire d'Au cœur des ténèbres pour le scénario de son film Apocalypse Now.

- En 2005, Patrice Chéreau adapte librement au cinéma la nouvelle The Return (Le Retour). Gabrielle, est interprété par Isabelle Huppert.

- En 2012, Chantal Akerman adapte librement au cinéma le premier roman de Conrad, La Folie Almayer, interprété par Stanislas Merhar, Marc Barbé, Aurora Marion

 

 

Télévision

1995 Nostromo. Série  réalisée par Alastair Reid avec Claudia Cardinal

 

Bande dessinée

Kongo : le ténébreux voyage de Josef Teodor Konrad Korzneniowski, scénario de Christian Perrissin, dessin de Tom Tirabosco (Futuropolis, 2013). Roman graphique (plus un dossier explicatif) basé sur le voyage de Joseph Conrad au Congo, (Un avant-poste du progrès et Au cœur des ténèbres)

 

 

Anecdotes

- Conrad rédigea Typhon entre septembre 1900 et janvier 1901. Aussitôt après, il rédigea trois autres nouvelles : Falk, Amy Foster et Pour demain. Comme à son habitude, il publia d'abord ces nouvelles dans des journaux ; Typhon fut publié dans le magazine Pall Mall en 1902. En 1903, les quatre nouvelles parurent en recueil, dans l'ordre où elles avaient été écrites, sous le titre Typhoon and other stories (Typhon et autres récits), chez l'éditeur Heinemann. La traduction française de Typhon fut publiée par Gallimard en 1923. François Maspero donna une nouvelle traduction de Typhon en 2005. Longtemps, Typhon demeura, dans la traduction de Gide, le texte le plus connu de Conrad en France. Il fut réédité à de nombreuses reprises au sein de la Bibliothèque verte ce qui modifia faussement et durablement de ce côté de la Manche la perception de l'œuvre de l'auteur de Lord Jim et d'Au cœur des ténèbres, catalogué comme écrivain de la mer  et auteur pour la jeunesse ! « De même que dans la plupart de mes ouvrages, ce ne sont pas les évènements eux-mêmes sur lesquels j'insiste ; mais l'effet qu'ils font sur les personnages».

- À en croire l’écrivain, la difficulté majeure fut, pour lui, d’affronter l'homophonie et le foisonnement polysémique des mots: comment son art sut-il  finalement tirer bénéfice de cette instabilité? Pour un sujet adopté de l'Empire britannique, cela a-t-il pu se faire sans ambiguïtés à l'égard de la langue des maîtres économiques de l'époque, ou de cette autre dimension du langage que le sujet entend bruisser dans la langue maternelle?

http://www.ccic-cerisy.asso.fr/conrad03.html

- Dans l’émission « Bibliothèque de poche », Georges Simenon évoque Jospeh Conrad comme l’auteur d’un des livres de sa vie : http://www.ina.fr/video/I00010099/les-livres-de-ma-vie-georges-simenon-video.html

- Dans le roman Il faut beaucoup aimer les hommes de Marie Darrieusecq, le protagoniste masculin, Kouhouesso, a pour projet obsédant d’adapter en film au Congo  Au cœur des ténèbres de Conrad.

 

Analyses, découvertes

- Etude de Denise Ginfray sur « Conrad et l’étrangeté de la langue » : http://www.fabula.org/revue/document3194.php

- «Face à une avalanche noire et chaotique prête à rouler vers lui et l'ensevelir, face à une conception du monde lourde de mystère et de désespoirs, l'humanisme athée de Conrad résiste et s'arc-boute sur ses pieds comme Mac Whirr.» Italo Calvino

Couverture de livre - Image générique 2x3 Acheter le livre sur Fnac.com